Gateway Keyvisual

Professionnel/le de la navigation intérieure CFC

conduire, guider, faire des étincelles, réparer, charger, amarrer, larguer

Professionnel/le de la navigation intérieure CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une professionnel/le de la navigation intérieure CFC ?

Il y en a encore quelques-uns, les matelots du cliché à la Popeye-style, les géants barbus avec des tatouages et des sifflets dans la bouche, jurant sur le pont sous la pluie et la tempête. Mais la plupart des professionnels et professionnelles de la navigation intérieure sont des personnes tout à fait normales qui aiment travailler sur l'eau et qui n'ont pas le mal de mer. Ils participent et préparent l’amarrage et le largage des navires. Ils communiquent par radio avec le commandant du navire.

Les professionnels conduisent des bâtiments dans les domaines du transport de marchandises et du transport de personnes, y compris des bacs, actionnent le volant, les moteurs et les aides nautiques. Ils gardent toujours un œil sur tous les écrans et appareils importants. Ils sont également responsables de l'entretien et de la maintenance de la coque du navire, des équipements, des installations et des systèmes embarqués.

Les professionnels et professionnelles de la navigation intérieure aident à charger et décharger les navires, à contrôler et à sécuriser la cargaison. Ils transportent des passagers, ils sont à l'écoute du client et se soucient de leur sécurité et de leur bien-être. Ils prennent à tour de rôle la veille, contrôlent la salle des machines, placent les drapeaux, les feux de signalisation et les moteurs. En cas d'incidence lors de l'exploitation du navire, ils réagissent rapidement.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de réagir immédiatement en cas d‘incident, le professionnel prend les mesures appropriées sous la direction du commandant. Si une corde se rompt, il la raccorde, si un incendie se déclenche, il utilise l‘extincteur.
  • Afin que le navire soit solidement amarré à l‘embarcadère, la professionnelle le serre professionnellement avec des cordes et ne le détache qu‘avant le départ.
  • Afin que l‘ordre et la propreté règnent sur le navire, le professionnel fait régulièrement le tour de toutes les pièces du navire. Cela comprend également la vérification et l‘entretien des toilettes.
  • Afin que la compagnie maritime sache toujours exactement quand et combien de passagers elle transporte, la professionnelle compte les passagers et note consciencieusement les chiffres.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée. Bonne ouïe et bonne vue (attestation médicale), bonnes connaissances de la langue allemande.
Formation
Formation professionnelle initiale de 3 ans. Il existe deux domaines spécifiques: transport de marchandises et transport de personnes. Formation théorique au Schiffer-Berufskolleg Rhein à Duisburg (D), sous forme de modules. La réussite de l'examen mène à l’obtention du certificat fédéral de capacité.
Les aspects positifs
Selon le domaine, les professionnells voyagent loin lors de leurs déplacements d’affaires. Ils traversent l’Allemagne, la France, la Belgique et les Pays-Bas. Dans de nombreux ports, on les trouve encore, les pubs typiques portuaires, dans lesquels souffle une touche de romantisme marin. Après des déplacements d’affaires durant plusieurs semaines, les professionnels ont en général des pauses plus longues.
Les aspects négatifs
La profession n’est plus aussi romantique que jadis. Lors du déchargement dans les ports, le temps presse, l’entreprise doit être rentable. Le travail est souvent physiquement pénible, selon le domaine, les matelots et les matelotes sont en déplacement pendant plusieurs semaines et au-delà des frontières. Ils travaillent au vent et sous la pluie et parfois même 24 heures sur 24.
Bon à savoir
La sécurité joue un rôle important à bord. Le port de gilets de sauvetage, de chaussures de sécurité et d’équipement de protection est souvent obligatoire. Habituellement, l’équipage du navire travaille en uniforme, ce qui peut être désagréable lorsque la température est élevée, mais ce qui peut aussi faire bonne impression aux passagers. Il est strictement interdit à l’équipage de consommer de l’alcool et des drogues.

TOP 10 requis

très important
très important
très important
indispensable
indispensable
important
important
important
indispensable
indispensable

Plans de carrière: Professionnel/le de la navigation intérieure CFC

Navigation en haute mer: officier/-ière de navire nautique, officier/-ière technique de navire (études à l’étranger)

Spécialiste de douane, policier/-ière à la police du Rhin BF (brevet fédéral)

Capitaine avec brevet de navigation sur le Rhin (examen de maître) puis brevet de conduite radar

Certificat ADN pour le transport de produits dangereux; officier/-ère de quart après 5 années de pratique de la conduite

Professionnel/le de la navigation intérieure CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet