Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Armurier/-ière CFC

réparer, limer, percer, tourner, broyer, couper, braser, souder

Armurier/-ière CFC

Description

Que ce soient les chasseurs ou les tireurs, professionnels ou amateurs, les collectionneurs, ils ont tous besoin de «leur» spécialiste en armurerie. L'armurier et l'armurière connaissent bien les armes de poing. Ils réparent les pistolets et les fusils endommagés, quel que soit le modèle. Il s’agit parfois d’objets anciens provenant de musées ou de collections privées dont l’armurier et l'armurière assurent la restauration.

Il arrive également aux armuriers et armurières de fabriquer à partir d’éléments bruts des pièces uniques ou de transformer des fusils. Leur travail sur les armes à feu est une activité manuelle extrêmement fine: le métal est le matériau de base, mais également le noyer, utilisé pour les fusils. Chaque pièce est fabriquée avec la plus haute précision. Surtout lorsqu’il s’agit d’armes anciennes. Il incombe alors à l’armurier et à l'armurière d’élaborer les pièces en fonction de leur utilité au sein de l’ensemble, en l’absence de dessins ou de plans précis.

Les armuriers et les armurières sont eux-mêmes tireurs; cela fait pratiquement partie de leur métier. Ils effectuent les essais de tirs sur les armes nouvelles et testent celles qui ont subi des réparations. Ils travaillent la plupart du temps dans une armurerie ou une petite entreprise avec un nombre de collaborateurs réduit.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les armes endommagées puissent fonctionner à nouveau, l'armurier les démonte, nettoie les différentes pièces, remplace les pièces et monte les pièces de rechange.
  • Afin d’éviter de devoir se débarrasser d'une arme à cause de pièces de rechange manquantes, l'armurière fabrique elle-même des percuteurs, des barres de détente ou des ressorts.
  • Afin de permettre aux chasseurs ou aux sportifs de mieux viser leurs armes, l'armurier les équipe de lunettes de visée modernes.
  • Afin que nous puissions admirer les armes historiques du musée, qui apparaissent comme neuves, l'armurière les restaure.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée avec un bon niveau en calcul et en géométrie.
Formation
4 ans d'apprentissage. Les armuriers et armurières suivent les cours de l'école professionnelle tout comme les polymécaniciens. Ils ont en outre un certain nombre de cours spécialisés qui leur permettent d’acquérir le savoir-faire de leur spécialité, mais aussi des notions de droit en matière d’armes ou d’optique.
Les aspects positifs
Les armuriers et armurières tirent sur des armes neuves et testent les armes réparées. C'est un changement bienvenu pour eux par rapport à leur travail manuel.
Les aspects négatifs
Les armuriers et armurières doivent parfois travailler le week-end, par exemple lors de tournois de tir où ils vérifient et règlent les armes des participants. Le nombre des places d'apprentissage est gérable. Actuellement, peu d’entreprises en Suisse proposent des apprentissages dans cette profession.
Le travail au quotidien
Les armuriers et armurières assemblent généralement des pièces préfabriquées pour en faire de nouvelles armes. Ce n'est que dans les grandes entreprises qu'ils ont la possibilité de fabriquer des fusils entièrement par eux-mêmes.

TOP 10 requis

important
indispensable
très important
indispensable
très important
important
indispensable
indispensable
important
très important

Plans de carrière

Armurier ou armurière spécialisé(e) en lunettes de visée par ex. chef/fe d'atelier dans une grande entreprise, propre magasin.

Ingénieur/e HES en micro techniques, ingénieur/e HES en génie mécanique (Bachelor)

Technicien/ne ES en processus d'entreprise, en génie mécanique, en microtechnique (diplôme fédéral)

Dirigeant/e de maintenance DF, dirigeant/e de production industrielle DF (diplôme fédéral)

Agent/e de processus BF, agent/e de maintenance BF, expert/e en production BF (brevet fédéral)

Armurier/-ière CFC

Scolarité obligatoire achevée