Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Ferblantier/-ière CFC

couper, former, river, souder, monter, réparer

Ferblantier/-ière CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Quand la foudre et le tonnerre retentissent à l'extérieur, nous nous sentons en sécurité et protégés à l'intérieur. Car nous savons que nos maisons d'habitation sont équipées de systèmes de protection contre la foudre ou de gouttières pour que l'eau puisse s'écouler.

Le ferblantier et la ferblantière donnent la résistance et la protection nécessaires aux immeubles en façonnant les tuyaux et chéneaux d’écoulement des eaux pluviales, en construisant des toits métalliques, etc.

Les matériaux qu’ils utilisent consistent en plusieurs sortes de tôles, cuivre, acier plombé, acier chromé et de plus en plus de matières plastiques et d’alliages. Leur travail est varié et ils passent souvent de l’atelier aux chantiers, de nouvelles constructions à des bâtiments à rénover. Des machines modernes leur facilitent le travail, mais le travail manuel reste prédominant. Ils se chargent également de réparations.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de pouvoir l’appliquer sur le bâtiment, la ferblantière fabrique le revêtement en tôle dans l’atelier.
  • Afin de pouvoir fabriquer la pièce avec précision, le ferblantier transfère la masse et la forme du dessin technique à la pièce de tôle à usiner.
  • Afin de donner à la tôle la bonne forme, le ferblantier comprime, arrondit et emboutit la tôle jusqu’à ce qu’elle corresponde à l’original.
  • Afin d’assurer que les pièces métalliques puissent supporter les contraintes auxquelles elles sont exposées, la ferblantière fabrique les pièces métalliques exposées aux intempéries avec des matériaux résistants.
  • Afin de pouvoir fabriquer un produit spécifique à la demande du client, le ferblantier mesure tous les éléments chez le client et réalise des croquis sur la base desquels il travaille ensuite.
  • Afin que le client puisse économiser de l’énergie, la ferblantière installe un capteur solaire ou un toit énergétique.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, une formation secondaire pouvant faciliter l’accès à ce métier.
Formation
4 ans d’apprentissage dans une ferblanterie.

Par un apprentissage complémentaire de 2 ans, les professionnels d’autres métiers techniques du bâtiment ont la possibilité de passer les examens de fin d’apprentissage de ferblantier.

Aide en technique du bâtiment AFP: formation de base de 2 ans avec attestation.

Une description individuelle est disponible sur www.gateway.one/ formations.
Les aspects positifs
Le ferblantier et la ferblantière travaillent aussi bien dans l’atelier que sur le chantier et exécutent une grande variété de tâches. Le travail qu’ils effectuent sur le chantier est visible et une source de fierté.
Les aspects négatifs
Toute personne travaillant sur un chantier de construction est exposée aux rigueurs du temps, et même une bonne planification ne peut éviter ces intempéries que partiellement.
Le travail au quotidien
Le travail du ferblantier et de la ferblantière est très varié. Ils travaillent indépendamment et tiennent compte des différentes conditions de construction pour chaque mission. Ils cherchent et trouvent quotidiennement des solutions fonctionnelles pour répondre aux exigences spéciales.

TOP 10 requis

très important
indispensable
très important
indispensable
indispensable
important
indispensable
important
très important
important

Plans de carrière: Ferblantier/-ière CFC

Formation complémentaire dans les centres de formation de l’association suisse de la technique du bâtiment (suissetec) et dans des centres professionnels régionaux.

Ingénieur/e HES en technique des bâtiments (Bachelor)

Technicien/ne ES en technique des bâtiments (diplôme fédéral)

Maître/sse-ferblantier/-ière DF (diplôme fédéral)

Contremaître/sse en ferblanterie BF (brevet fédéral)

Chef/fe de chantier – ferblanterie (certificat suissetec)

Installateur/-trice sanitaire CFC, installateur/-trice en chauffage CFC (apprentissages complémentaires)

Ferblantier/-ière CFC

Aide en technique du bâtiment AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet