Gateway Keyvisual

Brevet fédéral

Conseiller/-ère énergétique des bâtiments BF

consulter, planifier, accompagner, optimiser

Conseiller/-ère énergétique des bâtiments BF

Description

Les conseillers et les conseillères énergétiques des bâtiments expliquent aux clients tels que les propriétaires de maison, maîtres d'ouvrage, instances politiques, etc. les avantages, y compris économiques d’une utilisation respectueuse des ressources de notre environnement. Ils les incitent à adopter un comportement plus conscient dans la construction. Conseillers avérés dans leur domaine, ils planifient et accompagnent des rénovations complètes de bâtiments.

Les conseillers et les conseillères énergétiques des bâtiments connaissent toutes les bases de la protection contre la chaleur et l'humidité, mais aussi l'échange d'air, et reconnaissent les défauts de l'enveloppe d'un bâtiment. Ils présentent l’information de façon engagée et compréhensible, savent répondre aux objections et proposent une image enthousiasmante d'une approche plus écologique de l'environnement. Ils ont un grand sens pratique et sont convaincus de la faisabilité de leurs propositions d’optimisation et leurs alternatives.

Ils expliquent comment on peut utiliser la chaleur interne ou / et l’énergie solaire et comment optimiser sur le plan technique le chauffage d’un bâtiment. Leur travail devient particulièrement pertinent avec les lois en matière d’énergie qui sont de plus en plus strictes.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le conseiller énergétique des bâtiments puisse évaluer la consommation d'énergie de complexes immobiliers, il prépare des analyses énergétiques complètes.
  • Afin qu'un propriétaire puisse profiter à long terme d'une réduction de la consommation d'énergie après la rénovation de son bâtiment, la conseillère énergétique des bâtiments effectue d'abord un calcul de rentabilité.
  • Afin que les travaux d'une nouvelle construction se déroulent sans problème, le conseiller des bâtiments s'occupe de l'achat de matériaux écologiques et assure la coordination entre l'architecte, le maître d'ouvrage et les artisans.
  • Afin que la conseillère énergétique des bâtiments tienne également compte du changement climatique, elle s'occupe de l'utilisation des énergies renouvelables pour les bâtiments.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Brevet fédéral de chef/fe monteur/-euse sanitaire ou chauffage, contremaître/sse ferblantier/-ière ou polybâtisseur/-euse, chef/fe de projet dans une profession de l'enveloppe des édifices ou diplôme équivalent ainsi que;
b) 3 années de pratique professionnelle dans le domaine de la technique du bâtiment ou de l'enveloppe du bâtiment;

c) être en possession des certificats de modules ou des attestations d’équivalence.
Formation
6 mois cours de préparation (1 jour par semaine).

Remarque: les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
En tant que conseillers et conseillères énergétiques des bâtiments, ils travaillent avec le bon sentiment de tenir compte de l'environnement. À une époque où le changement climatique pose de grands défis à l'humanité, il s'agit d'une activité d'avenir.
Les aspects négatifs
S'il y a un facteur de frustration dans cette profession, c'est le fait que tous les clients ne pensent pas à l'écologie lorsqu'ils rénovent. Si ces derniers économisent sur les matériaux et les mesures écologiques, les conseillers et conseillères énergétiques des bâtiments doivent s'attendre à une solution écologique minimale.
Le travail au quotidien
Les conseillers et les conseillères énergétiques des bâtiments sont sollicités de nombreuses manières, par exemple ils délivrent des certificats énergétiques pour les bâtiments, s'occupent de la sécurité du travail sur les chantiers, tiennent compte des normes applicables en matière de technique du bâtiment, ou encore sensibilisent leurs clients aux avantages fiscaux accordés pour les rénovations respectueuses de l'environnement.

TOP 10 requis

Egalement important: volonté d’investissement dans la protection de l’environnement, sensibilité vis-à-vis d’une préservation des ressources (spécialement dans le domaine de la construction).

très important
important
très important
indispensable
indispensable
indispensable
important
indispensable
très important
important

Plans de carrière: Conseiller/-ère énergétique des bâtiments BF

Cours; études post-grade dans le domaine de l’énergie (diverses hautes écoles spécialisées), dans celui de l’environnement (uniquement auprès de la haute école de Bâle), études complémentaires en énergie et techniques de chauffage, ventilation et climatisation, études complémentaires de construction et d’énergie.

Ingénieur/e HES en génie civil (Bachelor)

Technicien/ne ES en technique des bâtiments, technicien/ne en énergie et environnement (diplôme fédéral)

Maître/sse chauffagiste DF, maître/sse enveloppe des édifices (diplôme fédéral)

Conseiller/-ère énergétique des bâtiments BF

Brevet fédéral dans un métier de la technique du bâtiment ou titre équivalent (voir admission)