Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Automaticien/ne CFC

monter, câbler, programmer, vérifier, entretenir, réparer

Automaticien/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les automaticiens et les automaticiennes s’occupent d’installations automatisées de production – souvent à l’aide de robots – d’installations de signaux lumineux, arbres de transmission et pilotages pour les chemins de fer, automobiles et autres vehicules, distributeurs automatiques de billets et nombreux autres appareils équipées de capteurs, détecteurs, commandes électriques et électroniques.

L’automaticien et l’automaticienne connaissent bien un large domaine technique, qui va de la mécanique à l’informatique en passant par l’électronique. Ils programment des commandes – souvent par ordinateur – et assemblent, font le câblage des parties électriques, électroniques et pneumatiques. Ils comprennent beaucoup de notions professionnelles en anglais, parce que l’automatique est très marquée par cette langue. Ils travaillent en équipe avec d’autres spécialistes pour réaliser des projets automatiques, fabriquent des prototypes, les optimisent et les testent.

Ils vérifient les différents modules, les installations et leur bon fonctionnement sans faute. Grâce à leur talent de combiner et à leur esprit logique, ils cherchent les erreurs et les corrigent. Parmi leurs diverses tâches, il y a aussi l’élaboration de la documentation technique pour les systèmes de commande automatisés. Ils se rendent également chez les clients dans le pays ou à l’étranger pour mettre en service des installations ou faire des travaux d’entretien ou de réparation.

Quoi et pourquoi?

  • Afin qu’un système de production, qui emballe, étiquette et empile les aliments par exemple, puisse voir le jour, l’automaticien dessine des schémas de circuit et de système.
  • Afin que l’automaticienne puisse concevoir un prototype, elle assemble les pièces achetées et fabriquées par ses soins et programme la commande électronique.
  • Afin que l’automaticien puisse con er le prototype d’une ligne de production pour le produire en série, il doit l’avoir élaboré et testé. De plus, il prépare les documents pour le montage et l’entretien.
  • Afin que des installations puissent être montées et mises en service, l’automaticien se rend chez les clients nationaux et internationaux.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau supérieur. De bonnes notions de mathématiques et de physique sont nécessaires.
Formation
La formation de 4 ans se compose de deux niveaux successifs de deux ans: une formation initiale et générale complétée par une spécialisation. Avec une maturité gymnasiale, il est possible d’effectuer un apprentissage «way-up» de deux ans débouchant sur un certificat de capacité (CFC). Voir aussi la formation initiale de 3 ans de Monteur/-euse automaticien/ ne CFC.
Les aspects positifs
La formation de base offre des possibilités multiples de formation professionnelle et continue. Les automaticiens sont des professionnels recherchés et travaillent dans un environnement à la ne pointe de la technologie. Cela comprend les visites chez les clients nationaux et internationaux afin de mettre en service des installations ou afin d’exécuter des travaux de maintenance et d’entretien.
Les aspects négatifs
Le progrès technologique exige une formation continue constante, par exemple dans la programmation des systèmes de contrôle et des installations pneumatiques.
Le travail au quotidien
Les automaticiens et les automaticiennes travaillent principalement dans le secteur de l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), de l’industrie chimique, de l’automatisation des bâtiments et des installations de production hautement automatisées. Grâce à leur vaste formation, les professionnels sont polyvalents et ont de bonnes chances sur le marché du travail.

TOP 10 requis

indispensable
très important
important
indispensable
indispensable
important
important
indispensable
très important
très important

Plans de carrière

Une formation continue est absolument nécessaire. Carrière: expert/e, responsable de groupe, de service, d’atelier ou gérant d’entreprise.

Ingénieur/e HES en génie mécanique, en génie électrique, en microtechniques (Bachelor)

Technicien/ne ES en génie électrique, technicien/ne ES en génie mécanique (diplôme fédéral)

Maître/sse dans l’industrie DF, maître/sse tableaux électriques et automation DF, responsable de formation DF (diplôme fédéral)

Agent/e en automatique BF, agent/e de processus BF, expert/e en production BF, spécialiste en formation professionnelle BF (brevet fédéral)

Contremaître/sse d’industrie, chef/fe d’équipe d’industrie

Automaticien/ne CFC

Monteur/-euse automaticien/ne CFC (formation initiale de 3 ans) ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet