Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Carrossier/-ière-tôlier/-ière CFC

couvrir, démanteler, façonner, cabosser, souder, coller

Carrossier/-ière-tôlier/-ière CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Qu'il s'agisse d'un accident ou d'un dommage causé par la corrosion, une voiture doit être comme neuve après la réparation. Les carrossiers-tôliers et les carrossières-tôlières se chargent de la remise en état des véhicules. Ils réparent les dégâts consécutifs à un accident ou à la corrosion. Se basant sur les directives du fabricant et leur documentation, ils évaluent les dégâts et planifient les différentes étapes de travail.

Les carrossiers-tôliers et les carrossières-tôlières se servent de machines et outils modernes qu'ils savent utiliser efficacement et réviser. A l'aide d'installations d'ajustage et de mesure, ils redonnent la forme initiale à la voiture, démontent les pièces, les réparent, les remplacent ou les fabriquent. Ils redressent la tôle enfoncée, replacent les pièces au millimètre près, les soudent, les collent, les vissent et contrôlent leur bon fonctionnement. Ils doivent également se charger des systèmes électriques et électroniques. Il est primordial d'effectuer un travail de qualité, car la sécurité routière en dépend.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les pièces de carrosserie rouillées puissent être remplacées, le carrossier-tôlier les fabrique lui-même.
  • Afin que le conducteur n’ait pas à acheter une aile neuve si celle-ci est légèrement endommagée, la carrossière-tôlière utilise des outils spéciaux pour la réparer.
  • Afin de faire disparaître les bosses qui ne peuvent être corrigées par redressage, le carrossier-tôlier les remplit d’étain et les lisse à l’aide d’une raboteuse.
  • Afin que les pièces de rechange puissent être soudées à la carrosserie existante, la carrossière-tôlière ponce la surface afin d’éliminer la rouille et la saleté.
  • Afin que les pièces de rechange montées sur la voiture ne soient pas visibles par la suite, le carrossier-tôlier les monte avec une grande précision.
  • Afin que la tôle, qui n’a même pas quelques millimètres d’épaisseur, soit mise en forme correctement, la carrossière-tôlière la traite avec beaucoup de délicatesse.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, stage d'infomation et test d'aptitude. Bonnes compétences en géométrie, en calcul et en dessin technique sont un avantage.
Formation
4 ans d’apprentissage dans une carrosserie ou un garage.
Les aspects positifs
Chaque sinistre est différent. Les carrossiers-tôliers et les carrossières-tôlières sont sans cesse confrontés à de nouvelles tâches qu’ils doivent résoudre de manière autonome.
Les aspects négatifs
Le redressage et le retrait des parties endommagées de la carrosserie causent beaucoup de bruit. C’est pourquoi la protection auditive est portée pendant ces travaux.
Le travail au quotidien
Les carrossiers-tôliers et les carrossières-tôlières s’efforcent de remplacer le moins possible des pièces automobiles par des pièces préfabriquées neuves. Ce qui peut être remis en état par redressage sera réparé. Les professionnels contribuent ainsi à l’utilisation économique des matières premières.

TOP 10 requis

important
très important
très important
important
indispensable
indispensable
indispensable
très important
important
indispensable

Plans de carrière: Carrossier/-ière-tôlier/-ière CFC

Avancement: contremâitre, chef d’atelier, chef d’entreprise chargé du conseil à la clientèle pour la prise en charge et la livraison des véhicules.

Chef/fe d’entreprise, ouverture d’un commerce

Ingénieur/e HES en technique automobile, mécanique, génie mécanique (Bachelor)

Technicien/ne ES en génie mécanique (diplôme fédéral)

Chef/fe d’exploitation de carrosserie DF (diplôme fédéral)

Chef/fe d’atelier de carrosserie, orientation tôlerie BF (brevet fédéral)

Carrossier/-ière-tôlier/-ière CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet