Gateway Keyvisual

Conducteur/-trice d'autobus

conduire, transporter, contrôler, vendre, facturer, informer, rapporter

Conducteur/-trice d'autobus
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les conducteurs et conductrices d'autobus sont responsables de la sécurité des passagers: le trafic exige une bonne concentration constante et le confort des passagers exige une conduite tranquille. En ville, ils sont uniquement conducteurs, mais sur le réseau interurbain ils se chargent également du contrôle des billets et sont donc en contact avec les passagers. Ils conseillent également les passagers sur les questions de tarifs et de réseaux de lignes.

En cas de perturbations ou d'incidents particuliers, les conducteurs de bus cherchent rapidement une solution et informent le centre de contrôle des opérations.
Le service comprend les tâches suivantes: le contrôle du véhicule lors de la prise en charge, le respect de l'horaire et des instructions radiotéléphoniques, les renseignements, l'annonce des arrêts, la transmission d'objets perdus à l'office concerné et l'établissement de rapports sur le véhicule ou un accident éventuel.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le conducteur d'autobus puisse partir avec un bon véhicule en parfait état, il le contrôle brièvement à l'intérieur et à l'extérieur lorsque c'est son tour de prendre le relais.
  • Afin que les passagers soient informés en cas de collision survenue sur leur trajet, la conductrice d'autobus annonce par haut-parleur que les passagers peuvent descendre s'ils le souhaitent.
  • Afin que le conducteur d'autobus amène les passagers en toute sécurité à travers le trafic aux heures de pointe, il respecte aussi, entre autres, les règlements spéciaux des bus.
  • Afin qu'un passager âgé sache à quel arrêt il doit changer de ligne de bus, la conductrice d'autobus lui donne des informations sympathiques et les lui indique à nouveau au bon arrêt.

Les faits

Admission
Les sociétés de transport ont chacune leurs propres exigences. En général les points suivants sont importants:

a) permis de conduire cat. B, C ou D et pratique régulière

b) un apprentissage professionnel achevé (CFC) achevée, âge minimum 21 ans

c) un certificat de bonne vie et moeurs impeccable (extrait du casier judiciaire)

d) une bonne santé (certificat du médecin-conseil)

e) entretien et test d'aptitudes.
Formation
La formation est assurée par la société de transport correspondante. Elle se base sur les connaissances préalables et dure env. entre 1–12 mois. Les candidats déjà en possession d'un permis de conduire catégorie C ou D auront un temps de formation beaucoup plus court.

Dans les villes avec un réseau de trolleybus, la première étape de la formation est celle de conducteur de trolleybus. Le salaire est payé entièrement durant la formation. La formation complémentaire de conducteur de tram est possible après 1 à 2 ans de pratique comme conducteur de bus.
Les aspects positifs
En tant que conducteur ou conductrice d'autobus, on a la tâche gratifiante d'amener les passagers à leur destination en toute sécurité, à l'heure et rapidement. Ceci et le contact avec différentes personnes qui apprécient ce travail est une satisfaction de tous les jours.
Les aspects négatifs
Dans ce travail, s'il y a des passagers mal lunés ou ivres dans le bus et qu'ils harcèlent les passagers, on ne peut pas éviter d'intervenir. Cela peut être désagréable.
Le travail au quotidien
Les conducteurs et conductrices d'autobus connaissent les itinéraires comme le fond de leur poche. Il est ainsi plus facile de se concentrer et de se faufiler dans un trafic dense. Ensuite, il y a les trajets du dimanche matin où l'on parcourt les routes avec un véhicule presque vide, ce qui est presque relaxant.

TOP 10 requis

Plaisir à conduire avec précaution, bonne connaissance de la ville, très bonne connaissance du français (niveau B2).

important
important
très important
indispensable
indispensable
très important
très important
important
indispensable
indispensable

Plans de carrière: Conducteur/-trice d'autobus

Cours spécialisés. Promotion: officier/-ère de contrôle, disponent (qui établit les plannings des véhicules et des conducteurs), activité dans le service d'exploitation (bureau des horaires, par ex.). Les professionnels qui disposent d'une première formation correspondante (branche électrique ou métallurgie) peuvent occuper un poste dans le garage, selon les qualifications de réparateur à chef de garage.

Instructeur de nouveaux collaborateurs et collaboratrices, enseignant

Spécialiste en transport publics BF, moniteur/-trice de conduite BF (brevet fédéral)

Conducteur/-trice d'autobus

Formation professionnelle initiale (CFC) et permis de conduire cat. B, C ou D (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet