Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Gardien/ne de chevaux AFP

nourrir, brider, seller, monter, racler, longer, enseigner

Gardien/ne de chevaux AFP

Description

Les gardiens et gardiennes de chevaux travaillent dans des entreprises détenant des chevaux et des poneys. Ils participent aux travaux quotidiens suivants: nettoyage de l'écurie et des installations, nourrir les chevaux, soins aux chevaux, entretien et nettoyage du matériel et des installations.

Les gardiens et gardiennes de chevaux aident également à organiser des manifestations et participent à leur bon déroulement. Ils sont instruits au travail avec et sur le cheval, ce qui leur permet de participer aux leçons d’équitation, ainsi qu’au travail au sol et à la longe.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les chevaux et les poneys se sentent bien, le gardien de chevaux les nourrit, soigne et les déplace.
  • Afin que le haras soit toujours propre et bien rangé, la gardienne de chevaux passe beaucoup de temps à nettoyer les installations et l'équipement. Elle nettoie les selles, les brides, les brosses et les étrilles, range les installations extérieures et nettoie le sol du fumier de cheval.
  • Afin que les citadins puissent également apprendre à monter à cheval, le gardien de chevaux aide à l'apprentissage de l'équitation, de la fente et du travail au sol ou des leçons de groupe.
  • Afin que les besoins des chevaux soient satisfaits de manière optimale, la gardienne de chevaux informe le propriétaire de l'animal ou le vétérinaire de tout comportement inhabituel.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée.
Expériences en contact avec des chevaux sont avantageuses.
Formation
Formation professionnelle initiale de 2 ans. Les cours théoriques sont dispensés à l'école professionnelle à Agrilogie Grange-Verney (Moudon) dans une classe intercantonale romande. Des cours interentreprises complètent la formation.

Ceux qui obtiennent de bons résultats peuvent ensuite entrer en deuxième année d’apprentissage de professionnel/le du cheval CFC. Les activités sont similaires, mais le métier est plus exigeant et le matériel scolaire plus difficile. La responsabilité est également plus grande.
Les aspects positifs
Les gardiens et gardiennes de chevaux reçoivent des leçons d'équitation de niveau facile dans le cadre de leur formation. Cela leur permet de travailler plus tard dans les cours d'équitation et les clients, par exemple le travail au sol ou les leçons de groupe.
Les aspects négatifs
La manipulation des chevaux et l'équitation ne sont pas sans danger. C'est pourquoi il est important que les gardiens et gardiennes de chevaux respectent strictement les règles de sécurité. Ils portent des vêtements de protection (par exemple, des casques et des bottes d'équitation) et apprennent à se comporter correctement en cas d'accident et dans d'autres situations stressantes.
Le travail au quotidien
Les gardiens et gardiennes de chevaux ne peuvent pas se contenter de monter à cheval pendant leurs heures de travail. Les professionnels consacrent une grande partie de leur travail à nettoyer les écuries du fumier de cheval.

TOP 10 requis

Tout aussi important pour l'équitation classique, l'équitation western, l'équitation à l'allure, les courses de chevaux et la conduite d'un cheval et d'une charrette: une bonne connaissance de l'équitation.

très important
important
indispensable
très important
très important
important
indispensable
indispensable
important
indispensable

Plans de carrière: Gardien/ne de chevaux AFP

Des professionnels et professionnelles expérimenté(e)s et performant(e)s se voient confier des tâches de plus en plus exigeantes, par exemple l'entraînement de chevaux de course et de saut d'obstacles très bien dotés. Des cours de formation continue sont proposés par les écoles professionnelles, par exemple l’école cantonale d'agriculture à Moudon, l’institut équestre national à Avenches (IENA) et l’organisation du monde du travail, métiers liés au cheval à Berne. Il y aussi des associations professionnelles qui offrent des cours de formation, par exemple l’Association SWISS Horse Professionals ou la Swiss Western Riding Association SWRA.

Ingénieur/e HES en agronomie – sciences equines (Bachelor)

Expert/e du domaine équin DF (diplôme fédéral)

Spécialiste du domaine équin BF (brevet fédéral)

Maître/sse d’écurie; spécialisation en tant que jockey, meneur/-euse d’attelage

Professionnel/e du cheval CFC pour chevaux de course et de saut d’obstacles très doués

Professionnel/le du cheval CFC (accès en 2ème année de formation)

Gardien/ne de chevaux AFP

Scolarité obligatoire achevée