Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Diplomate

représenter, négocier, discuter, coordonner, observer, informer

Diplomate

Description

La diplomatie est nécessaire pour traiter avec les gens. Les diplomates travaillent sur le territoire national ou à l’étranger et représentent les intérêts de la Suisse. Ils ont besoin d’une vivacité d’esprit remarquable pour pouvoir s’adapter à chaque fois aux données linguistiques, culturelles, politiques et sociales du pays d’accueil.

Les diplomates assument aussi des fonctions d'observation: ils suivent les événements politiques, évaluent la situation nationale et internationale; ils suivent l'évolution de l'économie, sont toujours informés des accords d'importation et d'exportation en vigueur; ils participent à l'assistance juridique internationale, connaissent la juridiction du pays hôte; dans les pays en développement, ils suivent les projets suisses et s'occupent de la politique de développement du pays hôte; ils soutiennent les échanges culturels entre la Suisse et le pays hôte et bien d'autres choses encore.

Afin d'être toujours à jour, ils lisent et interprètent la presse du pays. Au niveau national, ils s'occupent de la préparation des mesures de politique étrangère dans le département responsable.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le diplomate en question puisse mettre en place une nouvelle réunion avec plusieurs hauts représentants du gouvernement, il leur suggère différentes dates possibles et deux lieux appropriés.
  • Afin qu'un tout nouveau contrat d'importation en Suisse puisse voir le jour rapidement, la diplomate établit les différents contacts nécessaires qui pourraient être des partenaires commerciaux sérieux pour ses compatriotes.
  • Afin que les opérations de paiement entre les entreprises commerciales suisses et étrangères soient soumises aux mêmes directives, le diplomate aide le bureau responsable à établir un accord de protection des paiements.
  • Afin que la diplomate puisse offrir une assistance juridique à un petit entrepreneur à l'étranger qui a été involontairement impliqué dans une affaire douteuse, elle se laisse fournir toutes les informations nécessaires.

Les faits

Admission
Citoyenneté suisse, 35 ans au maximum, casier judiciaire vierge (bonne réputation), diplôme universitaire ou d'une HES, expérience professionnelle souhaitable, très bonnes connaissances de deux langues nationales et d'une langue étrangère reconnue par l'ONU. Concours annuel d'admission (DFA).
Formation
24 mois de formation: 3 mois de cours d'introduction théorique, 6 mois de travail pratique à Berne, puis 15 mois dans une ambassade suisse à l'étranger. Cours final et examen final.
Les aspects positifs
En dehors de la Suisse les coutumes changent et peuvent être très différentes des notres. Les personnes qui font preuve de souplesse mentale, qui peuvent s'adapter rapidement à d'autres circonstances et cultures, qui sont diplomates et qui possèdent des compétences linguistiques, trouveront leur bonheur dans cette fonction.
Les aspects négatifs
Les diplomates sont soumis à la discipline de transfert, ce qui signifie qu'ils travaillent dans un autre pays tous les trois ou quatre ans. Ces déménagements touchent généralement toute la famille.
Le travail au quotidien
Le travail est exigeant; les tâches quotidiennes, parfois très différentes, se déroulent à la fois au DFA et dans le pays d'accueil. L'échange de diplomates avec des autorités étrangères ou des représentants d'entreprises peut être passionnant et intéressant d'une part, mais aussi peu familier et stressant d'autre part. Un haut degré de flexibilité et une volonté d'improvisation à tous égards sont utiles dans tous les cas.

TOP 10 requis

Intérêt pour la politique, l'économie, la culture et l'histoire, sens de la loyauté.

indispensable
très important
important
indispensable
indispensable
très important
indispensable
très important
important
important

Plans de carrière: Diplomate

Troisième secrétaire d’ambassade, collaborateurs diplomatiques de l’administration fédérale, plus tard missions en alternance à l’étranger et sur le territoire national.

Collaborateur/-trice scientifique, ambassadeur/-trice

Responsable d’une division diplomatique

Diplomate

Diplôme universitaire ou d'une HES ou titre équivalent (voir admission)