Gateway Keyvisual

BSc en géomatique

Ingénieur/e en géomatique HES

jalonner, mesurer, actualiser, calculer, dessiner, généraliser

Ingénieur/e en géomatique HES

Description

Les ingénieurs et ingénieures en géomatique dirigent généralement un groupe de travail avec lequel ils élaborent et exécutent des projets. Ils négocient avec les clients en étant orientés service et mènent des discussions techniques avec des spécialistes et les autorités. Ils travaillent sur des projets à l'aide de systèmes de mesure électroniques précis, de lasers, d'appareils de mesure angulaire et d'ordinateurs. Les données doivent être saisies le plus précisément possible.

Au bureau, les ingénieurs et ingénieures en géomatique préparent les données saisies et les utilisent pour les inscriptions au registre foncier, les modifications de plans, etc. Comme il s'agit le plus souvent de documents, la plus grande précision est de mise.

Les projets sont variés allant de la construction de ponts aux projets de drainage ou de l'aménagement du territoire au bâtiment et au génie civil. Les employeurs varient également en conséquence : entreprises de construction ou bureaux de géomètres privés, services officiels de mensuration ou fabricants de systèmes (développement de matériel et de logiciels).

Quoi et pourquoi?

  • Afin que l'ingénieur en géomatique puisse développer un système d'information géographique qui sera accessible sur Internet, il développe des représentations tridimensionnelles de villes et de communes.
  • Afin que l'évolution dangereuse d'un glacier soit détectée à temps, l'ingénieure en géomatique le mesure à intervalles réguliers et documente les éventuels changements.
  • Afin qu'un projet d'infrastructure pour une nouvelle route de montagne soit correctement évalué et mesuré, l'ingénieur en géomatique participe à la planification et accompagne les travaux.
  • Afin de saisir correctement le nouveau contour d'une région résidentielle qui a été entièrement réaménagée et construite, l'ingénieure en géomatique utilise des instruments de mesure informatisés et guidés par satellite.

Les faits

Admission
a) Apprentissage professionnel achevé de géomaticien/ne avec maturité professionnelle technique ou;

b) autre CFC avec 1 an d'expérience professionnelle dans ce domaine ou;

c) maturité gymnasiale et stage pratique dans le domaine de la géomatique (au moins 1 an);

d) brevet fédéral de technicien/ne en géomatique.
Formation
3 ans d’études à plein temps ou 4 ans en emploi dans une haute école spécialisée.
Les aspects positifs
Les ingénieurs et ingénieures en géomatique voient le monde d'en haut, le saisissent avec précision et participent même parfois à sa conception. Cette perspective différente et l'utilité de ce travail sont de bonnes raisons de s'épanouir dans ce métier.
Les aspects négatifs
Parfois, un projet de système d'information géographique ou de mensuration peut devenir si complexe que l'on ne s'accorde que peu de pauses pour suivre le processus de travail en cours et garder une vue d'ensemble.
Le travail au quotidien
En tant qu'ingénieur et ingénieure en géomatique, on a toujours une fonction de direction et de spécialiste. Ces professionnels sont parfois employés par la Confédération ou les cantons, dans des bureaux d'ingénieurs, des institutions de recherche et de formation ou dans le développement de matériel et de logiciels. La journée de travail varie en conséquence.

TOP 10 requis

important
indispensable
important
très important
indispensable
indispensable
important
très important
indispensable
très important

Plans de carrière: Ingénieur/e en géomatique HES

Sessions de formation continue: associations et hautes écoles spécialisées, divers diplômes post-grade HES. Spécialisation (PTT, CFF, photogrammètre HES); activité à titre indépendant.

Master of Science (ETH) en géomatique

Master (EPF) en sciences et ingénierie de l'environnement

Master of Science (HES) in Engineering – orientation en génie civil (GC)

Ingénieur/e en géomatique HES

Géomaticien/ne CFC avec MP ou titre équivalent (voir admission)