Gateway Keyvisual

Brevet fédéral

Policier/-ière BF

transmettre, rechercher, surveiller, règlementer, faire des recherches, faire des rapports

Policier/-ière BF © Stadtpolizei Zürich
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les policiers et les policières ont pour tâche de soutenir le législateur dans l’application du droit, de clarifier les faits et d’identifier les coupables lors de violations de la loi et d’assurer la prévention au moyen de l’information et d’une présence marquée.

Les policiers et les policières s’acquittent des tâches les plus diverses dans un des domaines suivants – police de sûreté, police criminelle et police régionale: ils rédigent des rapports sur les infractions: contraventions, délits, crimes. Ils se chargent d’éclaircir les délits les plus divers, effectuent des enquêtes minutieuses et patientes, ils recherchent des personnes et des biens volés. Ils interviennent lors d’appels d’urgence ou dans le cadre de missions spéciales pour protéger des personnes et des biens. Des cours d’éducation routière dans les écoles enfantines et primaires ainsi que des conseils en matière de sécurité et de prévention criminelle comptent aussi parmi leurs tâches. De plus, ils accompagnent les transports lourds ou contrôlent les projets de construction de routes. Les policiers et les policières affectés à la police régionale sont des généralistes. Ils s’acquittent de tâches en matière de criminalité, de circulation et de sécurité.

Ils se chargent p. ex. de tâches en relation avec la circulation telles que contrôles, gestion de la circulation, premiers soins en cas d’accident. Ils assurent la sécurité des habitants en effectuant des patrouilles régulières ou interviennent en cas de dispute.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les accidents de la circulation puissent être évités autant que possible grâce à des mesures techniques appropriées, le policier détermine les systèmes de signalisation et de contrôle de la circulation et les surveille.
  • Afin que les résultats des enquêtes puissent être lus à tout moment et transmis à la justice, la policière établit des rapports.
  • Afin que le policier puisse enquêter sur un crime sur la base du plus grand nombre d’indices possible, il se rend sur les lieux du crime et enregistre les témoignages des personnes blessées, des personnes présentes et des témoins.
  • Afin de toujours répondre immédiatement à un appel d’urgence, la policière du centre opérationnel coordonne les activités telles que les véhicules de patrouille ou les équipes d’intervention.
  • Afin que la cause d’un accident de voiture puisse être clarifiée, le policier bloque le lieu de l’accident, photographie la situation et recueille les dépositions des témoins.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

Formation professionnelle initiale (CFC), maturité gymnasiale, maturité spécialisée ou formation équivalente et avoir achevé/e une école de police reconnue par l'organe responsable. Nationalité suisse (selon le corps resp. le canton, aussi permis C), bonne réputation et permis de conduire cat. B. Au moins une année de pratique professionnelle (100 %), employé/e par la Confédération, un canton, une ville, une commune ou les CFF et être en possession de compétences de police requises.
Formation
La formation – déjà rémunérée – dure 2 ans. Elle comprend une part théorique et une part pratique et l’examen professionnel (2 semestres).

Remarque: Les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les policiers et les policières rencontrent au quotidien des personnes différentes. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
Les aspects négatifs
Les horaires de travail sont irréguliers, selon un tableau de service. Les professionnels sont également confrontés à des situations difficiles ou dangereuses qu’ils doivent traiter.
Le travail au quotidien
En tant que modèles de la société, les policiers et les policières doivent se conformer strictement à la loi. Ils ne sont pas populaires partout parce qu’ils doivent signaler les violations, contrôler les personnes ou les arrêter. Cependant, il ne faut pas oublier combien de fois ils viennent en aide en intervenant rapidement et de manière professionnelle.

TOP 10 requis

Force de caractère, intellect et constitution physique en accord avec la tâche. Flexibilité, bonne résistance au stress, aptitude à travailler en équipe.

indispensable
très important
important
très important
important
très important
indispensable
indispensable
important
indispensable

Plans de carrière: Policier/-ière BF

Formation continue selon le domaine d’engagement. Etudes dans une haute école spécialisée. Avancement: les grades d’avancement sont identiques pour les hommes et les femmes: appointé, caporal, sergent, sergent-major, adjudant, officiers de police.

Certificate of Advanced Studies (CAS), spécialisation en emploi

Policier/-ière DF (diplôme fédéral)

Spécialisation dans un domaine défini

Policier/-ière BF

Formation professionnelle initiale (CFC) ou maturité gymnasiale ou titre équivalent (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet