Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Forestier/-ière-bûcheron/ne CFC

scier, enfoncer, taper, abattre, construire, entretenir, travailler, mesurer

Forestier/-ière-bûcheron/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Le domaine dans lequel il exerce son métier est la forêt. Une relation toute particulière se noue entre le forestier-bûcheron et la forêt à travers un contact quotidien varié, de par les différentes conditions de la nature et les changements saisonniers de son environnement.

En tant que collaborateur de l’exploitation, le forestier-bûcheron se charge de tous les travaux pratiques concernant la forêt. Ses activités varient avec les saisons: L'exploitation comprend l'abattage, le façonnage et le débardage des bois. Dans les forêts de montagne, cela comprend également la mise en place des installations de transport des bois (câble-grue).

Travaux de sylviculture: plantation, protection contre les dégâts du gibier, soins aux jeunes peuplements. Entretien des chemins forestiers, réalisation de petits ouvrages et participation à des ouvrages de protection contre les avalanches. Entretien des lisières de forêts, des haies et buissons, des rives, etc. Entretien des appareils et machines.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de couvrir nos besoins en bois et d’entretenir nos forêts selon des méthodes presque naturelles, le forestier-bûcheron coupe des arbres.
  • Afin d’approvisionner en matières premières l’industrie de transformation du bois et l’industrie du bois, la forestière-bûcheronne travaille les arbres abattus, déplace les troncs sur les voies d’évacuation et les stocke dans des assortiments prêts à la vente.
  • Afin que les générations de forêts futures puissent prospérer, le forestier-bûcheron fait place à la régénération naturelle, s’occupe des jeunes pousses à ce que les arbres de qualité reçoivent suffisamment de lumière et d’espace par des interventions ciblées.
  • Afin de maintenir les fonctions vitales de protection de la forêt, la forestière-bûcheronne, selon la région, aide à l’étayage des routes, des cours d’eau et des coulées de boue ainsi qu’à l’étayage contre la neige et les avalanches.
  • Afin de réduire les efforts physiques extrêmes, le forestier-bûcheron utilise des machines dites de transformation (machines d’abattage et élagueuses) et des écorceuses.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, examen médical. Un stage d'information est recommandé.
Formation
3 ans d’apprentissage. 1 jour par semaine d'école professionnelle. Praticien/ne forestier/-ière AFP: formation de base de 2 ans avec attestation. Une description individuelle est disponible sur www. gateway.one/formations.
Les aspects positifs
Les forestiers-bûcherons et les forestières-bûcheronnes travaillent dans l’environnement naturel libre de la forêt. Ils exécutent les travaux en autonomie, en suivant les instructions du directeur de l’exploitation. Ils peuvent observer les effets de leurs activités sur de longues périodes.
Les aspects négatifs
Les forestiers-bûcherons et les forestières-bûcheronnes sont souvent exposés à des conditions météorologiques désagréables. En montagne et dans les contreforts des Alpes, ils travaillent souvent sur des terrains difficiles. Mais le travail forestier est un travail difficile même sur des plateaux et autres terrains faciles d’accès.
Le travail au quotidien
Au quotidien, le travail forestier peut être associé à des situations dangereuses. Les professionnels ont toutefois à leur disposition une large palette de techniques de travail pour surmonter ces dangers et se protègent à l’aide d’un matériel moderne (équipement de sécurité).

TOP 10 requis

très important
important
indispensable
très important
indispensable
très important
important
important
indispensable
indispensable

Plans de carrière

Possibilités de perfectionnement en restant «en forêt»: cours organisés par le centre de formation professionnelle forestière.

Bachelor of Science HES en sciences forestières, ingénieur/e HES en énergie et techniques environnementales (Bachelor)

Forestier/-ière ES, technicien ES en technique du bois (diplôme fédéral)

Ranger CEFOR (diplôme)

Conducteur/-trice d’engines forestiers BF, spécialiste en câblage BF, contremaître/sse forestier BF, spécialiste en bois BF (brevet fédéral)

Agriculteur/-trice CFC, arboriculteur/-trice CFC, horticulteur CFC (apprentissages complémentaires)

Forestier/-ière-bûcheron/ne CFC

Praticien/ne forestier/-ière AFP ou scolarité obligatorie achevée

Télécharger le portrait professionnel complet