Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Horticulteur/-trice CFC

planter, cultiver, semer, couper, affiner, désherber

Horticulteur/-trice CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Le travail de jardinage est considéré comme un remède qui aide à rétablir les ordres et les rythmes qui ont été endommagés ou perdus. Les horticulteurs et horticultrices CFC sont des professionnels des plantes et savent quelles conditions doivent être réunies pour qu’elles poussent bien. Ils sont les interlocuteurs privilégiés de la clientèle pour les questions qui concernent l’utilisation et l’entretien des différentes plantes, la conception de jardins ou d’espaces verts, le semis, la plantation, le post-traitement et l’alimentation des plantes, et réalisent toutes ces étapes.

Ils produisent, multiplient, sèment, plantent, arrosent, soignent et protègent les plantes. Ils savent ce dont une plante a besoin pour vivre et sélectionne, pour chaque endroit, les plantes qui pourront bien y pousser. Dans cette optique, ils tiennent compte de différentes conditions telles que l’emplacement, le sol ou les conditions météorologiques.

Les horticulteurs et horticultrices CFC veillent à minimiser leur impact sur l’environnement. Dans leur travail quotidien, ils protègent leur propre santé en portant des gants ainsi que des protections faciales et auditives pendant les travaux dangereux. Ils accomplissent une grande partie de leur travail en équipe. Ils se déplacent beaucoup et sont souvent à l’extérieur, si bien que cette profession est classée comme physiquement astreignante.

Orientations

Les horticulteurs et horticultrices CFC spécialisés dans la floriculture cultivent les nombreuses plantes et fleurs que l’on peut acheter en magasin et sur les marchés. Ils sèment, repiquent et entretiennent les plantes dans des serres modernes, climatisées automatiquement afin d’obtenir des conditions de croissance optimales pour les jeunes plantes. En été, ils cultivent principalement des fleurs coupées à l’extérieur. Ils utilisent des machines spéciales pour des tâches complexes telles que l’empotage des plantes. Le conseil aux clients et la vente viennent compléter leur panel d’activités. Dans les petites exploitations horticoles, le passage au service est clairement visible.
Les horticulteurs et horticultrices CFC spécialisés dans le paysagisme, également appelés jardiniers et jardinières paysagistes, construisent, plantent et entretiennent les jardins, espaces verts, installations sportives et parcs. Avec des machines et à la main, ils travaillent le sol, construisent des chemins, des places et des murs, sèment et plantent. Ils connaissent les différentes plantes et savent ce dont elles ont besoin et où elles poussent. Le conseil à la clientèle est également l'une des tâches des jardiniers et jardinières paysagistes. Lors de la construction, ils travaillent selon les plans de l’architecte paysagiste ou selon leurs propres plans de projet. Ils travaillent toute l’année dehors.
Les horticulteurs et horticultrices CFC spécialisés dans les plantes vivaces élèvent et prennent soin des plantes vivaces. Les plantes vivaces sont des plantes persistantes dont les organes de surface meurent en automne et se forment à partir des porte-greffes au printemps, par exemple les lupins, les dauphinelles, les iris et les plantes aquatiques. Les horticulteurs et horticultrices CFC spécialisés dans les plantes vivaces multiplient ces plantes, qui proviennent de différentes régions du monde et présentent donc des conditions de croissance différentes. Leur gamme comprend également de petits arbustes pour les jardins de rocaille, les auges et les jardins en toiture. Ils conseillent et informent souvent la clientèle sur l’utilisation et l’entretien des plantes vivaces.
Les horticulteurs et horticultrices CFC spécialisés dans les pépinières, également appelés pépiniéristes, cultivent différents arbres ornementaux et fruitiers tels que les rosiers, les feuillus et conifères, les arbustes à fleurs et à baies, les pommiers, les poiriers, les cerisiers et d’autres arbres fruitiers. Ils s’occupent de la multiplication des plantes, c’est-à-dire des semis, des boutures et des apprêts. Ils travaillent essentiellement dehors mais également dans des installations en conteneurs et autres cultures en plein air. Ils utilisent des outils et certaines machines pour les travaux manuels tels que la coupe, le liage et le rempotage. Ils veillent ainsi à ce que les plantes qui leur sont confiées bénéficient d’un environnement optimal pour s’épanouir. Ils conseillent les clients privés ainsi que les collègues du métier sur le choix des bons bosquets.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les jeunes plantes bénéficient de conditions de croissance optimales, l’horticulteur spécialisé dans les plantes ornementales utilise les installations techniques de la serre pour obtenir une température et une humidité idéales.
  • Afin que les bosquets puissent pousser de manière optimale, la pépiniériste s’en occupe: elle lie les plantes et les arbustes, coupe, irrigue, fertilise, protège contre les ravageurs et les maladies, travaille le sol.
  • Afin que l’horticulteur spécialisé dans les plantes vivaces puisse cultiver de jeunes plantes encore et encore, il cultive des plantes-mères, desquelles il peut prélever des graines, des boutures et des boutures de racines et les planter pour leur multiplication.
  • Afin que les enfants et les jeunes puissent jouer et faire du sport pendant leur temps libre, la jardinière paysagiste construit des aires de jeux et des terrains de sport fonctionnels avec de nombreux espaces verts et des haies.
  • Afin de rendre un nouveau bâtiment plus vert, le jardinier paysagiste crée les places assises pour les appartements du rez-de-chaussée, pose les dalles, enlève les clôtures, plante des buissons, sème les graines de pelouse, etc.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée.
Formation
Apprentissage de 3 ans dans une exploitation ou une école d’horticulture.

Horticulteur/-trice AFP: formation de base de 2 ans avec attestation.

Une description individuelle est disponible sur www. gateway.one/formations.
Les aspects positifs
Le métier d’horticulteur et d’horticultrice est lié à la nature. Ils travaillent essentiellement dehors. Ils font l’expérience du résultat de leur travail et font le bonheur de nombreuses personnes; leur engagement est apprécié.
Les aspects négatifs
Travailler à l’extérieur signifie aussi être exposé aux intempéries. Il peut faire froid, et le soleil peut taper. Les activités inhérentes à ce métier sont physiquement astreignantes.
Le travail au quotidien
Les mains sales font partie du métier d’horticulteur et horticultrice. Mais ceux qui aiment s’occuper du sol et des plantes n’ont généralement aucun mal à se laver souvent les mains car semer, cultiver et prendre soin des plantes sont des tâches fascinantes et extrêmement satisfaisantes.

TOP 10 requis

important
indispensable
indispensable
indispensable
important
très important
indispensable
très important
très important
important

Plans de carrière

Ingénieur/e HES en énergie et techniques environnementales, ingénieur/e HES en agronomie, ingénieur/e HES en architecture du paysage (Bachelor)

Technicien/ne ES en conduite des travaux – jardin et paysage (diplôme fédéral)

Maître/sse jardinier/-ère DF (diplôme fédéral)

Horticulteur/-trice BF, spécialiste en soin aux arbres BF, spécialiste de la nature et de l’environnement BF (brevet fédéral)

Responsable du service des parcs et jardins d’une localité (spécialisation)

Horticulteur/-trice CFC avec apprentissage complémentaire dans une autre orientation

Horticulteur/-trice CFC

Horticulteur/-trice AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet