Gateway Keyvisual

Officier/-ière de pont

opérer, surveiller, organiser, planifier, soigner, nourrir

Officier/-ière de pont

Description

La Suisse possède une flotte de haute mer comprenant une trentaine de navires marchands qui naviguent sur toutes les mers du monde. Les officiers et officières de pont travaillent sur ces navires et organisent, coordonnent et surveillent les opérations quotidiennes. Selon leur grade, ils assument différentes tâches:

Les officiers et officières de pont de troisième rang sont chargés de veiller à ce qu'aucune collision ne se produise et à ce que les canots de sauvetage et les dispositifs de protection contre l'incendie soient toujours opérationnels. Sur la passerelle, ils utilisent et surveillent les installations de navigation et organisent le service de quart de navigation.

Les seconds officiers et officières de pont s'occupent généralement du stockage des marchandises. Ils répartissent les cales et planifient le temps de chargement. Ils sont en outre responsables des soins aux personnes malades dans l'hôpital du navire.

Les officiers et officières de premier rang sont titulaires d'un brevet de capitaine et sont les adjoints du capitaine. Ils sont responsables du pont, de la cuisine et du service.

Les capitaines sont responsables de l'ensemble de l'exploitation du navire. Ils représentent la compagnie maritime auprès de l'équipage du navire, des agences portuaires ou des autorités. La gestion du personnel et la conduite économique du navire sont des tâches essentielles.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que la navigation se déroule de manière sûre et économique, l'officier de pont s'occupe avec le capitaine et l'équipage, du transport de passagers et de marchandises en haute mer.
  • Afin d'éviter des difficultés lors du chargement des conteneurs, l'officière de pont surveille le chargement et le déchargement du navire (répartition de la cale, planification du temps de chargement et ordre d'arrimage) et s'assure que le processus se déroule correctement et en toute sécurité.
  • Afin que tout se passe bien en cas d'urgence, l'officier de pont effectue des exercices de sécurité, entretient les dispositifs de sécurité (canots de sauvetage ou dispositifs anti-incendie) et supervise la formation des équipes de canots de sauvetage et de l'hôpital du navire.
  • Afin que tous les membres de l'équipage sachent exactement ce qu'ils doivent faire et quand, l'officière de pont dirige le personnel qui s'occupe du pont, de la cuisine et du service.

Les faits

Admission
Formation professionnelle initiale achevée de matelot de la navigation intérieure CFC, 20-23 ans, bonnes connaissances en mathématiques, physique et anglais, certificat d'aptitude au service en mer, bonne réputation.
Formation
En Suisse, il n'existe des offres de formation que pour la navigation intérieure avec des permis pour le Rhin et le Danube. Informations auprès de l'Office suisse de la navigation maritime, Bâle.

Pour la navigation en haute mer, il existe des possibilités à l'étranger. Formation en Allemagne: 3 à 8 semestres dans une école spécialisée ou une haute école spécialisée. Formation en Grande-Bretagne et en Irlande: Acquisition progressive des certificats de capacité de 3e, 2e et 1er officier de pont et obtention du brevet de capitaine.
Les aspects positifs
Le fait que les professionnels nautiques puissent travailler dans le monde entier dans l'économie maritime offre de très bonnes opportunités professionnelles dans ce secteur.
Les aspects négatifs
Les officiers et officières travaillent et vivent pendant des semaines avec l'équipage du bateau. Cela demande beaucoup de discipline et une grande autonomie. Ils travaillent souvent en équipe. Les équipes du matin, du soir et de nuit se relaient les jours ouvrables, mais aussi les dimanches et les jours fériés.
Le travail au quotidien
Les navires de la flotte suisse de haute mer appartiennent à des entreprises privées et sont exploités par des armateurs suisses. En cas de crise, les navires marchands peuvent être utilisés par la Confédération pour l'approvisionnement du pays. La Confédération octroie des bourses, liées à un engagement de travail de trois ans.

TOP 10 requis

Egalement important: intérêt pour le transport maritime, pas de mal de mer.

important
très important
indispensable
important
indispensable
important
très important
indispensable
indispensable
très important

Plans de carrière: Officier/-ière de pont

Les marins peuvent travailler pour des compagnies maritimes (inspection ou administration) ou dans le transport, etc.

Chef/fe mécanicien/ne (ingénieur/e HES)

Officier/-ière de pont

Matelot/e de la navigation intérieure CFC (voir admission)