Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Electronicien/ne CFC

développer, programmer, fabriquer, tester, mesurer, enregistrer

Electronicien/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les électroniciens et les électroniciennes ont un champ d’activité très large. Que ce soit le portable, des clés de voiture à télécommande, le compteur de pouls pour l’entraînement à la marche ou un système d’alarme: c’est le plus souvent un interrupteur électronique invisible, qui rend ces objets plus nécessaires ou bien qu’il les rend réalisables. Il est aussi impossible de s’imaginer des machines et des systèmes de production sans électronique.

Les électroniciens développent et réalisent en collaboration avec d’autres professionnels, du matériel électronique et des logiciels. L’assemblage de pièces et de modules de haute technicité (hardware) et leur programmation (software) par ordinateur remplace de plus en plus les opérations de soudage classiques de cartes à circuits imprimés.

Les électroniciens et électroniciennes comprennent beaucoup de notions anglaises, parce que l’électronique est très marquée par cette langue. Ils exécutent des appareils et des systèmes électroniques. Ils les mesurent et les contrôlent, établissent des documents techniques.

Dans de nombreuses entreprises, les électroniciens effectuent des travaux de maintenance ou de mise en service directement le client, en Suisse ou à l’étranger.

Quoi et pourquoi?

  • Afin qu’un réfrigérateur maintienne la température réglée constante, l’électronicien met au point un dispositif pour contrôler l’unité de réfrigération.
  • Afin que les composants de l’appareil soient facilement accessibles même en cas de réparation, l’électronicienne veille à l’ordre pendant le montage, regroupe les fils et les fait passer de manière ordonnée le long des composants.
  • Afin qu’un appareil fini puisse être utilisé, l’électronicien monte tous les interrupteurs et les boutons et les connecte aux différents composants.
  • Afin que l’électronicienne puisse localiser un défaut dans un appareil, elle met en place différents appareils de mesure et contacts d’essai et mesure systématiquement pièce par pièce: alimentation, fusible, interrupteur, etc.
  • Afin qu’un distributeur de billets puisse rendre la monnaie correctement, l’électronicien programme le microcontrôleur.
  • Afin que les résultats de mesure et les résultats de test puissent être consultés pendant le développement des appareils, l’électronicienne crée des protocoles de mesure et des rapports d’essai.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur. De bonnes bases en mathématiques et en physique sont nécessaires.
Formation
4 ans de formation professionnelle initiale. Elle se compose de deux niveaux successifs de deux ans: une formation initiale et générale complétée par une spécialisation. Avec une maturité gymnasiale, il est possible d’effectuer un apprentissage «way-up» de deux ans débouchant sur un certificat de capacité (CFC).
Les aspects positifs
La formation de base complète mène à différentes possibilités professionnelles et de formation continue. Les visites chez les clients nationaux et internationaux offrent une diversion bienvenue et intéressante. L’environnement professionnel se caractérise par des équipements de haute technologie et des laboratoires et des locaux de production attrayants.
Les aspects négatifs
Le vaste domaine d’expertise et les progrès technologiques rapides exigent une formation continue constante, par exemple dans la programmation des microcontrôleurs.
Le travail au quotidien
Les professionnels sont des spécialistes recherchés. Ils fabriquent des pièces mécaniques simples, des circuits et des dispositifs et les mettent en service. Leurs activités comprennent également la mesure, l’ajustement et l’adaptation ainsi que le développement de programmes de microcontrôleurs. Au cours de la formation, ils approfondissent leurs connaissances dans au moins deux des 21 principaux domaines.

TOP 10 requis

indispensable
important
indispensable
indispensable
important
très important
indispensable
important
très important
très important

Plans de carrière

La formation continue est de mise dans ce métier. Avancement: spécialiste, chef d’équipe, de section, d’exploitation et d’entreprise.

Ingénieur/e HES en génie électrique, en télécommunications, en informatique (Bachelor)

Technicien/ne ES en électronique, technicien/ne ES génie électrique (diplôme fédéral)

Maître/sse dans l’industrie DF, télématicien/ne DF, responsable de formation DF, ICT-Manager DF (diplôme fédéral)

Agent/e en automatique BF, agent/e de processus BF, expert/e en production BF, spécialiste en formation professionnelle BF (brevet fédéral)

Spécialisation dans un domaine défini, chef/fe d’équipe, chef/fe de section

Electronicien/ne CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet