Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Index des mots-clés de A à Z

Obtenue à l’issue d’une formation initiale de deux ans.Obtenue à l’issue d’une formation initiale de deux ans.

En appelant, tu peux facilement fixer un rendez-vous pour une visite: Garde ton bloc-notes et ton crayon à portée de main afin de pouvoir noter tout ce qui est important (date, trajet, interlocuteur). Présente-toi au ou à la standardiste et demande à parler à l’interlocutrice ou l’interlocuteur responsable. Si tu ne connais pas la personne responsable par son nom, demande au standardiste qui est responsable des visites ou de la formation des apprentis. Présente-toi à la personne responsable et dis-lui que tu aimerais visiter l’entreprise et/ou observer certains professionnels au travail. Prends rendez-vous. Demande le moyen le plus facile pour s’y rendre. Prends congé. Complète tes notes si nécessaire.

Si tu planifies une visite, il est pertinent de penser à l’avance à ce que tu veux savoir. Les questions possibles sont: Combien y a-t-il d’apprentis formés? Comment les apprentis sont-ils formés? Puis-je effectuer une visite guidée? Puis-je discuter avec un apprenti? Qu’est-ce qui y est produit/proposé? Dans quoi l’entreprise est-elle spécialisée? Qui a besoin de ce qu’elle produit? Qui est client? Depuis combien de temps l’entreprise existe-t-elle?

Les traits de personnalité déterminent aussi la réussite professionnelle. C’est pourquoi ils deviennent de plus en plus importants dans la sélection des employés. Les analyses de personnalité t’aideront à découvrir à quel point tes traits de personnalité (par exemple, la volonté d’apprendre, la force émotionnelle, la conscience professionnelle, la sociabilité ou la volonté de travailler en équipe) sont différents de ceux de tes collègues. Nous te proposons avec IdentyFi® une analyse de personnalité validée scientifiquement (en Allemand).

Une analyse des choix de carrière t’aidera à déterminer les professions qui correspondent le mieux à tes intérêts et à tes compétences déclarées. gateway.one te propose avec WayFi® une analyse gratuite pour ton orientation professionnelle. Pendant environ 15 minutes, nous te posons des questions sur tes intérêts et tes points forts. Cela nous permet de créer pour toi un profil de carrière individuel et scientifiquement solide. Cela t’aidera à trouver les métiers qui te conviennent le mieux. Avec ce profil, tu peux obtenir plus d’informations sur les professions qui t’intéressent dans les salons des métiers, les offices d’orientation professionnelle ou sur Internet.

Il existe de nombreuses raisons pour ne pas commencer de formation initiale immédiatement après la scolarité obligatoire. Que faire pendant cette année? Il existe bon nombre de solutions intermédiaires: séjours linguistiques, 12e année scolaire, stages dans les hôpitaux, bureaux, dans l’industrie hôtelière, année de préparation professionnelle, etc. Renseigne-toi auprès de tes professeurs, des services d’orientation professionnelle ou sur Internet sur toutes les possibilités.

Chacun se sent à l’aise dans un environnement différent. La formation initiale dure plusieurs années. Prends donc ton temps et choisis un apprentissage que tu aimes et où tu t’entends bien avec les employés. Plus tu feras de visites d’entreprises et plus tu exploreras les différents métiers, plus vite tu trouveras un poste approprié en stage d’orientation professionnelle, puis un apprentissage.

Les associations professionnelles sont composées de diverses entreprises issues des mêmes secteurs, par exemple des entreprises de l’industrie automobile, des entreprises du bâtiment ou des graphistes. Les entreprises d’une association (membres de l’association) forment donc des apprentis dans les mêmes métiers. Chaque administration associative établit une documentation professionnelle centrale pour les professions de son secteur. Ces associations te fourniront des documents professionnels sur demande et t’aideront également à trouver un stage d’orientation professionnelle ou une place d’apprentissage. Contactenous si tu as besoin de l’adresse d’une association.

Obtenue à l’issue d’une formation initiale de deux ans.

Obtenue à l’issue d’une formation initiale de deux ans.

Les cursus des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles universitaires se composent généralement de 3 ans de bachelor et de 1,5 à 2 ans d’études de master, conformément aux directives européennes. Les résultats d’études sont calculés suivant le système européen de transfert et d’accumulation de crédits d’études ECTS (European Credit Transfer System) et sont donc comparables à l’échelle européenne. Après l’obtention d’un master, d’autres qualifications sont possibles comme un doctorat ou un Master of Advanced Studies (MAS).

Les informations sur les places d’apprentissage vacantes répertorient les entreprises de formation ayant des places d’apprentissage encore disponibles. Tous les offices d’orientation professionnelle disposent de cette liste. Tu peux donc interroger le conseiller ou la conseillère en orientation professionnelle sur les places pour des stages d’orientation professionnelle et des apprentissages ou consulter le site Web d’orientation professionnelle. Il existe un accord avec les entreprises pour commencer la sélection des apprentis environ un an avant le début de la formation. La plupart des entreprises s’y tiennent.

Le terme «branche» s’inscrit dans le contexte de l’emploi rémunéré pour différents secteurs de l’économie. Il décrit un groupe d’entreprises offrant des services ou des produits similaires. La manière dont une branche se définit elle-même comme telle est controversée. Certains annuaires professionnels établissent des distinctions très précises et répertorient plus de 1000 branches différentes, d’autres simplifient la vue d’ensemble et définissent dix à vingt grandes branches. Au sein des branches, il existe généralement un certain degré de concurrence. Depuis quelques années, les différentes branches du développement technologique, de la biotechnologie et de l’économie numérique enregistrent la plus forte croissance.

Les cursus des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles universitaires se composent généralement de 3 ans de bachelor et de 1,5 à 2 ans d’études de master, conformément aux directives européennes. Les résultats d’études sont calculés suivant le système européen de transfert et d’accumulation de crédits d’études ECTS (European Credit Transfer System) et sont donc comparables à l’échelle européenne. Après l’obtention d’un master, d’autres qualifications sont possibles comme un doctorat ou un Master of Advanced Studies (MAS).

Les candidatures en ligne sont de plus en plus populaires. Cela se comprend: les entreprises les reçoivent rapidement, de manière structurée et sous une forme qu’elles peuvent bien traiter. On ne peut parfois que deviner si une entreprise souhaite des candidatures par voie électronique. Si le site Web comporte une adresse postale centrale et que toutes les personnes de contact apparaissent au mieux avec un numéro de téléphone, mais pas d’adresse e-mail, il vaut mieux privilégier l’envoi postal traditionnel. Note: consulte www.gateway.one. Là, tu as la possibilité de déposer ta candidature une seule fois et d’être trouvé par différentes entreprises de formation, au lieu de l’inverse.

Le CIP est la bibliothèque de l’office d’orientation professionnelle. Tu y trouveras des informations détaillées sur chaque formation initiale et sur les formations ultérieures correspondantes. Tu peux explorer tes questionnements, tes intérêts et tes idées, découvrir des professions, en savoir plus sur un métier précis et te renseigner sur d’autres possibilités. Les informations sur les métiers sont structurées par thème. Cela te permet de mieux t’y retrouver. De plus, chaque CIP est supervisé par des conseillers d’orientation professionnelle expérimentés. Ils te diront où trouver l’information dont tu as besoin et répondront également aux questions sur les métiers et la formation. Pour connaître les heures d’ouverture et l’adresse du CIP dans ta région, adresse-toi à ton office d’orientation professionnelle ou à ton professeur.

Formation professionnelle initiale de trois à quatre ans.

Formation professionnelle initiale de trois à quatre ans.

Le CIP est la bibliothèque de l’office d’orientation professionnelle. Tu y trouveras des informations détaillées sur chaque formation initiale et sur les formations ultérieures correspondantes. Tu peux explorer tes questionnements, tes intérêts et tes idées, découvrir des professions, en savoir plus sur un métier précis et te renseigner sur d’autres possibilités. Les informations sur les métiers sont structurées par thème. Cela te permet de mieux t’y retrouver. De plus, chaque CIP est supervisé par des conseillers d’orientation professionnelle expérimentés. Ils te diront où trouver l’information dont tu as besoin et répondront également aux questions sur les métiers et la formation. Pour connaître les heures d’ouverture et l’adresse du CIP dans ta région, adresse-toi à ton office d’orientation professionnelle ou à ton professeur.

On entend généralement par «compétence» l’expertise, les connaissances spécialisées et les capacités. Mais quelles sont les connaissances nécessaires pour réussir une formation professionnelle initiale? Dans quel domaine penses-tu devoir approfondir tes efforts? Chaque ordonnance sur la formation (voir mot-clé correspondant) énumère les compétences minimales qui devraient t’intéresser pour la profession de ton choix. Ce sont des objectifs d’apprentissage que tu approfondiras et atteindras au cours de ta formation professionnelle.

Nous serions heureux que tu puisses trouver ton apprentissage avec le gateway.one. Mais ne vas pas trop vite en besogne! Prends le temps d’explorer le monde professionnel, ose te lancer dans des domaines inconnus. Tu seras étonné/e de toutes les choses intéressantes que tu peux découvrir. Une fois que tu auras choisi une profession et trouvé un apprentissage, toi et tes parents concluez un contrat d’apprentissage avec l’entreprise. C’est fixé par la loi. Le contrat d’apprentissage doit être soumis au Service de la formation professionnelle SFP. Ton apprentissage n’est pas sûr tant que le contrat d’apprentissage n’est pas signé.

Le contrat d’apprentissage régit les points suivants: type et durée de la formation, rémunération, période probatoire, horaires de travail, vacances, assurance accident et maladie, achat de vêtements et d’outils de travail ainsi que tout autre accord particulier. L’ordonnance sur la formation professionnelle pour ton métier peut être consultée au centre d’information professionnelle (CIP) ou téléchargée sur sbi.admin.ch sous la rubrique «Liste des professions SEFRI/Formation professionnelle initiale».

Les métiers peuvent être décrits de différentes façons. Pour bien les comprendre et pouvoir les utiliser, gateway.one les répertorie tous sous le même format. Une description de métier n’est jamais complète et exhaustive! L’invention de nouveaux outils de travail (p.ex. les ordinateurs) ont souvent un impact direct sur l’exercice d’un métier. De plus, chaque personne vit sa profession différemment. Les déclarations de nos interlocuteurs ainsi que l’image que nous proposons du métier (qui résulte de conversations et de documents d’information) sont subjectives. Convaincs-toi par toi-même et vas voir de plus près: si tu cherches par toimême, tu en verras davantage! Les conseillers d’orientation professionnelle et les associations professionnelles concernées disposent d’informations plus détaillées.

Les écoles supérieures (ES) Les ES offrent aux professionnels titulaires d’un CFC ou ayant une qualification équivalente, la possibilité d’obtenir un diplôme fédéral reconnu au niveau de troisième cycle (diplôme). Les cours ayant une reconnaissance fédérale sont proposés par les établissements d’enseignement cantonaux et privés, et peuvent être suivis en cours d’emploi (au moins 3 ans) ou à temps plein (au moins 2 ans). La formation est plus générale et plus largement orientée que les examens fédéraux (EP/EPS). Contrairement aux hautes écoles spécialisées, les cursus des ES portent sur un domaine plus spécifique et sur des contenus plus pointus.

Il y a environ 230 métiers ouverts à l’apprentissage en Suisse. Pour avoir une meilleure vue d’ensemble, les professions similaires sont divisées en «domaines professionnels». Ceux-ci servent à l’orientation professionnelle et illustrent le lien entre les différentes professions. Le modèle comportant 22 domaines professionnels, établi par René Zihlmann, est très répandu en Suisse. Il est né de la pratique de l’orientation professionnelle, où l’on cherche à établir un pont entre les envies personnelles d’une part et les divers secteurs et groupes professionnels d’autre part.

Les écoles de culture générale sont des établissements d’enseignement général du degré secondaire II. Elles préparent à la formation professionnelle dans les écoles supérieures. Les conditions d’admission sont régies à l’échelle cantonale (en général, examens d’entrée et/ou entretiens d’admission). La formation à temps plein dure trois ans. Elle aboutit sur un certificat d’école de culture générale reconnu dans toute la Suisse. Les jeunes scolarisés peuvent suivre une formation de maturité spécialisée d’un an après l’obtention de leur certificat d’école de culture générale, ce qui leur permet d’accéder à divers cursus de hautes écoles spécialisées dans leur domaine professionnel, sans passer d’examen.

Les écoles de culture générale sont des établissements d’enseignement général du degré secondaire II. Elles préparent à la formation professionnelle dans les écoles supérieures. Les conditions d’admission sont régies à l’échelle cantonale (en général, examens d’entrée et/ou entretiens d’admission). La formation à temps plein dure trois ans. Elle aboutit sur un certificat d’école de culture générale reconnu dans toute la Suisse. Les jeunes scolarisés peuvent suivre une formation de maturité spécialisée d’un an après l’obtention de leur certificat d’école de culture générale, ce qui leur permet d’accéder à divers cursus de hautes écoles spécialisées dans leur domaine professionnel, sans passer d’examen.

Les écoles supérieures (ES) Les ES offrent aux professionnels titulaires d’un CFC ou ayant une qualification équivalente, la possibilité d’obtenir un diplôme fédéral reconnu au niveau de troisième cycle (diplôme). Les cours ayant une reconnaissance fédérale sont proposés par les établissements d’enseignement cantonaux et privés, et peuvent être suivis en cours d’emploi (au moins 3 ans) ou à temps plein (au moins 2 ans). La formation est plus générale et plus largement orientée que les examens fédéraux (EP/EPS). Contrairement aux hautes écoles spécialisées, les cursus des ES portent sur un domaine plus spécifique et sur des contenus plus pointus.

L’école supérieure de commerce (ESC) est une école professionnelle commerciale supérieure en Suisse. L’ESC propose une formation de trois ans menant à l’obtention d’un diplôme commercial (certificat fédéral de capacité d’employé/e de commerce). Elle offre trois ans de formation approfondie dans les matières économiques (administration des affaires et droit, comptabilité et économie) et propose également une large formation linguistique, historique, mathématique et scientifique générale ainsi qu’une formation intensive sur PC. La formation de quatre ans dans une ESC mène à une maturité professionnelle. Les deux diplômes sont reconnus par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Les examens professionnels fédéraux (EP) sont des formations continues. Ils permettent aux professionnels une première consolidation professionnelle et une spécialisation après la formation professionnelle initiale. S’il n’existe pas de formation professionnelle initiale dans le domaine professionnel concerné, l’examen professionnel fédéral peut également déboucher sur une qualification initiale. En plus d’un diplôme du degré secondaire II, plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine de travail correspondant sont exigées. La formation se conclut par un brevet fédéral.

Les études postgrades sont proposées dans les écoles techniques supérieures. Elles permettent aux étudiants de se spécialiser et d’approfondir leurs connaissances. L’admission aux études postgrades en école supérieure nécessite un diplôme de troisième cycle. Elles durent habituellement de un à quatre semestres et peuvent être complétées à temps partiel ou à temps plein, selon l’organisme de formation. Les diplômés obtiennent un diplôme et peuvent utiliser le titre protégé par le gouvernement fédéral correspondant.

Les examens professionnels fédéraux supérieurs qualifient les professionnels en tant qu’experts dans leur domaine professionnel ou les préparent à des postes de direction dans des entreprises/institutions. Les conditions d’admission sont un brevet fédéral et plusieurs années d’expérience professionnelle. Si aucun brevet n’est disponible dans le domaine professionnel correspondant, un autre diplôme de troisième cycle ou un diplôme du degré secondaire II peut être exigé. S’il existe à la fois un examen professionnel fédéral et un examen professionnel fédéral supérieur dans un domaine professionnel, l’examen supérieur correspond à un niveau d’exigence plus élevé. L’examen fédéral supérieur se conclut par l’obtention d’un diplôme fédéral.

Les écoles supérieures (ES) Les ES offrent aux professionnels titulaires d’un CFC ou ayant une qualification équivalente, la possibilité d’obtenir un diplôme fédéral reconnu au niveau de troisième cycle (diplôme). Les cours ayant une reconnaissance fédérale sont proposés par les établissements d’enseignement cantonaux et privés, et peuvent être suivis en cours d’emploi (au moins 3 ans) ou à temps plein (au moins 2 ans). La formation est plus générale et plus largement orientée que les examens fédéraux (EP/EPS). Contrairement aux hautes écoles spécialisées, les cursus des ES portent sur un domaine plus spécifique et sur des contenus plus pointus.

L’école supérieure de commerce (ESC) est une école professionnelle commerciale supérieure en Suisse. L’ESC propose une formation de trois ans menant à l’obtention d’un diplôme commercial (certificat fédéral de capacité d’employé/e de commerce). Elle offre trois ans de formation approfondie dans les matières économiques (administration des affaires et droit, comptabilité et économie) et propose également une large formation linguistique, historique, mathématique et scientifique générale ainsi qu’une formation intensive sur PC. La formation de quatre ans dans une ESC mène à une maturité professionnelle. Les deux diplômes sont reconnus par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Les études postgrades sont proposées dans les écoles techniques supérieures. Elles permettent aux étudiants de se spécialiser et d’approfondir leurs connaissances. L’admission aux études postgrades en école supérieure nécessite un diplôme de troisième cycle. Elles durent habituellement de un à quatre semestres et peuvent être complétées à temps partiel ou à temps plein, selon l’organisme de formation. Les diplômés obtiennent un diplôme et peuvent utiliser le titre protégé par le gouvernement fédéral correspondant.

Les filières d’études des hautes écoles spécialisées (HES), des hautes écoles pédagogiques (HEP), des hautes écoles universitaires (HEU) et des écoles polytechniques fédérales (EPF) sont divisées en deux niveaux: 1. Cursus de bachelor: Bachelor of Arts (BA) et Bachelor of Science (BSc); 2. Cursus de master: Master of Arts (MA) ou Master of Science (MSc). Les hautes écoles spécialisées ont également pour mission d’offrir une formation continue aux professionnels après l’obtention de leur diplôme. Celles-ci sont: cours de formation continue, filières de certificats (Certificate of Advanced Studies CAS), filières de diplôme (Diploma of Advanced Studies DAS), master de formation continue (Master of Advanced Studies MAS ou Executive Master of Business Administration EMBA). Voir aussi Professions académiques, Bachelor, Master.

Les examens professionnels fédéraux (EP) sont des formations continues. Ils permettent aux professionnels une première consolidation professionnelle et une spécialisation après la formation professionnelle initiale. S’il n’existe pas de formation professionnelle initiale dans le domaine professionnel concerné, l’examen professionnel fédéral peut également déboucher sur une qualification initiale. En plus d’un diplôme du degré secondaire II, plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine de travail correspondant sont exigées. La formation se conclut par un brevet fédéral.

Les examens professionnels fédéraux supérieurs qualifient les professionnels en tant qu’experts dans leur domaine professionnel ou les préparent à des postes de direction dans des entreprises/institutions. Les conditions d’admission sont un brevet fédéral et plusieurs années d’expérience professionnelle. Si aucun brevet n’est disponible dans le domaine professionnel correspondant, un autre diplôme de troisième cycle ou un diplôme du degré secondaire II peut être exigé. S’il existe à la fois un examen professionnel fédéral et un examen professionnel fédéral supérieur dans un domaine professionnel, l’examen supérieur correspond à un niveau d’exigence plus élevé. L’examen fédéral supérieur se conclut par l’obtention d’un diplôme fédéral.

L’expression «formation professionnelle à système dual» met en évidence un aspect important de la formation professionnelle initiale en Suisse: la dualité. «Dual» signifie «double». Avec ce système, deux niveaux de connaissances sont enseignés en formation professionnelle: les connaissances pratiques en entreprise (3 à 4 jours par semaine) et les connaissances théoriques en école professionnelle (1 à 2 jours par semaine). L’avantage de la formation duale se manifeste au plus tard lors du passage de la formation professionnelle au marché du travail. Après l’apprentissage, tu peux être employé/e directement dans ta profession et travailler de manière productive. Les jeunes professionnels sans expérience pratique, par contre, doivent d’abord être formés aux processus de travail.

La formation professionnelle initiale permet d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires à l’exercice d’une profession. Il s’agit d’une formation de base de deux ans avec une attestation fédérale de formation professionnelle AFP ou d’une formation de base de trois ou quatre ans avec un certificat fédéral de capacité CFC. En complément au CFC, tu peux obtenir la maturité professionnelle fédérale. La formation professionnelle initiale est la base de l’apprentissage tout au long de la vie et ouvre un large éventail de perspectives de carrières.

Les traits de personnalité déterminent aussi la réussite professionnelle. C’est pourquoi ils deviennent de plus en plus importants dans la sélection des employés. Les analyses de personnalité t’aideront à découvrir à quel point tes traits de personnalité (par exemple, la volonté d’apprendre, la force émotionnelle, la conscience professionnelle, la sociabilité ou la volonté de travailler en équipe) sont différents de ceux de tes collègues. Nous te proposons avec IdentyFi® une analyse de personnalité validée scientifiquement (en Allemand).

Les jobs d’été ou les petits boulots te permettent de te familiariser concrètement avec l’univers professionnel: cela permet d’acquérir un aperçu du monde du travail en gagnant un peu d’argent de poche. Les jobs d’été et les petits boulots pour les jeunes sont réglementés par la loi. Il est donc important de clarifier au préalable les questions relatives à tes droits et obligations ainsi qu’à la responsabilité de l’assurance.

Les cursus des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles universitaires se composent généralement de 3 ans de bachelor et de 1,5 à 2 ans d’études de master, conformément aux directives européennes. Les résultats des études sont calculés sur la base des crédits ECTS selon le système européen (European Credit Transfer System) et sont donc comparables à l’échelle internationale. Après l’obtention d’un master, d’autres qualifications sont possibles comme un doctorat ou un Master of Advanced Studies (MAS).

Si tu préfères acquérir des connaissances théoriques et que ton niveau scolaire est bon, tu peux t’orienter vers une école de maturité (aussi appelé gymnase, lycée ou collège). À la fin de tes études, tu recevras le certificat de maturité gymnasiale, reconnu dans toute la Suisse. Il te permettra d’accéder directement aux hautes écoles universitaires et pédagogiques. L’admission dans les hautes écoles spécialisées est liée à l’expérience professionnelle. La durée du cursus de maturité varie d’un canton à l’autre, mais elle est comprise entre trois et six ans.

La maturité professionnelle permet l’accès à une haute école spécialisée sans examen et, par le biais d’un examen complémentaire, l’accès aux études universitaires. Elle peut être obtenue de trois façons différentes: a) pendant l’apprentissage avec la fréquentation de l’école secondaire professionnelle, b) après l’apprentissage en tant que cursus à temps plein d’un an, c) après l’apprentissage en tant que formation en cours d’emploi. En fonction de la formation initiale et de l’objectif de formation continue, la maturité professionnelle peut être orientée dans l’un des directions suivantes: technique, commerce, design, industrie, sciences ou sanitaire et social. Les formations sont réglementées par les cantons. L’éventail disponible dans les différents cantons varie en conséquence. Les informations sur l’offre de formation disponible dans le canton de résidence peuvent être obtenues auprès de l’office cantonal d’orientation professionnelle et du service cantonal de la formation professionnelle.

Un métier de rêve désigne généralement un métier qui correspond exactement à tes idées et désirs. Les petites filles se réfèrent souvent à des professions sociales, tandis que les petits garçons préfèrent les emplois techniques, manuels ou sportifs. Les personnes plus âgées, cependant, mettent souvent leurs anciens métiers de rêve en perspective sur la base de nouveaux intérêts ou d’autres compétences.

Les cursus des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles universitaires se composent généralement de 3 ans de bachelor et de 1,5 à 2 ans d’études de master, conformément aux directives européennes. Les résultats des études sont calculés sur la base des crédits ECTS selon le système européen (European Credit Transfer System) et sont donc comparables à l’échelle internationale. Après l’obtention d’un master, d’autres qualifications sont possibles comme un doctorat ou un Master of Advanced Studies (MAS).

Le Multicheck® est le système d’analyse d’aptitude créé en Suisse. Il a été créé il y a plus de 20 ans à la demande d’associations d’enseignants et de grandes entreprises et est maintenant établi dans la plupart des entreprises de formation. Le Multicheck® continue à être mis à jour tous les ans à la demande des entreprises de formation pour refléter les évolutions du monde du travail. C’est pour cette raison que le Multicheck® objectif et spécifique aux métiers est un élément crucial d’un dossier de candidature pour les entreprises de formation. Nous te recommandons de remplir le Multicheck® en temps utile, mais seulement lorsque tes aspirations professionnelles sont claires et que tu postules à des apprentissages spécifiques. Le Multicheck® est proposé dans toute la Suisse et peut être effectué toute l’année dans les trois langues nationales (allemand/français/italien). Tu trouveras sur le site Web www.gateway.one toutes les informations relatives au Multicheck®: dates de mise en oeuvre, options d’enregistement, versions de démonstration pour la pratique, etc.

Dans le guide Professions tu trouveras une liste des offices cantonaux d’orientation professionnelle pour les métiers, les études et les carrières. Les centres cantonaux d’orientation professionnelle sont chargés de veiller à ce que «leur» canton fournisse aux jeunes, aux adultes, aux écoles et aux entreprises de toutes les régions des informations sur les métiers et la formation ainsi que des conseils en matière de carrière. Renseigne-toi auprès du centre cantonal d’orientation professionnelle pour connaître l’office de consultation le plus proche.

Il existe de nombreuses raisons pour ne pas commencer de formation initiale immédiatement après la scolarité obligatoire. Que faire pendant cette année? Il existe bon nombre de solutions intermédiaires: séjours linguistiques, 12e année scolaire, stages dans les hôpitaux, bureaux, dans l’industrie hôtelière, année de préparation professionnelle, etc. Renseigne-toi auprès de tes professeurs, des services d’orientation professionnelle ou sur Internet sur toutes les possibilités.

La formation professionnelle reconnue par le SEFRI (Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation) est basée sur une ordonnance sur la formation professionnelle. Celle-ci fixe les règles sur les sujets suivants: les exigences auxquelles est soumise l’entreprise de formation, les objectifs de formation (compétences) qui doivent être atteints au cours de la formation professionnelle initiale, les tâches et la collaboration du lieu d’apprentissage, la portée et la procédure d’évaluation de l’examen final de l’apprentissage, ses conditions générales. Une fois que tu auras choisi une profession, il vaut la peine de consulter l’ordonnance sur la formation. Tu sauras ainsi exactement ce que tu apprendras dans la formation professionnelle initiale. Tu pourras la consulter dans le centre d’information professionnelle (CIP) ou la télécharger sur sbi.admin.ch sous la rubrique «Liste des professions SEFRI/Formation professionnelle initiale».

Une visite au service d’orientation professionnelle peut être utile. Le conseiller ou la conseillère d’orientation professionnelle: détermine avec toi tes compétences et envies, ainsi que les professions susceptibles de te convenir (entretiens/tests d’aptitude), te fournit des documents sur les différentes professions (brochures d’emploi, descriptions de métiers, etc.) et les possibilités de formation, dispose des informations sur les places d’apprentissage vacantes, te fournit des adresses d’entreprises pour les stages d’orientation professionnelle.

En général, le principe suivant s’applique: ce que peu de gens peuvent faire, mais dont beaucoup ont besoin, ouvre souvent de meilleures perspectives que ce que beaucoup savent faire, mais dont peu de gens ont besoin. Ainsi, ceux qui examinent toujours d’un oeil critique leurs capacités et leurs envies du point de vue de la demande du marché se placent en position plus favorable.

Tu peux trouver une place de stage d’orientation professionnelle en demandant toi-même aux entreprises (voir aussi les listes d’adresses) ou en prenant contact avec le service d’orientation professionnelle qui pourra te donner des adresses. Tu peux faire un stage d’orientation professionnelle à partir de l’âge de 14 ans. Il dure généralement une semaine. Si tu ne peux pas le faire pendant les vacances, tu auras besoin de l’autorisation d’absence d’un professeur. Un stage d’orientation professionnelle n’est pas rémunéré.

On entend généralement par «portail» l’accès central sur Internet permettant d’accéder à des informations et des services individuels. Pour accéder à des informations personnalisées, tu dois souvent te connecter au préalable à l’aide d’identifiants personnels et d’un mot de passe. L’échange entre personnes inscrites est au coeur des portails Internet. Il existe également des portails Internet pour l’orientation professionnelle et le processus de recherche d’emploi. Sur le portail Internet www.gateway.one, tu peux trouver des stages, des stages d’orientation professionnelle et des places d’apprentissage.

Le préapprentissage est une année qui précède l’apprentissage dans la profession choisie avec 1,5 jour d’enseignement professionnel. Il est conçu pour les jeunes rencontrant des difficultés scolaires. L’objectif est d’améliorer les performances scolaires, puis de maîtriser la formation professionnelle de base. Le jeune (avec ses parents) conclut un contrat d’apprentissage avec l’entreprise, qui est soumis au Service de la formation professionnelle. Normalement, il suivra également une formation professionnelle initiale. Les matières enseignées à l’école professionnelle sont: les mathématiques, y compris l’algèbre, l’allemand, combiné avec des sujets d’enseignement général, ainsi que deux matières supplémentaires en fonction de la profession choisie.

Les études des professions académiques mènent à des possibilités de carrière très variées. Nos descriptions ne contiennent que les détails les plus importants. Elles te donnent un petit aperçu. Cependant, il est certain que lorsqu’on envisage de faire certaines études, il faut se renseigner davantage. Les services d’orientation professionnelle académique (contacte le service central de ton canton) disposent d’une documentation professionnelle détaillée et d’informations sur les possibilités d’études dans toutes les hautes écoles universitaires (HEU), les hautes écoles spécialisées (HES), les hautes écoles pédagogiques (HEP) et les écoles polytechniques fédérales (EPF). Tu peux lire les documents sur place dans la bibliothèque ou les emprunter pour quelques jours. Remarque: les hautes écoles universitaires et les écoles polytechniques fédérales se concentrent sur la théorie et la recherche fondamentale; les hautes écoles spécialisées et les hautes écoles pédagogiques sur la pratique et le travail quotidien.

Une profession est décrite comme une profession en pénurie ou contraignante s’il n’y a pas assez de candidats pour pourvoir les postes vacants dans cette profession. Les employeurs ont alors du mal à trouver des candidats appropriés pour les postes vacants. Il s’agit généralement soit de professions qui requièrent un travail exigeant sur le plan physique, soit d’emplois hautement qualifiés et spécialisés. La demande pour un métier particulier dépend fortement de la région et des entreprises qui y sont implantées.

Les professions surpeuplées sont celles qui attirent un nombre particulièrement élevé de candidats. Mais avec la ruée vers les mêmes professions, beaucoup d’étudiants se donnent énormément de mal inutilement. L’expérience a montré que ces professions sont les plus compétitives. Il vaut la peine d’envisager des alternatives tout aussi passionnantes.

La formation professionnelle reconnue par le SEFRI (Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation) est basée sur une ordonnance sur la formation professionnelle. Celle-ci fixe les règles sur les sujets suivants: les exigences auxquelles est soumise l’entreprise de formation, les objectifs de formation (compétences) qui doivent être atteints au cours de la formation professionnelle initiale, les tâches et la collaboration du lieu d’apprentissage, la portée et la procédure d’évaluation de l’examen final de l’apprentissage, ses conditions générales. Une fois que tu auras choisi une profession, il vaut la peine de consulter l’ordonnance sur la formation. Tu sauras ainsi exactement ce que tu apprendras dans la formation professionnelle initiale. Tu pourras la consulter dans le centre d’information professionnelle (CIP) ou la télécharger sur sbi.admin.ch sous la rubrique «Liste des professions SEFRI/Formation professionnelle initiale».

Les salons des métiers sont des manifestations qui se déroulent régulièrement dans différentes villes de Suisse. Ils peuvent être visités en classe ou à titre privé, en famille ou entre amis. Ils s’adressent entre autres à celles et ceux qui souhaitent des conseils en matière de formation professionnelle, qui recherchent un stage d’orientation professionnelle ou un apprentissage. Tu peux t’y faire une idée réelle et orientée sur la pratique de nombreuses professions, tu apprendras à connaître les apprentis, les formateurs et les écoles. Les salons de l’emploi les plus connus sont le Salon de la formation professionnelle à Berne BAM, le salon des métiers à Zurich, l’exposition sur la formation professionnelle OBA à Saint-Gall, le salon professionnel à Bâle, le Zebi à Lucerne et le Salon des Métiers et de la Formation à Lausanne.

«Cette profession existera-t-elle encore dans cinq ans?» «Est-ce que je gagnerai assez d’argent avec ce travail?» «Est-ce que j’ai des chances d’être promu dans ce travail?», etc. Pose-toi ce type de questions sur la situation du métier et cherche des réponses à ces questions. Dans le choix d’une carrière, il faut prendre en compte non seulement l’activité professionnelle, mais aussi l’environnement professionnel. Néanmoins, un certain facteur d’incertitude subsistera, car le monde professionnel est également soumis à des fluctuations économiques imprévisibles. Mais une bonne formation professionnelle initiale constitue une base solide si, à l’avenir, tu devais souhaiter te réorienter.

Avec le stage d’orientation professionnelle tu fais l’expérience de la vie professionnelle au quotidien et tu apprends à connaître les activités et les exigences d’une profession dans la pratique. Cela t’aidera à décider si tu aimes effectuer ce travail et si tu peux y mettre en oeuvre tes compétences, tu apprends à connaître le personnel et l’entreprise. Tu travailles en équipe et cela te permet de savoir si tu te sens à l’aise dans cette entreprise, tu peux parler aux professionnels et aux apprentis de la même profession et poser des questions. Le ou la responsable de la formation professionnelle a l’occasion de faire ta connaissance. Il existe de nombreuses entreprises de formation qui n’embauchent des jeunes qu’après un stage d’orientation professionnelle.

Le système de formation suisse jouit d’une réputation mondiale pour la formation de centaines de spécialistes hautement qualifiés chaque année. Il y a de nombreuses raisons à cela. D’une part, cela est certainement dû au système de formation dual, qui permet un apprentissage équilibré entre théorie et pratique; d’autre part, la perméabilité élevée, qui permet une formation continue sans détour. En se concentrant consciemment sur le marché du travail, les cursus de formation sont conçus en fonction des qualifications réellement requises. Il n’est ainsi pas étonnant que la Suisse ait le taux de chômage des jeunes le plus bas d’Europe.

Si tu visites les différentes entreprises et que tu dialogues avec les professionnels bien en amont, tu auras une meilleure vue d’ensemble lorsque tu choisiras enfin ta profession. Notre guide pour la recherche d’une place d’apprentissage te montre comment procéder. De nombreuses entreprises ne figurant pas sur les listes proposent également des visites. Cependant, il est absolument nécessaire de contacter les entreprises par téléphone.

Une analyse des choix de carrière t’aidera à déterminer les professions qui correspondent le mieux à tes intérêts et à tes compétences déclarées. gateway.one te propose avec WayFi® une analyse gratuite pour ton orientation professionnelle. Pendant environ 15 minutes, nous te posons des questions sur tes intérêts et tes points forts. Cela nous permet de créer pour toi un profil de carrière individuel et scientifiquement solide. Cela t’aidera à trouver les métiers qui te conviennent le mieux. Avec ce profil, tu peux obtenir plus d’informations sur les professions qui t’intéressent dans les salons des métiers, les offices d’orientation professionnelle ou sur Internet.

Le terme «way-up» désigne une formation pour les titulaires d’une maturité gymnasiale. Dans le cadre d’une formation pratique (2 ans), les étudiants peuvent se former aux professions d’automaticien/ne CFC, d’électronicien/ne CFC, de dessinateur/-trice-constructeur/-trice industriel/le CFC, d’employé/e de commerce CFC, d’informaticien/ne CFC, de médiamaticien/ne CFC ou de polymécanicien/ne. La première année de formation comprend les techniques de travail de base et des qualifications clés. La deuxième année, l’accent est mis sur le travail pratique. Les bases technologiques sont enseignées en théorie pendant les deux années. Diplôme: certificat fédéral de compétence. Cela permet d’entrer dans une haute école spécialisée sans examen.