Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Brevet fédéral

Spécialiste de commerce international BF

élaborer, documenter, gérer, calculer, consulter

Spécialiste de commerce international BF

Description

Les spécialistes de commerce international s’occupent de tout ce qui se rapporte à l’exportation de marchandises de la Suisse vers le reste du monde. Ils sont donc en rapport étroit au sein de l’entreprise avec les services vente, marketing et publicité, et en dehors de celle-ci avec les assurances, les établissements financiers, les sociétés de transport et la douane.
En dehors de l'entreprise, les spécialistes du commerce international traitent avec les compagnies d'assurance, les institutions financières, les sociétés de transport et les douanes. Ils disposent donc de connaissances spécialisées dans les domaines de l'expédition internationale, des questions juridiques transfrontalières, du financement des exportations, des douanes et de la taxe sur la valeur ajoutée.

Quoi et pourquoi?

  • Afin qu'une affaire soit conclue avec un nouveau client de Singapour, le spécialiste du commerce international clarifie d'abord la situation juridique et les règles douanières d'importation puis prépare les documents nécessaires.
  • Afin que la spécialiste du commerce international puisse évaluer correctement les opportunités et les risques du commerce mondial, elle analyse d'abord la rentabilité des régions cibles.
  • Afin que le spécialiste du commerce international puisse respecter les délais avec un client étranger, il prépare le dédouanement et se procure les formulaires et documents nécessaires.
  • Afin que le spécialiste du commerce international puisse garantir le bon déroulement des commandes, il connaît bien le financement des exportations, le transport de marchandises, les douanes et le droit international.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Apprentissage professionnel d’au moins 3 ans, une école de commerce (reconnue par l’OFPT) ou maturité gymnasiale et;

b) 2 années d’expérience professionnelle dans l’exportation.
Formation
a) 12–19 mois de cours bloc en cours d’emploi.

Remarque: les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Le contact avec des partenaires et des clients internationaux est passionnant. C'est pourquoi, les spécialistes du commerce international maîtrisent plusieurs langues et sont à l'aise sur le terrain international.
Les aspects négatifs
Si les affaires avec les clients étrangers sont retardées parce que les délais ne sont pas respectés dans la chaîne de transport, cela peut signifier une queue de rat de changements ou même d'annulations.
Le travail au quotidien
Les spécialistes du commerce international tiennent compte des conditions, des coutumes et des lois propres à chaque pays lorsqu'ils préparent et traitent une transaction d'importation ou d'exportation. Cela exige non seulement des compétences linguistiques, mais aussi des compétences en matière de négociation et de communication pour les nombreuses clarifications.

TOP 10 requis

indispensable
indispensable
très important
important
important
important
très important
indispensable
indispensable
très important

Plans de carrière: Spécialiste de commerce international BF

Économiste d'entreprise HES (Bachelor)

Technicien/ne ES en processus d'entreprise, économiste d'entreprise ES (diplôme fédéral)

Chef/fe de commerce international DF, chef/fe d'expédition et de logistique internationale DF, chef/fe de logistique DF (diplôme fédérale)

Spécialiste de commerce international BF

Formation professionnelle initiale (CFC) ou titre équivalent (voir admission)