Agriculteur/-trice CFC – Production végétale biologique

Agriculteur/-trice biologique

traire, nourrir, labourer, semer, récolter, faucher, cultiver

Agriculteur/-trice biologique
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une agriculteur/-trice biologique ?

Il existe une forte demande pour les produits alimentaires biologiques. Cela tient à une prise de conscience croissante de l’environnement, du fait qu’il faut prendre soin de la nature, des animaux et des plantes et des cycles naturels qui ne devraient pas être perturbés.

Les agriculteurs et agricultrices biologiques accomplissent en principe les mêmes tâches que les agriculteurs et agricultrices: l'élevage de bétail, la culture fruitière et l'agriculture. Ils s’en tiennent néanmoins pour ce qui est de la production aux directives strictes de la production biologique. Ils respectent les cycles naturels et cultivent la terre et les plantes en s’aidant de moyens naturels. Ils offrent à leurs bêtes des conditions d’élevage conformes aux besoins de l'espèce.

Ils utilisent pour leur travail quotidien des machines et des installations modernes telles que des trayeuses, des tracteurs, des faucheuses et des moissonneuses-batteuses. Ils travaillent beaucoup en plein air et organisent leur journée de travail de façon autonome. Ils ont de longues journées et doivent s’occuper des animaux même le week-end.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de détenir ses animaux de manière adaptée, l'agriculteur biologique ne se concentre pas seulement sur l'efficacité économique de la gestion et de la construction des étables, mais surtout sur les besoins des animaux.
  • Afin d'exploiter des énergies renouvelables, l'agricultrice biologique fournit des ressources qui permettent de produire de l'électricité verte avec le biogaz issu de la biomasse et de l'huile de colza.
  • Afin que les entreprises de production conventionnelle maîtrisent avec succès la conversion à l'agriculture biologique, l'agriculteur biologique les conseille.
  • Afin de répondre aux exigences de qualité des produits biologiques, l'agricultrice biologique régule les parasites de manière ciblée avec des pesticides naturels issus d'extraits de plantes et avec l'utilisation d'organismes utiles.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée.
Formation
3 ans d'apprentissage d'agriculteur/-trice CFC avec orientation Production végétale biologique.

Pour les jeunes orientés vers la pratique il existe une formation initiale de 2 ans, voir le métier d’agropraticien/ne AFP.
Les aspects positifs
L'agriculture biologique signifie d'améliorer la fertilité des sols, d'accroître la biodiversité et d'assumer la responsabilité du bien-être des animaux. En renonçant aux produits chimiques de synthèse, les mesures de culture préventive gagnent une importance particulière. Les professionnels qui privilégient la production biologique s'appuient sur l'aménagement écologique de l'environnement.
Les aspects négatifs
La technologie de production dans l'agriculture biologique est exigeante, de l'entretien des sols à la commercialisation des produits. Produire de manière rentable est une tâche herculéenne.
Bon à savoir
La part de marché des produits biologiques augmente. De plus en plus d'exploitations agricoles suivent les directives de Bio Suisse. Les agriculteurs et agricultrices biologiques travaillent en ayant le sentiment agréable de préserver les ressources et d'équilibrer les hommes, les animaux et la nature.

TOP 10 requis

indispensable
très important
indispensable
très important
indispensable
très important
important
indispensable
important
important

Plans de carrière: Agriculteur/-trice biologique

Cours divers organisés par les écoles d'agriculture. Formation de chef/fe d'exploitation. Technicien/ne en insémination; centre d'enseignement zootechnique de Rambouillet (France) ou cours de la FSIA. Chef d’exploitation, que ce soit en tant que propriétaire, fermier ou administrateur/contremaître: responsable soit de l’exploitation en entier, soit d’un secteur spécifique (p.ex. le cheptel)/spécialisation p. ex. comme laitier, conducteur de tracteur, personne s’occupant des porcs, des arbres.

Agronome HES, ingénieur/e HES en technologies du vivant, ingénieur/e HES en énergie et techniques environnementales (Bachelor)

Agrotechnicien/ne ES, agrocommerçant/e ES (diplôme fédéral)

Maître/sse agriculteur/-trice DF (diplôme fédéral)

Chef/fe d’exploitation agricole BF, spécialiste en agriculture biodynamique BF, spécialiste en soin des arbres BF (brevet fédéral)

Agriculteur/-trice biologique

Agropraticien/ne AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet