Gateway Keyvisual

MA en médecine chiropratique

Chiropraticien/ne HEU

traiter, aider, guérir, étirer

Chiropraticien/ne HEU

Description

La chiropraxie est une thérapie en elle-même, qui guérie certaines parties de l’appareil moteur, en particulier les articulations de la colonne vertébrale par le seul effet de pressions ou de tractions opérées par les mains du chiropraticien et de la chiropraticienne. Ils appliquent leurs méthodes de traitement avec la plus grande précision et rapidité. Ils amènent l'articulation juste au-delà de l'amplitude normale de mouvement sans dépasser les limites anatomiques ou physiologiques.

Leur traitement a également un effet sur les tissus voisins. Ils travaillent de manière indépendante et leurs services sont couverts par l'assurance maladie, comme c'est le cas pour les médecins. Leurs patients viennent à leur cabinet de leur propre initiative ou par l'intermédiaire d'un autre médecin. Tout d'abord, ils examinent le patient et posent un diagnostic. Ce n'est qu'ensuite qu'ils procèdent à la thérapie.

Ils connaissent différentes méthodes de traitement, qu'ils appliquent de manière spécifique, incluant parfois l'acupuncture et l'acupression. Ils conseillent le patient sur tous les aspects de ses plaintes, qu'il s'agisse d'aides orthopédiques, d'exercices de gymnastique, d'alimentation, etc., et s'occupent de lui pendant le processus de guérison.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le chiropraticien puisse aider une patiente qui ressent toujours une gêne à la suite d'un coup du lapin, il lui demande d'abord comment l'accident s'est produit.
  • Afin que la chiropraticienne puisse aider un patient souffrant de l'articulation de la hanche, elle utilise certaines techniques de massage, mais aussi l'acupression et l'acupuncture.
  • Afin que le chiropraticien, après avoir diagnostiqué les articulations d'une patiente âgée, puisse soulager son malaise, il établit un plan de traitement.
  • Afin que la chiropraticienne puisse avoir une bonne influence sur la santé des jeunes, elle participe à une campagne de prévention dans une école.

Les faits

Admission
Maturité ou l’équivalent pour le bachelor en médecine avec une spécialisation en chiropraxie.

Un bachelor en médicine sans spécialisation exige une formation en chiropraxie complémentaire.
Formation
3 ans d'études de bachelor suivi du master (3 ans) à l’Université de Zurich.

Ensuite, 3 ans d'assistance et de formation continue pour l'autorisation d'exercer la chiropraxie à titre indépendant.
Les aspects positifs
En tant que chiropraticien ou chiropraticienne, on soulage les plaintes de ses patients ou supprime leur douleur. C'est un sentiment merveilleux que d'avoir les connaissances nécessaires et le pouvoir magique des mains.
Les aspects négatifs
Parfois, même en chiropraxie, on est au bout du rouleau. On ne peut pas aider toutes les personnes qui souffrent d'une affection de l'appareil articulaire.
Le travail au quotidien
Les chiropraticien et chiropraticiennes se spécialisent souvent dans un domaine d'activité particulier, par exemple le traitement des blessures sportives, ou se concentrent sur un groupe cible comme les bébés ou les personnes âgées. Cependant, ils ne peuvent travailler en tant que chiropraticiens indépendants qu'après avoir obtenu le titre fédéral de formation continue de chiropraticien spécialisé ASC, ce qui signifie que leur vie professionnelle quotidienne est également différente.

TOP 10 requis

très important
important
indispensable
indispensable
très important
indispensable
indispensable
important
très important
important

Plans de carrière: Chiropraticien/ne HEU

Formation continue obligatoire: Société suisse de chiropraxie – 4 jours par année.

Propre cabinet

Chiropraticien/ne spécialisé/e (étude post-grade)

Chiropraticien/ne avec examen fédéral (diplôme)

Chiropraticien/ne HEU

Maturité gymnasiale ou titre équivalent (voir admission)