Gateway Keyvisual

Brevet fédéral

Contremaître/-esse de voies ferrées BF

construire, entretenir, réparer, diriger, gérer, planifier

Contremaître/-esse de voies ferrées BF © Tatjana Schnalzger
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une contremaître/-esse de voies ferrées BF ?

Les contremaîtres et contremaîtresses de voies ferrées travaillent en tant que cadres dans la construction de chemins de fer. Ils dirigent des chantiers et sont responsables de la construction des voies ferrées.

Les professionnels font le lien entre les ouvriers et la direction. Ils gardent un œil sur l'état d'avancement des travaux et discutent de la priorisation des tâches avec la direction et les ingénieurs. Ils veillent à une organisation efficace du chantier, au stockage approprié du matériel et à l'utilisation corrects des machines. Ils attribuent les tâches aux collaborateurs et sont responsables de leur exécution sur le plan technique et temporel. Ils forment les apprentis et veillent à ce que tous les collaborateurs sachent ce qu'il faut faire.

Les contremaîtres et contremaîtresses gardent une vue d'ensemble du chantier et connaissent le déroulement des travaux. Ils tiennent compte des plans de contremaître (ou des plans d'ouvrage ou des plans d'exécution) lors de la réalisation de leurs missions ou de l'exécution des travaux. Ils planifient les processus de travail, les interventions du personnel et veillent à ce que les travaux soient correctement exécutés dans les délais.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les travaux de construction de voies ferrées soient réalisés dans les délais et dans les règles de l'art, le contremaître de voies ferrées assume la responsabilité sur le chantier et contrôle l'avancement et la qualité des travaux.
  • Afin que les voies répondent aux attentes élevées du client, la contremaîtresse de voies contrôle la géométrie des voies et des aiguillages et reconstitue leur position en termes de hauteur et d'orientation.
  • Afin que les collaborateurs ne soient pas mis en danger, le contremaître de voies ferrées veille au respect des prescriptions de sécurité et prend des mesures en accord avec le dispositif de sécurité.
  • Afin de pouvoir reconstituer ultérieurement le déroulement des travaux sur le chantier, le contremaître de voies ferrées effectue également des travaux administratifs, établit des rapports sur le déroulement des travaux ou contrôle les bons de livraison.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) formation professionnelle initiale avec certificat fédéral de capacité (CFC) ou formation équivalente et au moins 3 ans de pratique professionnelle dans la construction de voies de communication après la fin de la formation ou;

b) formation professionnelle initiale avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou formation équivalente et au moins 5 ans de pratique professionnelle dans la construction de voies de communication après la fin de la formation ainsi que;

c) la preuve des certificats de modules requis ou des attestations d'équivalence.
Formation
3 ans de formation continue en cours d'emploi sous forme de modules (6 cours blocs de 3 ou 4 semaines chacun, 20 semaines au total).

Pas de cours en Suisse romande.

Remarque: les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les contremaîtres et contremaîtresses de voies ferrées sont des experts de l'entretien des voies ferrées, des transformations de voies ainsi que des travaux d'entretien autour de la voie. Ils sont chargés de faire en sorte que l'équipe travaille efficacement ensemble.
Les aspects négatifs
Les horaires de travail des contremaîtres et contremaîtresses peuvent être irréguliers. Ils doivent souvent travailler de nuit et le week-end.
Bon à savoir
Les contremaîtres et contremaîtresses de voies ferrées travaillent dans des entreprises de construction de voies ferrées et dans des entreprises de chemins de fer. Ils font partie des cadres moyens et assument une fonction de supérieur. L'environnement de marché pour la construction de voies ferrées est bon ; mais ici aussi, la pression de l'étranger augmente. Il existe une convention collective et des conditions de travail relativement bonnes.

TOP 10 requis

indispensable
important
indispensable
très important
important
très important
important
indispensable
très important
indispensable

Plans de carrière: Contremaître/-esse de voies ferrées BF

Offres de formation continue des écoles spécialisées et professionnelles, de l'Union des transports publics (UTP), de l'Association suisse des entrepreneurs de construction de voies ferrées (VSG) et du Campus Sursee.

Ingénieur/e HES en génie civil (Bachelor)

Technicien/ne ES en conduite des travaux (diplôme fédéral)

Entrepreneur/-euse-construction DF, directeur/-trice des travaux DF (diplôme fédéral)

Contremaître/-esse de voies ferrées BF

Constructeur/-trice de voies ferrées CFC

Télécharger le portrait professionnel complet