Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Agropraticien AFP / Agropraticienne AFP

Description

Les vaches, les porcs, les poulets, les chevreuils, les abeilles, les pommes, les fraises, le blé, le maïs, les champignons et les prairies ont tous un point commun: qu'ils soient d'origine animale ou végétale, ils sont tous présents dans les exploitations agricoles en Suisse. Au total, plus de 17 millions d’animaux d’élevage sont élevés en Suisse sur une surface d'environ un million d'hectares. Ces animaux et ces plantes doivent être dorlotés, élevés et soignés. Les agropraticiens et agropraticiennes sont les mieux placés pour cela et exécutent le travail dans les exploitations agricoles selon les instructions.

L’agropraticien ou l’agropraticienne connaissent le déroulement des processus de la production à la mise en vente. Ils travaillent le sol, mettent en place les cultures, les entretiennent, les récoltent, transforment et préparent les produits pour la vente. Ils soignent et affouragent le bétail ; ils nettoient l’écurie et les installations. Pour exécuter leur travail, ils utilisent des véhicules tels que des tracteurs, des machines telles que des faucheuses ou des moissonneuses-batteuses et des équipements tels que des systèmes de traite. Ils les entretiennent également et procèdent eux-mêmes à de petites réparations. Au cours de l'apprentissage, on se spécialise dans l'une des orientations suivantes: Agriculture, cultures spéciales, vinification.

Agriculture: les agropraticiens et agropraticiennes, spécialisés dans l'agriculture, contribuent à la culture fourragère et des champs, à l'élevage et aux soins des animaux d'élevage. Sans leur travail, tous les humains et animaux ne seraient pas nourris. C'est pourquoi les semis sont répandus dans le champ et les plantes protégées contre les nuisibles et maladies. Au cours des périodes de sécheresse, les agropraticiens arrosent les plantes. Chaque fois que c'est nécessaire, ils s’investissent du mieux qu’ils le peuvent. Le rendement de leur travail est récolté au cours de l'année. L'élevage est un élément important de l'agriculture en Suisse. Les agropraticiennes élèvent, nourrissent et gardent les animaux en bonne santé. Selon les exploitations, ils aident à la production de lait ou de viande et au nettoyage des installations.

Cultures spéciales: les agropraticiens et agropraticiennes, spécialisés dans les cultures spéciales, travaillent dans la culture maraîchère, fruitière ou viticole. Quel que soit le temps, il y a beaucoup à faire ici: les cultures maraîchères doivent être plantées et entretenues, les branches des arbres fruitiers et des vignes coupées. Les plantes doivent être arrosées, fertilisées ou débarrassées des nuisibles selon les besoins. Il peut également être nécessaire d'installer des dispositifs de protection tels que des filets anti-grêle. En été et en automne, les légumes, les fruits et les raisins sont mûrs, de sorte que les agropraticiens et les agropraticiennes peuvent littéralement récolter les fruits de leur travail. Ils sont ensuite triés, emballés, stockés et vendus.

Vinification: les agropraticiens et agropraticiennes, spécialisés dans la production viticole, transforment le raisin en vin. Dès que les raisins sont mûrs et cueillis en automne, ils sont minutieusement contrôlés. Les agropraticiens le font consciencieusement, car ils savent que seuls les meilleurs raisins peuvent être utilisés pour un vin de qualité. Ensuite, les raisins sont pressés pour obtenir le jus, techniquement dit: le pressurage. Le pressurage est suivi par de nombreuses étapes de travail allant du jus au vin. Les agropraticiennes dosent divers additifs, ce qui est très important pour le processus de fermentation et de maturation et a un effet décisif sur la qualité du vin. Ils participent à la mise en bouteille du vin et en contrôlent le stockage. Selon l'exploitation, ils contribuent à la commercialisation des vins du domaine.

Exigences

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Formation

La formation d'agropraticien ou d'agropraticienne s'acquiert par un apprentissage dans l'une des 3 orientations: agriculture, cultures spéciales, vinification.

Lieux

  • formation pratique (4 à 5 jours par semaine) dans une entreprise agricole;
  • formation théorique (1 jour par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (6 jours sur 2 ans).

Durée

  • 2 ans.

Titre obtenu

  • attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d'agropraticien ou d'agropraticienne.

Futur

La plupart des agropraticiens travaillent dans des entreprises agricoles de production ou de transformation: exploitations agricoles, entreprises maraîchères, coopératives ou commerces privés, sociétés viticoles, etc.
La baisse des prix à la production conduit à une restructuration du secteur agricole et par conséquent à une diminution du nombre d'entreprises et d'exploitations en Suisse.

Professions analogues


Source: berufsberatung.ch