Gateway Keyvisual

Danseur/-euse interprète CFC

danser, étudier, bouger, pratiquer, s’étirer, répéter, se produire

Danseur/-euse interprète CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une danseur/-euse interprète CFC ?

La danse est une forme d'expression artistique. Les danseurs et danseuses interprètes doivent faire preuve d’une très grande autodiscipline pour pouvoir s’imposer en tant que danseur professionnel. Ils se produisent dans des ballets, mais aussi dans des comédies musicales, des opéras, des opérettes, en tant que membre d'un théâtre de troupes permanentes et dans des émissions télévisées. Avec des chorégraphes, ils conçoivent des rôles et des sujets. Lorsqu’ils sont en période de spectacle, ils doivent s’entraîner quotidiennement, à cela s’ajoutent les répétitions et les représentations.

Cette profession exige beaucoup du corps, parce que la danse quotidienne est un grand défi. Les danseurs et danseuses interprètes adaptent donc leur alimentation et apprennent à gérer de façon responsable les risques de blessures. Leur formation comprend également des méthodes de gestion du stress, de relaxation et de régénération. Quand finalement, après les nombreuses répétitions, le spectacle est une réussite et que le public applaudit avec enthousiasme, tous les efforts sont oubliés et la fierté quant à la prestation faite est grande.

En règle générale, ils ne peuvent exercer leur métier que vers le milieu de la trentaine, lorsqu'ils doivent se réorienter. Un apprentissage, si possible avec une maturité professionnelle, constitue donc une bonne base.

Orientations

Les danseurs et danseuses interprètes, spécialisés dans la danse classique académique, se spécialisent dans la danse du ballet classique. En danse scénique, la technique physique et son exécution sont toujours au service d'une certaine expression. La danse classique académique exprime l'idée d'une forme idéale et clairement définie. Elle est connue pour son esthétique, sa technique rigoureuse et ses mouvements fluides et précis. Dans la danse classique académique, la posture est orientée exclusivement vers l'extérieur et elle ne se réalise pratiquement pas au sol. Au contraire, c'est une orientation en hauteur qui domine, une montée en tension pour le levage et la légèreté par rapport à la gravité.
Les danseurs et danseuses interprètes, spécialisés dans la danse contemporaine, se spécialisent dans la danse chorégraphique contemporaine. En danse scénique, la technique physique et son exécution sont au service d'une certaine expression. La danse contemporaine exprime une variété illimitée de mouvements et positions. Elle ne se limite pas à une seule technique ou forme esthétique, mais s'appuie sur une variété d'entre elles. La danse contemporaine a donc une structure ouverte qui se distingue consciemment des formes classiques fixes et linéaires. La créativité et l'innovation sont ici de mise. Les règles sont délibérément transgressées, les limites franchies. Bien que les mouvements soient contrôlés, ils ne sont pas fluides, mais apparaissent dans différentes qualités (parfois saccadés ou en mode ralenti). La gravité est utilisée pour l'ancrage et le travail au sol.
Les danseurs et danseuses interprètes spécialisés dans la comédie musicale maîtrisent différents styles de danse. De plus, ils possèdent des compétences acrobatiques, théâtrales, scéniques et vocales. La connaissance de la théorie musicale, de l'histoire de la danse et du théâtre forme une base solide pour la danse et pour la coopération avec les chorégraphes. Ils savent intégrer les éléments et techniques répétés de leurs rôles dans des scènes variées et les coordonnent avec les autres interprètes et danseuses. Les danseurs et danseuses interprètes vérifient et améliorent constamment leur capacité de réaliser les différents styles de danse, le chant et leur expertise théâtrales. Ils expriment non seulement leurs compétences physiologiques et de danse, mais aussi leurs forces mentales, tout en fonction de la façon, du lieu et du moment de leur performance artistique. L’expérience de la scène des danseurs et danseuses interprètes de cette orientation croît à chaque nouvelle représentation et mûrit grâce à chaque comédie musicale et au cours du travail en équipe avec les metteurs en scène, les actrices et les artistes de comédies musicales.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que la danseuse interprète reste physiquement en forme et conserve sa souplesse, elle a une alimentation saine et, pendant son temps libre, pratique également une activité physique régulière.
  • Afin que le danseur interprète ne déchire pas ses ligaments ou ses muscles en dansant, il se réchauffe en faisant divers exercices avant de danser et s’étire après l’entraînement.
  • Afin que le danseur puisse envoûter son public, il apprend plusieurs styles de danse, tels que le Standard, la Breakdance, le Hip-Hop, le Jazz, l’Afro, la Danse moderne ou le Ballet.
  • Afin que les mouvements de la danseuse interprète prennent tout leur sens, elle les coordonne au rythme de la musique.
  • Afin que le danseur interprète laisse une bonne impression au public, il porte un costume approprié qui met en valeur sa danse et qui permet au public de mieux comprendre l’histoire.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée. Aptitude physique à la danse. Haut niveau préprofessionnel dans l’une des disciplines et de bonnes connaissances de base dans d’autres styles de danse.
Formation
4 ans d’apprentissage en école à plein temps dans l’une des orientations à Genève, Bâle, Lucerne ou Zurich (selon l’orientation).
Les aspects positifs
Les danseurs et danseuses interprètes maîtrisent leur corps et leur expression artistique comme personne d’autre. Ils se déplacent avec attention et expressivité sur la musique, divertissent et envoûtent leur public. Ils sont demandés sur le marché, notamment dans le domaine de la comédie musicale, de la TV et du divertissement.
Les aspects négatifs
Les danseurs et danseuses interprètes exercent une profession exigeante sur le plan physique et leur charge de travail est élevée. Il faut faire preuve de beaucoup de persévérance pour pouvoir exercer dans ce secteur. Les répétitions fréquentes, les représentations régulières et les nombreux voyages exigent de l’énergie et une grande ténacité. Les horaires de travail sont irréguliers et ils doivent travailler le week-end.
Bon à savoir
Les offres dans cette profession sont limitées. Les emplois permanents ou les engagements à long terme sont plutôt rares. Les professionnels doivent postuler sans cesse et négocier habilement les contrats. Par conséquent, il peut être utile de recourir aux services d’une agence.

TOP 10 requis

indispensable
très important
important
important
indispensable
très important
très important
indispensable
indispensable
important

Plans de carrière: Danseur/-euse interprète CFC

Ces métiers requièrent une formation continue particulière et ciblée ainsi qu’une aptitude tout à fait particulière. Cours de diverses écoles; chorégraphe, maître/sse de ballet, responsable d’entraînement.

Master of Arts HES en danse, orientation chorégraphie ou enseignement et coaching pour danseurs professionnels

CAS/MAS Dance Science

Bachelor of Arts HES en danse contemporaine, orientation création ou interprétation

Danseur/-euse interprète ES (diplôme fédéral)

Danseur/-euse interprète CFC

Scolarité obligatoire achevée, haut niveau préprofessionnel en danse

Télécharger le portrait professionnel complet