Gateway Keyvisual

Brevet fédéral

Courtier/-ière en immeubles BF

analyser, clarifier, vérifier, transmettre, proposer, présenter

Courtier/-ière en immeubles BF
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une courtier/-ière en immeubles BF ?

Qu'il s'agisse d'appartements à louer, de maisons individuelles ou collectives, de locaux commerciaux ou de bâtiments industriels, les acheteurs intéressés se font volontiers conseiller par des courtiers et courtières en immeubles. Souvent, il s'agit aussi de transmettre un objet à vendre. Par exemple, lorsque le courtier en immeubles doit trouver des acheteurs potentiels pour le compte d'un client. Que ce soit pour le compte d'un acheteur ou d'un vendeur, les deux cas sont précédés d'une analyse approfondie. Il s'agit de clarifier les prix, l'utilisation et les possibilités de revente. L'emplacement, le plan, l'âge et la structure du bien immobilier sont également évalués.

Les courtiers et courtières en immeubles connaissent donc le droit de la construction, tiennent compte des plans des zones et examinent les possibilités de construction. Ils étudient également les possibilités d'hypothèque et de financement, toujours dans l'intérêt de leur client. Grâce à différentes mesures de marketing, ils présentent la description de l'objet acheté dans les médias spécialisés et sur des plateformes Internet, jusqu'à ce que leur mandat soit mené à bien.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le courtier en immeubles puisse établir une analyse pertinente pour son client, il évalue d'abord la situation, le plan et la nature de l'objet à vendre.
  • Afin que l'acheteur d'un bien immobilier dispose d'un premier cadre pour le financement, la courtière en immeubles, lui soumet le prix envisagé par l'offreur ainsi que les possibilités d'utilisation et de revente.
  • Afin que le client ait une idée claire de l'entrepôt qu'il souhaite acheter, le courtier en immeubles établit une description du bien avec des plans, des photos, des vidéos et des textes explicatifs.
  • Afin de pouvoir développer un concept de marketing pour augmenter les chances de vente d'un objet de construction, la courtière en immeubles réalise des études de marché.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Formation professionnelle achevée avec CFC, maturité ou diplôme de commerce, brevet fédéral, diplôme d'un examen professionnel fédéral supérieur, d'une école supérieure ou d'une haute école spécialisée ainsi que;

b) au moins 3 ans d'activité professionnelle à plein temps dans le secteur immobilier ou;

c) 5 ans d'activité professionnelle à plein temps dans le secteur immobilier et;

d) dans tous les cas, pas d'inscription au casier judiciaire.
Formation
Selon le prestataire : cours en cours d'emploi de 1 à 1½ an.

Remarque: les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les courtiers et courtières en immeubles doivent rassembler un certain nombre d'éléments pour pouvoir vendre un bien immobilier à un acheteur. Mais si l'affaire réussit, le succès n'est pas seulement financier, il se manifeste aussi sous la forme de satisfaction.
Les aspects négatifs
Les travaux liés à l'achat ou à la vente d'un bien immobilier peuvent, selon les cas, être assez coûteux et parfois même pénibles. Et lorsque l'affaire menace de s'écrouler, il faut faire preuve de persévérance.
Bon à savoir
La force motrice des courtiers et courtières en immeubles est l'objectif d'achat ou de vente, car ils mettent tout leur engagement dans la meilleure présentation possible des biens qu'ils négocient pour leurs clients. En fin de compte, il s'agit toujours de faire en sorte que toutes les parties concernées soient satisfaites.

TOP 10 requis

indispensable
très important
indispensable
très important
important
indispensable
indispensable
très important
important
important

Plans de carrière: Courtier/-ière en immeubles BF

Propre entreprise en tant que courtier/-ière en immeubles.

Economiste d'entreprise HES, économiste d'exploitation en Facility Management HES (Bachelor)

Gestionnaire de projets de construction et de biens immobiliers EP ES (etudes postdiplômes)

Economiste d'entreprise ES (diplôme fédéral)

Expert/e fiduciaire DF, administrateur/-trice de biens immobiliers DF, dirigeant/e en facility management et maintenance DF (diplôme fédéral)

Courtier/-ière en immeubles BF

Formation professionnelle initiale (CFC) ou titre équivalent (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet