Gateway Keyvisual

Polymécanicien/ne CFC

configurer, programmer, tourner, fraiser, percer, meuler, mesurer, monter

Polymécanicien/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une polymécanicien/ne CFC ?

Les polymécaniciennes et les polymécaniciens produisent selon leur domaine d’activité des pièces métalliques et en matériau synthétiques allant de la toute petite vis d’une montre à l’immense roue de turbine de plusieurs mètres de diamètre. Ils installent différentes perceuses, perforatrices rotatives et machines à fraiser pilotées par ordinateur et d’autres machines-outils.

Ils déterminent les phases de travail, établissent des programmes, règlent les machines. Ils surveillent et optimisent les processus finaux. Ils assemblent des appareils, des machines ou des installations et ils s’occupent des travaux d’ajustage, de réglage et de vérification nécessaires. Une de leurs tâches est aussi la localisation et la suppression des erreurs. Les polymécaniciens exécutent des projets en collaboration avec divers spécialistes, en travaillant en équipe: ils cherchent des solutions de construction, fabriquent des prototypes et les testent. Étant donné que les pièces doivent être réalisées avec une grande précision, une bonne planification et une grande concentration sont nécessaires.

Les polymécaniciens et les polymécaniciennes vérifient le bon fonctionnement et la qualité des pièces et des groupes de fabrication. Selon leur domaine de travail, ils élaborent aussi les documents techniques. Dans de nombreuses entreprises, ils effectuent des travaux de maintenance ou de mise en service directement le client, en Suisse ou à l’étranger.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que la machine-outil commandée par ordinateur puisse fabriquer le produit souhaité, le polymécanicien la programme en se référant aux affiches techniques.
  • Afin que des pièces sur-mesure (prototypes) ou des outils puissent également être fabriqués, la polymécanicienne n‘a pas seulement recours à la production en série, mais fabrique également certaines pièces à l‘aide de machines conventionnelles.
  • Afin que la fabrication de pièces puisse se dérouler sans problème, le polymécanicien est en mesure de planifier et d'exécuter des processus de production, de montage et de mise en service.
  • Afin que les installations de production nationales et internationales puissent travailler sans problème, la polymécanicienne les met en service elle-même, les vérifie et les entretient.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée: pour la formation au niveau G (exigences de base), niveau moyen; pour le niveau E (exigences élargies), niveau supérieur. Bonnes compétences en mathématiques et en physique.
Formation
4 ans d'apprentissage.

Avec une maturité gymnasiale, il est possible d’effectuer un apprentissage «way- up» de deux ans débouchant sur un certificat de capacité (CFC).

Praticien/ne en mécanique AFP: formation de base de 2 ans avec attestation. Une description individuelle est disponible sur www.gateway.one/formations.
Les aspects positifs
Profession très respectée et recherchée, avec différentes possibilités professionnelles. Des visites auprès de clients nationaux et internationaux sont possibles. Environnement de travail clair et propre caractérisé par des machines de haute technologie.
Les aspects négatifs
Le progrès technique exige une formation continue constante. Par exemple, dans la programmation de machines de production commandées par ordinateur. Les anciennes machines de production et de transformation sont parfois bruyantes.
Bon à savoir
Les polymécaniciens et les polymécaniciennes exercent un métier de haute technologie. Les professionnels produisent des pièces et les assemblent pour former des groupes de construction. Ils ont également une bonne connaissance des technologies propres. Grâce à des procédés de fabrication à faible consommation d’énergie et peu polluants, des produits durables et des matériaux réutilisables, ils garantissent la préservation de l’environnement.

TOP 10 requis

indispensable
très important
important
très important
indispensable
indispensable
important
indispensable
très important
important

Plans de carrière: Polymécanicien/ne CFC

La formation continue est très importante dans le domaine technique. Avancement: spécialiste, chef d'équipe, de section, d'exploitation, d'entreprise.

Ingénieur/e HES en génie mécanique, en systèmes industriels, en microtechniques (Bachelor)

Technicien/ne ES en processus d’entreprise ou en génie mécanique (diplôme fédéral)

Dirigeant/e de production industrielle DF, responsable de formation DF (diplôme fédéral)

Agent/e de processus BF, expert/e en production BF, technicien/ne sur aéronefs BF, spécialiste technico-gestionnaire BF (brevet fédéral)

Polymécanicien/ne CFC

Praticien/ne en mécanique AFP, mécanicien/ne au production CFC ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet