Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Diplôme fédéral d'une école supérieure

Pilote ES (pilote de ligne)

voler, naviguer, communiquer, observer, vérifier, maintenir

Pilote ES (pilote de ligne)
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

La profession de pilote de ligne, pour beaucoup, une profession de rêve combine l’enthousiasme pour le vol, le air pour les contextes techniques et l’intérêt pour les cultures étrangères. Sur une ligne aérienne, l’équipage du cockpit est composé d’un commandant et d’un copilote: le commandant est responsable de l’aéronef, le first officier prend la suppléance. Les deux contrôlent l’aéronef à tour de rôle.

Les commandants et les commandantes sont responsables pendant le vol de l’équipage, des passagers, du fret et de l’avion. Ils coordonnent les processus de nombreuses interfaces au niveau national et international et permettent des opérations aériennes sûres et efficaces. Si des difficultés se présentent – on découvre un dommage sur l’avion, etc. – ils doivent savoir rapidement décider des mesures à prendre.

Après la formation de base, les pilotes volent plusieurs années en tant que copilote pour acquérir de l’expérience. Ils peuvent seulement après cela poursuivre leur formation et devenir commandant/e.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que le pilote puisse se préparer au vol, il a besoin, avant le départ, d’obtenir de la part de l’équipe de soutien une documentation détaillée sur les conditions météorologiques du vol, des informations sur les aéroports à desservir et les itinéraires alternatifs possibles.
  • Afin que l’avion puisse décoller en toute sécurité selon les conditions météorologiques indiquées, la pilote calcule la masse maximale possible au décollage avant chaque décollage. La cargaison et l’itinéraire de vol sont ensuite déterminés de façon dégénérative.
  • Afin que la coopération se déroule sans heurts au sein du poste de pilotage, le commandant et le first officier se relaient pour partager les tâches: l’un prend en charge le contact radio et les tâches administratives, l’autre contrôle l’avion.
  • Afin que la pilote soit en mesure de diriger l’avion, elle doit surveiller et faire fonctionner les nombreux instruments et dispositifs (ordinateurs de bord, moteurs, réservoirs de carburant, etc.) dans le poste de pilotage et être capable d’interpréter correctement leurs valeurs.
  • Afin que l’important trafic aérien soit régulé et surveillé par les services nationaux de sécurité aérienne, le pilote doit maintenir un contact radio permanent avec les stations au sol concernées et suivre leurs instructions.

Les faits

Admission
Variables selon l’institution de formation: 18–32 ans d’âge, taille minimale 160 cm et maximale 198 cm, nationalité suisse ou ressortissant de l’UE/AELE, école de recrues effectuée (ou service civil), formation professionnelle avec CFC, maturité gymnasiale, maturité professionnelle ou spécialisée. Très bonne connaissance de l’anglais et de l’allemand (niveau B2). Contrôle d’aptitude ou recommandation de sphair, visite médicale (selon l’institution).
Formation
Formation intégrée de 20–22 mois à plein temps ou 3 ans en cours d’emploi, au niveau d’une école supérieure.
Les aspects positifs
Chaque vol est un défi et une petite compétition avec le vent, les nuages et le temps. Les vols se suivent et ne se ressemblent jamais. C'est sans doute un métier passionnant, au-dessus ou en dessous des nuages.
Les aspects négatifs
Les changements climatiques et les décalages horaires mettent le corps à rude épreuve. Néanmoins, les pilotes doivent être en forme et capables de réagir immédiatement, qu’ils volent de nuit ou de jour. Les horaires de travail irréguliers sont de mise.
Le travail au quotidien
Les pilotes de ligne sont confrontés quotidiennement aux nouvelles technologies et doivent sans cesse suivre une formation continue. La procédure d’admission à la formation est stricte, mais ceux qui sont fascinés par la profession et qui répondent aux exigences ne devraient pas avoir peur de savoir s’ils possèdent les compétences spécifiques.

TOP 10 requis

très important
très important
important
important
indispensable
indispensable
indispensable
indispensable
très important
important

Plans de carrière: Pilote ES (pilote de ligne)

Avancement: chef/fe de flotte, chef/fe de formation, instructeur/-trice sur simulateur, instructeur/-trice au sol, etc.

Master of Science HES in Engineering

Ingénieur/e HES en aviation (Bachelor)

Instructeur/-trice dans une école de vol, chef/fe de flotte, responsable des opérations aériennes

Commandant après 5 ans ou plus selon la compagnie

First officier (long itinéraire)

First officier (itinéraire court)

Pilote ES (pilote de ligne)

Formation professionnelle initiale (CFC), maturité professionnelle ou gymnasiale ou titre équivalent (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet