Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Micromécanicien/ne CFC

créer, mettre en place, vérifier, mesurer, corriger, entretenir, réparer

Micromécanicien/ne CFC

Description

La micromécanique et les nanotechnologies apportent une poussée technologique à l'industrie. Elles font désormais partie intégrante de la vie quotidienne et sont utilisées dans les appareils optiques, médicaux, électromécaniques et mécaniques de précision.

Les professionnels fabriquent des outils et appareils de précision qu'ils assemblent en robots d'usinage et de montage. Ces robots sont principalement utilisés pour fabriquer des montres, mais aussi d'autres produits micromécaniques. Les pièces sont fabriquées sur des machines de haute précision, en partie informatisées. Certaines pièces sont traitées thermiquement afin que le matériau soit plus résistant, plus dur ou plus tendre.

Les micromécaniciens et micromécaniciennes connaissent toutes les techniques de base pour travailler les métaux. Ils programment, optimisent les machines et ils les configurent. Leurs pièces individuelles et prototypes doivent être précis au centième de millimètre. Ils les vérifient à l'aide d'instruments de contrôle mécaniques et électroniques. Ils mesurent la dureté, l'élasticité et les dimensions et corrigent les irrégularités. Ils ont également pour mission d’entretenir l'équipement, rechercher la cause de pannes et les corriger.

Orientations

Les micromécaniciens et micromécaniciennes, spécialisés dans la fabrication et CNC, produisent des pièces à l'aide de machines automatisées de haute précision. Les machines CNC (Computerized Numerical Control) sont des machines-outils qui, grâce à l'utilisation d'une technologie de commande moderne, sont capables de produire automatiquement des pièces précises. Les professionnels saisissent généralement les informations de commande manuellement, en tenant compte de tous les facteurs importants tels que la géométrie des outils, les vitesses ou les avances. Des tolérances de fabrication étroites et une qualité constante sont ici particulièrement demandées.
Les micromécaniciens et micromécaniciennes, spécialisés dans le décolletage, réalisent des travaux de tournage au niveau microscopique afin de réaliser de très petites pièces rotatives, telles que celles utilisées dans l'industrie horlogère ou médicale ainsi que dans la microtechnique et la micromécanique. Le décolletage s'effectue généralement sur des tours automatiques longitudinaux. Le tournage est l'un des procédés de fabrication les plus importants de la technologie de coupe. Les professionnels, qui ont opté pour cette spécialisation, détachent des copeaux de la pièce afin d’obtenir la forme souhaitée. La pièce à usiner (pièce rotative) tourne autour de son propre axe, tandis que l'outil (outil de tournage) se déplace le long du contour à créer sur la pièce.
Les micromécaniciens et micromécaniciennes, spécialisés dans les étampes/moules, découpent et moulent de petites pièces microscopiques lorsque la production doit être réalisée en grande série. L’étampe est un domaine particulier de la fabrication d'outils et produit des outils (outils de coupe et de formage) pour la production en série. Une caractéristique de la fonction d'une étampe est qu'un produit semi-fini est transformé en une nouvelle forme (souhaitée) par le processus de formage à froid (pliage, découpage, refoulage, étirage). Les objets fabriqués au cours de la production de masse par les professionnels, qui ont opté pour cette spécialisation, sont utilisés dans l'industrie automobile ou dans les articles ménagers et sont fabriqués en acier à outils durci et trempé, métal dur ou céramique.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de donner au client une idée de ce à quoi ressemblera un jour la pièce commandée, le micromécanicien crée un prototype ou une petite série exclusive.
  • Afin de donner à la pièce la forme souhaitée, la micromécanicienne scie, perce, lime, broie ou fraise les petites pièces de métal ou de plastique avec des outils à main.
  • Afin de permettre au client de commander une plus grande série, le micromécanicien fabrique des outils d'emboutissage, met en place et programme les équipements de production.
  • Afin de s'assurer que les pièces fabriquées répondent aux exigences de qualité, la micromécanicienne les contrôle à l'aide d'instruments de test mécaniques et électroniques.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, avec de bonnes notes en mathématiques, en géométrie et en dessin technique. Examen d’admission.
Formation
3–4 ans de formation dans une école professionnelle (Bienne, Genève, St.-Imier, Le Locle, Le Sentier, Porrentruy) ou 4 ans dans une entreprise.

Il existe trois domaines spécifiques: Fabrication et CNC, décolletage, étampes/moules.
Les aspects positifs
Les micromécaniciens et micromécaniciennes sont des experts en traitement des métaux ainsi qu'en dessin, essais, outils, matériaux et technologie de production. Leur travail est exigeant et varié.
Les aspects négatifs
Les micromécaniciens et micromécaniciennes fabriquent des outils, des pièces et des dispositifs individuels ou produisent des séries de pièces, la plupart minuscules. Pour ce faire, ils doivent toujours travailler avec grande précision et une concentration extrême.
Le travail au quotidien
Les micromécaniciens et micromécaniciennes sont polyvalents et trouvent des emplois dans un large éventail de secteurs, tels que l'horlogerie, l'ingénierie médicale et aéronautique, la robotique, la construction mécanique et automobile. Cependant, il n'y a pas beaucoup d'entreprises qui proposent des apprentissages.

TOP 10 requis

indispensable
important
indispensable
très important
indispensable
indispensable
important
très important
très important
important

Plans de carrière: Micromécanicien/ne CFC

Spécialisation dans une certaine branche (industrie horlogère, industrie optique, industrie médicale) ou un domaine spécifique: mécanicien/ne d'essais, expert/e en qualité, préparateur/-trice de travail ou spécialiste en appareils techniques de petit format. Dans l'industrie horlogère: fabrication et réparation de l'outillage, construction de prototypes de montres sur la base de plans. Promotion: chef/fe d'atelier, chef/fe de la construction d'appareils et d'instruments.

Ingénieur/e HES en microtechniques, ingénieur/e en génie mécanique, designer HES en design industriel et de produits (Bachelor)

Technicien/ne ES en microtechniques, designer ES en design de produit – design d'objets horlogers (diplôme fédéral)

Dirigeant/e de production industrielle DF (diplôme fédéral)

Agent/e de processus BF (brevet fédéral)

Micromécanicien/ne CFC

Scolarité obligatoire achevée