Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Brevet fédéral

Technicien/ne du son BF

installer, enregistrer, mixer, interpréter, opérer, couper

Technicien/ne du son BF

Description

Les techniciens et les techniciennes du son sont des spécialistes du son. En effet, ils sont responsables de toutes sortes d’infrastructures sonores et d’installations d’enregistrement, de mixage et de restitution du son. Ils installent et actionnent les micros ainsi que toutes les installations de sonorisation. Ils assurent la communication pour les productions en studio mais aussi celles à l’extérieur et sont responsables du travail en salle de commande.

Ils coupent les bandes son quelque soit le niveau de difficulté, que cela soit des productions parlées ou musicales. Leur travail s’effectue en studio mais aussi lors de manifestations. L’audio et la vidéo sont devenus tellement liés que les connaissances techniques requises sont de plus en plus importantes. Cette tendance va encore s’accentuer avec l’importance des techniques multimédias.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les sons, les tonalités et les bruits soient mixés de manière optimale, le technicien du son assure, à la table de mixage, le lien entre la technique et la création artistique et utilise sur place des installations de sonorisation.
  • Afin que les idées des musiciens et des réalisateurs se concrétisent, la technicienne du son veille à ce que les productions télévisuelles, cinématographiques, radiophoniques et musicales produisent les sons adéquats, qui sonnent mélodieusement aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs.
  • Afin que la restitution du son ou l'enregistrement se déroule à temps et sans problème, le technicien du son installe et utilise les microphones, les appareils d'enregistrement et les installations de la sonorisation, vérifie les lignes de son, règle le niveau et optimise le son.
  • Afin qu'un jingle, un spot publicitaire ou un podcast puisse être diffusé à la radio, la technicienne du son l'enregistre au préalable.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Certificat fédéral de capacité dans le domaine de l'audio (p.ex. d’électronicien/ne en multimedia CFC, de techniscéniste CFC etc.) et 1½ années d’expérience pratique dans ce domaine ou;

b) certificat fédéral de capacité d'un autre domaine ou maturité gymnasiale et 2 ans d'expérience professionnelle dans le domaine de l'audio ou;

c) 6 années d’expérience pratique dans le domaine de l'audio.
Formation
2 ans cours de préparation en cours d’emploi.

Remarque: Les frais de cours sont partiellement couverts par la Confédération. Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les techniciens et techniciennes du son occupent une interface importante dans la mise en œuvre réussie dans les domaines de l'événementiel, de l'enregistrement, de la postproduction, du théâtre, du cinéma, de la radio et de la télévision. Ils contribuent à la perfection du son et font ainsi quotidiennement le bonheur du public.
Les aspects négatifs
Ces professionnels travaillent dans un environnement de travail dynamique, souvent agité et sous pression. Il est fréquent de travailler les week-ends et les jours fériés, même le soir ou la nuit. Les journées de travail peuvent être très longues. De plus, en raison des progrès techniques dans la production audio, il faut se former en permanence.
Le travail au quotidien
Les techniciens et techniciennes du son travaillent dans l'industrie cinématographique, à la radio, chez les producteurs de films et de supports sonores, dans les studios d'enregistrement ou de doublage. Certains professionnels travaillent également dans des établissements culturels et de divertissement, par exemple dans des opéras et des théâtres. Dans le secteur de la musique, un technicien/ne du son peut, le cas échéant, être également producteur/-trice. À l'avenir, l'audio et la vidéo fusionneront de plus en plus, de sorte que la tendance sera aux techniciens multimédias.

TOP 10 requis

indispensable
important
indispensable
indispensable
important
important
indispensable
très important
très important
très important

Plans de carrière: Technicien/ne du son BF

Cours de la télévision DRS. Autres formations dans le domaine du son, du cinéma, de la vidéo: FOCAL, Lausanne.

Designer audio HES (Bachelor)

Spécialiste opérateur son, régisseur/-euse son, directeur/-trice du son

Technicien/ne du son BF

Électronicien/ne en multimedia CFC, informaticien/ne CFC ou titre équivalent (voir admission)