Gateway Keyvisual

Pilote militaire

voler, communiquer, naviguer, contrôler, évacuer

Pilote militaire
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Il n’y a pas que les compagnies aériennes privées qui ont besoin de pilotes passionnés d’aviation, le domaine militaire aussi. Les jeunes ayant réussi avec succès la préparation aérienne peuvent postuler à une formation de pilote militaire. Les pilotes militaires sont formés sur avion de combat et avion léger. Ils maîtrisent ces machines: ils peuvent par exemple voler uniquement aux instruments et dans les positions de vol les plus diverses.

En tant que pilotes militaires de carrière ils prennent en charge selon leur formation préalable, leurs intérêts et leurs capacités l’une des activités suivantes: a) pilote professionnel d’une escadrille de surveillance (la plupart des pilotes), b) instructeur des troupes de défense aérienne, c) pilote de l’office fédéral des aéroports militaires, d) pilote d’essai du groupe pour le service de l’armement (peu de postes).

Tous ceux qui veulent voler en supersonique et qui ont des exigences particulièrement élevées peuvent être pilotes de jets. Le pilote d’hélicoptère né est celui qui veut être impliqué dans la majorité des efforts d’aide et faire face au défi de pouvoir atterrir n’importe où et parfois dans les conditions les plus difficiles.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le jeune pilote militaire puisse prendre ses fonctions dans l’escadron de surveillance, la pilote militaire expérimentée l’initie aux cours.
  • Afin que le matériau puisse être utilisé de manière optimale dans les manœuvres militaires, le pilote militaire le teste pour ses propriétés et ses applications possibles.
  • Afin de pouvoir mener tous les combats aériens, la pilote militaire exerce diverses manœuvres tactiques dans l’escadron.
  • Afin que les futurs pilotes militaires aient le contrôle absolu de leur appareil, même lors de missions difficiles, l’instructeur leur explique en détail les exercices de vol. Il leur montre, par exemple, ce qu’il faut surveiller et comment manipuler les instruments.
  • Afin que les aéronefs nouvellement achetés soient par la suite utilisés de façon optimale et fonctionnent en toute sécurité, la pilote d’essai les fait voler et les teste au cours de diverses manœuvres.

Les faits

Admission
Succès à l‘examen d’aptitude professionnelle SPHAIR et recommandation en vue d’une éventuelle carrière de pilote militaire. Citoyen/ne suisse, réputation impeccable, maturité gymnasiale ou professionnelle, bonnes connaissances de l’allemand et de l’anglais, taille min. de 160 cm et max. de 195 cm, vision non corrigée au minimum de 1,0, formation militaire accomplie jusqu’au grade de lieutenant comme préparatif à la formation de pilotage, âgé/e de 26 ans au maximum au moment de l’engagement auprès des Forces aériennes.
Formation
La formation aérienne se déroule sur une durée de 3½ ans et mène à l’obtention du brevet de pilote de combat: recrutement, test d’aptitude, formation militaire. Suite à ces étapes, la ou le pilote militaire accomplit une formation militaire de base sur le PC7 suivi par une formation de perfectionnement permettant de piloter les jets ou hélicoptères.
Les aspects positifs
Les pilotes militaires forment une équipe bien rodée. Ils peuvent utiliser pleinement leurs compétences de pilotage et les transmettre à de jeunes pilotes.
Les aspects négatifs
Le travail se fait selon un tableau de service. Selon l’activité, il faut s’attendre à des horaires de travail irréguliers. Comme la formation a lieu à différents endroits, le lieu de travail change.
Le travail au quotidien
Bien que voler ne soit pas sans danger, les pilotes militaires sont préparés de manière optimale à tous les risques en matière de sécurité et formés à la façon de les gérer au cours de leur formation. Si, en vieillissant, l’on ne peut effectuer que des missions aériennes limitées, d’autres tâches intéressantes sont possibles, par exemple la planification et la conduite des missions ou la formation.

TOP 10 requis

Passion pour l’aviation, capacités de réaction rapides, mode de pensée logique, conscience des responsabilités, résistance corporelle et morale, capacité à garder une vue d’ensemble, autonomie, bonne santé et bonne constitution, bonne compréhension technique, calme, capacité à travailler en équipe.

très important
indispensable
important
très important
important
important
indispensable
indispensable
indispensable
très important

Plans de carrière: Pilote militaire

La formation achevée et quelques années d'expérience aérienne accumulée, la ou le pilote militaire est admis/e aux études académiques en fonction de ses compétences et aptitudes, mais aussi en fonction des besoins des Forces aériennes. Un transfert dans l'aviation civile suite à un engagement en tant que pilote militaire professionnel de plusieurs années est possible. Toutefois, la ou le pilote reste incorporé/e comme pilote de milice dans le service militaire.

Aviation civile suite à un engagement en tant que pilote militaire professionnel de plusieurs années

Pilote d’escadrille national/e et à l’étranger, pilote d’usine, pilote d’essais, instructeur/-trice de vol à moteur

Pilote militaire

Formation professionnelle initiale (CFC) avec MP ou maturité gymnasiale ou titre équivalent (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet