Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Brevet fédéral

Spécialiste du service de piste et de sauvetage BF

sauver, diriger, aider, sécuriser, diriger

Spécialiste du service de piste et de sauvetage BF

Description

Les spécialistes du service de piste et de sauvetage sont cadres dans des entreprises d’installations de remontées mécaniques. Ils prennent toutes les mesures possibles visant à éviter les risques d’accidents. La sécurité et l’efficacité des services de piste et de sauvetage sur les pistes de ski et en haute montagne sont de leur responsabilité.

Ils mettent en place des marquages, des limites et des panneaux indicateurs, assurent les premiers secours et transportent les blessés. Le stockage du matériel nécessaire est également de leur ressort, surtout le matériel sanitaire et les médicaments. Ils assurent eux-mêmes les réparations. En tant que cadre, ils occupent des postes de direction.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le spécialiste du service de piste et de sauvetage puisse fermer une piste de ski en raison d'un danger d'avalanche, il effectue les préparatifs nécessaires.
  • Afin qu'un skieur heurté par un autre puisse être transporté dans l'hôpital le plus proche, la spécialiste du service de piste et de sauvetage informe l'équipe de secours.
  • Afin de garantir qu'aucun skieur ou snowboardeur ne se trouve sur la piste dans l'obscurité, le spécialiste du service de piste et de sauvetage veille à ce que les ouvertures et les fermetures soient respectées.
  • Afin d'éviter que les clients ne se heurtent à des rochers ou à des zones sans neige sur la piste de ski, la spécialiste du service de piste et de sauvetage fixe des poteaux de marquage.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Formation CFC ou titre équivalent et;

b) brevets de patrouilleur/se A et B, permis fédéral d'emploi d'explosifs (déclenchement artificiel d'avalanches) et;

c) 4 saisons d’expérience professionnelle dans un service de piste et de sauvetage ou en tant que guide de montagne.
Formation
Cours de préparation A, B et C en cours d'emploi d'une durée totale d'environ 5 semaines, plus un cours de déclenchement d'avalanches de 5 jours.

Remarque: Les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les spécialistes du service de piste et de sauvetage travaillent dans des stations de sports d'hiver, ce qui constitue en soi un environnement de travail formidable. Le sport et l'amusement sont à l'honneur et l'humeur des invités est joyeuse, surtout lorsque le soleil brille.
Les aspects négatifs
Le mauvais temps, les accidents de ski ou des chutes de neige trop faibles peuvent rendre le travail de ces professionnels difficile. Les pics saisonniers, les heures de travail irrégulières et le travail le week-end font également partie de cette profession.
Le travail au quotidien
Le travail quotidien des spécialistes du service de piste et de sauvetage dépend beaucoup de l'endroit où ils travaillent. Que ce soit dans une petite région de sports d'hiver ou dans une grande entreprise de remontées mécaniques, leur fonction de cadre implique toujours beaucoup d'organisation et de responsabilités.

TOP 10 requis

Egalement important: excellent niveau de ski.

indispensable
important
indispensable
indispensable
important
indispensable
important
très important
très important
très important

Plans de carrière: Spécialiste du service de piste et de sauvetage BF

Cours de la fédération, cours de répétition tous les 4 ans.

Directeur/-trice d’une installation de transport à câble

Économiste d'entreprise HES (Bachelor)

Gestionnaire en tourisme ES, économiste d'entreprise ES (diplôme fédéral)

Spécialiste du service de piste et de sauvetage BF

Formation professionnelle initiale (CFC) et expérience professionnelle (voir admission)