Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Papetier CFC / Papetière CFC

Description

Le papetier ou la papetière fabriquent et recyclent du papier ou du carton et surveillent les installations de production et de traitement pendant le processus de fabrication. Ils pilotent d'énormes machines entièrement automatisées, règlent et contrôlent les dispositifs de commande et exécutent des travaux d'entretien. Au bout de la chaîne, ils vérifient la qualité du papier produit.

Leurs principales activités consistent à:

Recyclage du vieux papier

  • réceptionner différents types de vieux papiers, chiffons ou cartons récupérés;
  • les mettre en suspension dans de l'eau à l'intérieur d'un récupérateur qui les brasse pour séparer les fibres;
  • épurer, enlever les substances indésirables (agrafes, plastiques ou autres parties métalliques);
  • selon la qualité du produit que l'on veut obtenir, enlever l'encre des fibres;
  • intégrer la pâte obtenue au circuit classique de production du papier (presse et séchage);

Fabrication de pâte à papier

  • réceptionner la matière première (rondin de bois);
  • défibrer le bois au moyen de meules, de râpes ou de procédés chimiques pour obtenir une pâte de fibres;
  • raffiner cette préparation de pâte à travers différents tamis ou épurateurs;
  • doser et mélanger des ingrédients qui modifient la texture du papier (amidons, colles, colorants, craie, talc, etc.) par programmation informatique;
  • dans certains cas, blanchir la pâte à l'aide de différentes substances (peroxyde d'oxygène, produits à base de chlore, etc.);

Presse et séchage

  • distribuer la pâte neuve ou recyclée sur une toile où les fibres s'alignent pour former la feuille;
  • comprimer la feuille obtenue entre deux cylindres (presse), selon la qualité souhaitée et l'usage: journaux, emballages, papier d'hygiène, etc.;
  • sécher la feuille à l'aide de caisses, cylindres aspirants ou chauffés à la vapeur;
  • effectuer différents traitements de surface (enduction, lissage) pour améliorer les caractéristiques du papier;
  • enrouler les feuilles sur des bobines, les découper en rames plus petites et les stocker par format, couleur, grammage, etc.;
  • contrôler sans cesse, par des instruments de mesure électroniques, le poids et l'humidité du papier, tester différents facteurs (résistance, couleur, densité, etc.) en laboratoire;
  • gérer les commandes et les livraisons.

Environnement de travail

Les papetiers travaillent dans de grandes industries de fabrication du papier ou du carton, dans des ateliers bruyants et gigantesques (une chaîne de machines peut atteindre 250 mètres de long). Le travail est le plus souvent organisé en équipes qui travaillent en alternance jour et nuit, sept jours sur sept.

Exigences

Conditions d’admission

  • scolarité obligatoire achevée.
  • certaines entreprises ou écoles recourent à un examen d'admission.

Formation

La formation de papetier ou de papetière s’acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique dans une fabrique de papier;
  • formation théorique enseignée en allemand, cours-blocs plusieurs fois par année à l'Ecole de Gernsbach en Allemagne (www.papiermacherzentrum.de).

Durée

  • 3 ans.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de papetier ou de papetière et diplôme de l'Ecole de Gernsbach reconnu en Europe.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Futur

Les industries du papier sont essentiellement implantées en Suisse alémanique. En Suisse romande, la profession est donc peu représentée.

Professions analogues


Source: berufsberatung.ch