Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Praticien/ne en couverture AFP

mesurer, calculer, sécuriser, installer, isoler, étanchéifier, monter

Praticien/ne en couverture AFP

Description

Lorsqu'ils travaillent sur les toits, les praticiens et praticiennes en couverture se sentent absolument à l'aise. Quand ils couvrent un toit en pente, leur tâche, en tant que membres de l’équipe, est de protéger les intérieurs et d'embellir l’apparence de l’ensemble du bâtiment. Ils contribuent à maintenir un climat agréable et stable à l'intérieur des immeubles et de les protéger contre tout endommagement dû à des intempéries.

Les praticiens et praticiennes en couverture connaissent les diverses possibilités de pose et de fixation pour construire un système de toiture et exécutent divers types de travaux de toiture. Ils montent les éléments de toiture et installent des tuiles en terre cuite, en fibrociment ou en métal. Ils connaissent les directives relatives à la sécurité au travail par cœur.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de protéger un bâtiment contre l'humidité, le froid et la chaleur, le praticien en couverture recouvre son toit de tuiles d'argile, de tuiles en fibrociment, en métal ou en ardoise naturelle.
  • Afin d’éviter que les tuiles et autres matériaux de couverture ne tombent du toit, la praticienne en couverture visse une sous-structure de lattes de bois sur le toit.
  • Afin que ça ne soit pas nécessaire de devoir péniblement transporter les tuiles sur le toit le praticien en couverture utilise des ascenseurs qui transportent les tuiles confortablement sur le toit.
  • Afin que les couvreurs puissent travailler rapidement, la praticienne en couverture leur apporte les tuiles.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée.
Formation
Formation de base de 2 ans. Les classes à l’école de formation professionnelle et des cours au niveau interentreprises sont organisés à classes mixtes des professions de couvertures de bâtiments, ce qui permet d'avoir de bonnes connaissances de base générales.

Ceux qui obtiennent de bons résultats peuvent ensuite entrer en deuxième année d’apprentissage de couvreur/-euse CFC. Les activités sont similaires, mais le métier est plus exigeant et le matériel scolaire plus difficile. La responsabilité est également plus grande.
Les aspects positifs
Par leur travail, les praticiens et praticiennes en couverture contribuent de manière importante à assurer la protection des bâtiments contre les intempéries. C'est satisfaisant et épanouissant.
Les aspects négatifs
Travailler sur les toits nécessite une constitution robuste et la résistance au vertige. Toute personne qui n'est pas prête à observer méticuleusement toutes les mesures de sécurité à tout moment n'est pas apte à exercer cette profession.
Le travail au quotidien
Les praticiens et praticiennes en couverture travaillent dans des PME du secteur de l'enveloppe du bâtiment aussi bien que dans des entreprises manufacturières ou mixtes (enveloppe du bâtiment et plomberie). Le grand nombre de toits et de matériaux de couverture différents rend la profession intéressante et variée.

TOP 10 requis

indispensable
très important
indispensable
très important
important
important
important
indispensable
très important
indispensable

Plans de carrière: Praticien/ne en couverture AFP

Bachelor of Science HES en technique du bâtiment, approfondissement dans l’enveloppe des édifices

Maître/sse polybat DF (diplôme fédéral)

Conducteur/-trice de travaux enveloppe des édifices BF (orientation couvertures), chef/-fe de projet en montage solaire BF, conseiller/-ère en énergie des bâtiments BF (brevet fédéral)

Chef/fe d’équipe, chef/fe de chantier

Couvreur/-euse CFC avec un domaine de compétence supplémentaire (apprentissage supplémentaire de 1 an)

Couvreur/-euse CFC (accès en 2ème année de formation)

Praticien/ne en couverture AFP

Scolarité obligatoire achevée