Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Troisième stage d’observation

par Helena

Du 14 au 17 avril 2015, je suis allée en stage d’observation dans un hôpital bernois de soins et santé. C’était très bien. J’adore aider les gens qui ne peuvent plus se subvenir à eux-mêmes. J’ai eu beaucoup affaire aux personnes âgées. Je devais être à l’hôpital tous les matins à 7 :00 et j’étais libérée vers 15 :30. J’ai travaillé tous les jours à la gériatrie. À mon arrivée à 7 :00, j’aidais les gens à s’habiller ou à se laver. Ensuite, vers 8 :00, avec ma collègue nous devions apporter le petit-déjeuner et distribuer les médicaments. Lorsque la tâche était accomplie, nous pouvions aller déjeuner et nous allions ensuite demander aux patients s’ils désiraient encore un café.

Le dîner était servi tous les jours à 12 :00 avec les médicaments, si besoin. Chaque après-midi, moi et un collègue allions demander aux patients s’ils étaient content avec la nourriture du jour d’après ou s’ils désiraient modifier leur menu. A 13 :00, les gens qui font partie de la plage horaire de l’après-midi arrivaient. Ce sont eux qui donnent le souper et les médicaments du soir aux patients. Leur plage dure jusqu’à environ 22 :30.

J’ai pu voir comment l’on donne du sang à quelqu’un qui n’en a plus assez. Lorsque le sang est administré au patient, il faut aller contrôler la pression et la température d’abord toutes les 15 minutes puis toues les 30 minutes afin de voir s’il supporte la transfusion sanguine. S’il ne la supporte pas, il faut directement enlever le sang et appeler un médecin.

Il fallait souvent sortir avec les patients simplement pour qu’ils puissent bouger un peu. Ça m’a fait énormément plaisir de pouvoir marcher avec eux, surtout lorsque nous avons pu beaucoup parler.

Après s’être occupé d’un patient, nous devions nous désinfecter les mains pour des raisons hygiéniques. Il fallait aussi laver l’évier car c’est là que se retrouvent les choses les plus sales comme la lessive, la vaisselle etc.

L’après-midi, nous pouvions aller nous promener avec les patients, les inviter à boire quelque chose ou simplement parler avec et s’occuper d’eux.

Chaque matin et chaque après-midi, il y a une réunion pour savoir ce qui a été fait et ce qui reste à faire aux patients. Ceux qui font partie de la plage de l’après-midi participaient également à la réunion pour être au courant des besoins de chaque patient : savoir ce qu’ils ont fait pendant la journée, s’ils sont assez indépendants pour, par exemple, aller aux toilettes seuls ou non.

Certains patients devaient aussi faire de la physiothérapie car certaines parties de leur corps étaient blessées ou alors ils ne pouvaient carrément plus les bouger. Pour ce faire, ils réalisent des exercices afin de se rétablir.

Le stage d’observation de soins et santé m’a beaucoup plu et j’envisagerais très bien de commencer un apprentissage dans ce domaine. Je vais tout de même encore aller voir les métiers de graphiste et d'employé(e) de commerce.

Céline

 

Retour