Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Cuisinier/-ière CFC

eviscérer, larder, frire, braiser, paner, cuire, gratiner

Cuisinier/-ière CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les cuisiniers et cuisinières préparent les aliments de multiples façons. En ce sens, ils représentent plusieurs entremétiers en un (pour les plats d'accompagnement), garde-mangers (pour les assiettes froides), rôtisseurs (pour les grillades), sauciers (pour la viande et les sauces) ou pâtissiers (pour les desserts).

Ils cuisent, font cuire à la vapeur, mijotent, gratinent, font revenir ou font pocher toutes sortes d'aliments pour les entrées, les plats principaux, desserts ou assiettes froides. Les cuisiniers et cuisinières s'occupent d'élaborer des préparations savoureuses de légumes, de viande, de poisson, de fruits et de desserts etc. et dressent l'assiette de manière créative.

Que ce soit dans un petit établissement ou dans de grands hôtels, restaurants, hôpitaux ou maisons, la répartition claire des tâches dans l'équipe est importante. De ce fait, les procédures sont discutées précisément. Il faut savoir que pendant les repas, l'agitation et le bruit peuvent régner dans la cuisine. Les clients attendent que leur commande arrive rapidement à leur table et soit irréprochable. Les cuisiniers et cuisinières maîtrisent leurs tâches, connaissent les processus et travaillent en étroite collaboration avec le service.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le convive affamé n’attende pas trop longtemps après la commande de son menu, le cuisinier commence son travail quotidien par la «mise en place», c’est-à-dire la préparation des légumes, de la viande, du poisson, la préparation de la batterie de cuisine, etc.
  • Afin de pouvoir gérer tous les plats, viandes, poissons, légumes, soupes ou salades dans un établissement plus grand, la cuisinière est affectée dans une brigade de cuisine où elle est responsable d’un domaine spécifique.
  • Afin que plusieurs clients puissent manger en même temps, la cuisinière doit travailler rapidement et en coordination avec les autres employés.
  • Afin que les fruits et les légumes aient vraiment du goût, le cuisinier s’approvisionne si possible auprès des exploitations agricoles de la région.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, de préférence niveau moyen ou supérieur.
Formation
Formation professionnelle initiale de 3 ans.

Employé/e en cuisine AFP: formation de base de 2 ans avec attestation.

Une description individuelle est disponible sur www.gateway.one/formations.
Les aspects positifs
Le métier est intéressant et varié. Les cuisiniers et cuisinières se voient proposer un large éventail de possibilités de formation continue, de spécialisation et de carrière. Ils peuvent choisir dans quel type d’établissement ils souhaitent exercer: établissement saisonnier ou ouvert toute l’année, restaurant, hôtel, hôpital ou cantine (temps de travail réglementé). Ils trouvent également facilement un poste à l’étranger.
Les aspects négatifs
Les cuisiniers et cuisinières travaillent pendant les heures des repas à midi et le soir. L’après-midi, ils ont quelques heures de congé et peuvent s’adonner à leurs loisirs, mais ils travaillent le plus souvent pendant que les autres ont congé. Comme ils travaillent également le week-end, les jours libres sont réglementés dans un planning organisationnel.
Le travail au quotidien
Les cuisiniers et cuisinières doivent respecter la carte des menus de leur employeur, bien que la composition et la préparation des plats leur laissent beaucoup de place pour exprimer leur imagination et leurs compétences. Leur créativité s’exprime dans la qualité de leurs plats.

TOP 10 requis

important
très important
important
indispensable
important
indispensable
très important
indispensable
très important
indispensable

Plans de carrière

Avancement: les jeunes professionnels travaillent souvent dans différents établissements pour connaître d’autres méthodes de travail et apprendre des langues étrangères. Chef de partie, chef de brigade, chef de cuisine, directeur.

Ingénieur/e HES en technologies alimentaires, économiste d'entreprise HES en Facility Management, économiste d’entreprise HES en hôtellerie et professions de l’accueil (Bachelor)

Hôtelier/-ière-restaurateur/-trice ES (diplôme fédéral)

Chef/fe de cuisine DF, chef/fe d’entreprise de l’hôtellerie et de la restauration DF, chef/fe de la restauration collective DF (diplôme fédéral)

Chef/fe cuisinier/-ière BF, chef/fe d’etablissement de l’hôtellerie et de la restauration BF, cuisinier/-ière en diététique BF (brevet fédéral)

Spécialiste en restauration CFC, spécialiste en hôtellerie CFC (apprentissages complémentaires)

Cuisinier/-ière CFC

Employé/e en cuisine AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet