Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Maçon/ne CFC

maçonner, coffrer, bétonner, poser en quinconce, crépir, décocher

Maçon/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Dans l’option bâtiment le maçon et la maçonne édifient de nouvelles constructions, ils les entretiennent. Ils assainissent et restaurent des locaux industriels, des écoles, des édifices culturels, des centres commerciaux, des installations sportives, etc. Ils lisent les plans d’exécution, les réalisent selon les pratiques traditionnelles ou à l’aide de machines parmi les plus modernes. Ils travaillent en équipe, souvent en plein air et à grande hauteur. De la vigueur, de l’endurance et ne pas être sujet au vertige constituent des plus.

Selon les chantiers ils montent des coffrages, des armatures métalliques et ils coulent du béton. Ils montent des murs et des isolations en éléments en matériaux divers. Ils mettent en place et crépissent des éléments préfabriqués comme des dalles, des cloisons, des escaliers, des encadrements de fenêtres, etc. Dans l’option génie civil les maçons assurent la conduite des creusages et des remblais, des fouilles et des canalisations. Ils prennent toujours garde à la sécurité des travaux et à la protection de l’environnement.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les travaux de maçonnerie soient effectués rapidement par des professionnels, le maçon formé travaille en équipe avec un chef d’équipe, un contremaître et des ouvriers subordonnés.
  • Afin que l’hygiène soit garantie dans les villes et les villages, la maçonne participe à la construction de canalisations souterraines, de bouches de canalisation, d’installations sanitaires et de stations d’épuration.
  • Afin qu’un mur bétonné ait la forme prescrite, le maçon établit les lambrissages correspondants avec des armatures, remplit de béton liquide et le comprime.
  • Afin qu’une maison nécessitant des rénovations ne s’effondre pas et puisse être de nouveau habitée pendant des années, la maçonne remplace la maçonnerie endommagée et «croulante» et procède à des travaux de rénovation.
  • Afin que le maçon puisse satisfaire aux consignes variées du donneur d’ordre, il utilise du béton exposé, des tuiles et des pierres naturelles ou bien il applique un enduit sur la maçonnerie de fondation.
  • Afin que la construction soit réalisée comme prévu par l’architecte et l’ingénieur, la maçonne exécute ses tâches exactement selon les plans d’exécution et les règlements de sécurité de la construction.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur, avec de bons résultats en mathématiques.
Formation
3 ans de formation dans une entreprise de construction.

Aide-maçon/ne AFP: formation de base de 2 ans avec attestation.

Une description individuelle est disponible sur www.gateway.one/ formations.
Les aspects positifs
Les maçons et les maçonnes voient l’ouvrage pousser devant eux, prennent en charge les tâches les plus différentes et travaillent en équipe. Ce sont des professionnels bien payés qui fournissent leurs prestations de manière autonome, économique et professionnelle.
Les aspects négatifs
La maçonnerie est physiquement astreignante, parfois difficile. Comme la construction est toujours soumise à des délais, elle est également souvent stressante. Le travail en plein air est plaisant lorsque le temps est agréable; la pluie, le vent, la chaleur ou le froid peuvent cependant être épuisants.
Le travail au quotidien
Les maçons et les maçonnes doivent être physiquement en forme et disposer d’une force musculaire normale. Mais pour les tâches difficiles, de nombreux outils, appareils et machines sont à leur disposition: grue, élévateur, malaxeur, etc. Bien que la langue sur le chantier puisse parfois paraître grossière, les professionnels sont des joueurs d’équipe.

TOP 10 requis

indispensable
très important
indispensable
indispensable
très important
très important
important
important
important
indispensable

Plans de carrière

Divers cours proposés par les écoles professionnelles ou par la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Avancement: chef/fe d'équipe, contremaître/sse, chef/fe de chantier, directeur/-trice d'entreprise, entrepreneur/-euse.

Ingénieur/e HES en génie civil, architecte HES (Bachelor)

Technicien/ne ES en conduite des travaux (diplôme fédéral)

Directeur/-trice des travaux du bâtiment DF, entrepreneur/-euse-construction DF (diplôme fédéral)

Contremaître/sse maçon BF, contrôleur/-euse de matériaux de construction BF (brevet fédéral)

Chef/fe d’équipe du bâtiment et du génie civil (certificat)

Dessinateur/-trice CFC – architecture ou génie civil (apprentissage complémentaire)

Maçon/ne CFC

Aide-maçon/ne AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet