Gateway Keyvisual

Brevet fédéral

Conseiller/-ère en environnement BF

conseiller, planifier, informer, juger, arranger

Conseiller/-ère en environnement BF

Description

Le conseil et la communication en environnement encouragent un développement durable dans l’économie, la consommation et le mode de vie et favorisent le passage à l’action. Les conseillers et les conseillères en environnement sont des personnes de référence dans la négociation, la communication et la coordination pour tout ce qui relève de la protection active de l’environnement.

Des compétences sociales et personnelles telles que l’engagement et la force de conviction, des aptitudes en communication, ainsi que des expériences concrètes dans la communication et la gestion de projet sont essentielles.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les entreprises, les ménages privés, les communes ou les autorités soient bien informés sur le tri correct des déchets ou les possibilités d'économiser l'énergie, le conseiller en environnement les conseille sur toutes les questions relatives à l'environnement et à la protection de l'environnement.
  • Afin que les collaborateurs d'une entreprise soient mieux informés, la conseillère en environnement organise des formations et recommande par exemple des appareils à faible consommation d'énergie ou discute de matériaux respectueux de l'environnement et de méthodes de production écologiques.
  • Afin de réduire la consommation de ressources dans le secteur industriel, le conseiller en environnement soutient la direction des travaux dans le développement de concepts pour des projets de construction écologiques.
  • Afin que les enfants et les jeunes soient également sensibilisés aux thèmes environnementaux, la conseillère en environnement effectue également un travail éducatif adapté au groupe cible, par exemple sous forme de séances d'information dans les écoles, où elle attire l'attention sur les conséquences d'un comportement de consommation nuisible à l'environnement.

Les faits

Admission
En passant l'examen:

a) Certificat fédéral de capacité (CFC), maturité gymnasiale ou professionnelle ou équivalent et;

b) au moins 2 années d'expérience professionnelle dans leur domaine de compétences (nature et environnement) et;

c) les certificats de module requis ou des attestations équivalentes.
Formation
Cours modulaires de 19 mois en cours d'emploi.

Remarque: Toutes personnes ayant suivi un cours préparatoire aux examens professionnels peuvent adresser à la Confédération une demande de subvention pour le remboursement de 50% des frais des cours (9'500.– maximum) et pour le remboursement de la contribution supplémentaire de 4'000.– (réservé aux entreprises membres) du fond de formation continue.
Les aspects positifs
Les conseillers et conseillères en environnement encouragent la pensée et l'action écologiques. Ils conseillent et sensibilisent aussi bien les entreprises et les institutions que les groupes et les individus. Ils sont volontiers consultés et leurs inputs sont souvent pris en compte dans les décisions.
Les aspects négatifs
Les besoins et la demande de services des professionnels dépendent fortement des aides et des dispositions légales concernant les mesures liées à l'environnement.
Le travail au quotidien
De nombreuses entreprises intègrent des mesures autour de la protection de l'environnement. Les thèmes de la production, de l'économie et de la consommation durables sont au premier plan. Les possibilités d'emploi se trouvent par exemple dans l'administration publique, le conseil en entreprise, les organisations environnementales, les écoles, les universités, etc. les communes, les écoles ou les hôpitaux.

TOP 10 requis

indispensable
indispensable
important
important
indispensable
indispensable
important
très important
très important
très important

Plans de carrière: Conseiller/-ère en environnement BF

Les énergies renouvelables, la construction Minergie, le commerce de détail durable, les marchés financiers durables, la formation, la recherche et l’innovation dans l’environnement ainsi que le tourisme doux possèdent le plus fort potentiel de développement. L’expérience préalable dans un domaine donné, assortie de nouvelles compétences dans l’environnement, ainsi que la possibilité d’intégrer ces compétences dans son propre domaine professionnel sont particulièrement décisives pour les personnes désirant travailler dans l’environnement.

Ingénieur/e en environnement EPF (Master)

Ingénieur/e en gestion de la nature HES (Bachelor)

Conseiller/-ère en environnement BF avec spécialisation dans un domaine professionnel particulier

Conseiller/-ère en environnement BF

Formation professionnelle initiale (CFC), maturité ou titre équivalent (voir admission)