Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Artisan/e du bois CFC

scier, former, poncer, percer, teindre, vernir, tourner, sculpter

Artisan/e du bois CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

L’artisan ou l’artisane du bois travaillent essentiellement avec du bois massif, mais aussi avec d’autres matériaux. Ils travaillent avec leurs mains, mais utilisent également des machines à travailler le bois modernes. Selon l’orientation choisie, ils fabriquent des produits différents.

Dans le domaine du tournage sur bois, ils fabriquent, par exemple des jouets, des coupes, des coquetiers, des bijoux, des chandeliers, des pieds de lampe, des petits meubles ou encore des balustres. Leurs spécialités sont des produits qui séduisent l’œil par leurs rondeurs, leurs formes recourbées ou galbées. Pour la production de grandes séries, ils règlent les machines de manière adéquate.

Dans le domaine de la boissellerie, les artisans et artisanes du bois fabriquent en bois clair d’érable et de sapin des objets divers utilisés dans les économies laitière et alpestre, par exemple des cuves, des barattes, des planches à fromage, ainsi que des ustensiles de cuisine, différents souvenirs et des articles d’ameublement. De nos jours, ils fabriquent essentiellement des objets décoratifs.

Orientations

Les artisans et artisanes du bois, spécialisés dans le tournage sur bois, autrefois appelés tourneurs et tourneuses sur bois, savent affiner et façonner le matériau bois. Ils fabriquent des jouets, bols, coquetiers, bijoux, chandeliers, pieds de lampe, petits meubles et balustres. Leur spécialité sont des produits qui séduisent par leurs courbes, formes arrondies ou cintrées. Leur travail se fait principalement sur le tour. C'est là qu'ils serrent la pièce de bois et la façonnent à l'aide d'outils de tournage à arêtes vives jusqu'à ce que l'ébauche prenne la forme désirée. Puis, ils poncent, blanchissent, teignent, colorent et vernissent ou huilent les surfaces. Ils installent des machines automatiques afin de produire en grande série. Alors que certains produisent principalement des créations d’art, d'autres se concentrent sur les pièces techniques.
Les artisans et artisanes du bois, spécialisés dans la boissellerie, autrefois appelés boisselleur et boisselleuse, utilisent les bois locaux, le bois clair d’érable ou du sapin pour fabriquer une variété d'équipements pour l’industrie laitière et l’exploitation des alpages. Ils fabriquent des cuves, barattes ou planches à fromage et des ustensiles de cuisine, divers souvenirs ou des objets d’aménagement. Ils produisent des objets décoratifs, souvent avec des sculptures artistiques. Les professionnels, spécialisés dans la boissellerie, savent fabriquer des produits aux formes courbes, arrondies ou cintrées. Lors de la fabrication des conteneurs, ils coupent le bois en planches de forme spéciale (douves). Ils les assemblent pour former des plats et des récipients ronds ou ovales. Les douves sont maintenues ensemble par des cerceaux en bois d'érable.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les cuves soient bien étanches, l’artisan du bois assemble les planches droites et les planches coniques (douelles) avec une grande précision et les fixe à l’aide d’un anneau en bois spécialement conçu à cet effet. Aucune colle n’est utilisée.
  • Afin que l’artisane du bois puisse travailler correctement les différents bois, elle doit bien connaître leurs essences et leurs propriétés. Elle transforme le bois national et étranger.
  • Afin que l’artisan du bois sache quelle forme il doit réaliser, il reçoit un dessin ou un modèle.
  • Afin que le broyeur puisse être inséré dans le mécanisme à poivre, l’artisane du bois perce les cavités nécessaires en fonction du modèle.
  • Afin que l’artisan du bois puisse obtenir la forme souhaitée d’une pièce tournée sur l’établi, il utilise un moteur électrique qui fait tourner la pièce pendant sa transformation.
  • Afin que la pièce finie soit protégée de la saleté et afin qu’elle soit attrayante, l’artisane du bois ponce la surface et l’affine par laquage, teinture ou coloration.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur.
Formation
4 ans d’apprentissage dans un atelier spécialisé.
Les aspects positifs
Le bois est un matériau beau et polyvalent. Les artisans et les artisanes du bois voient «leur» pièce se créer devant eux, ce qui les rend fiers et leur donne satisfaction. Ils effectuent leur activité de manière autonome. Avec une expérience professionnelle suffisante, ils peuvent créer leur propre entreprise.
Les aspects négatifs
Lors du traitement du bois, les copeaux et surtout la poussière ne peuvent être évités, bien que les machines soient équipées de dispositifs d’aspiration. Les machines sont également bruyantes. Comme il y a relativement peu d’entreprises, un changement d’emploi s’accompagne généralement d’un changement de résidence.
Le travail au quotidien
Les artisans et les artisanes du bois exercent un métier riche en traditions. Cependant, les produits en bois sont toujours demandés. Des professionnels motivés et proactifs sont bien placés pour créer leur propre entreprise, car seul un petit parc de machines leur suffit pour gérer leur propre entreprise.

TOP 10 requis

indispensable
important
très important
indispensable
important
indispensable
très important
très important
indispensable
important

Plans de carrière: Artisan/e du bois CFC

Promotion: chef/fe d'atelier, chef/fe d'équipe, chef/fe d’exploitation.

Ingénieur/e du bois HES, architecte d’intérieur HES, restaurateur/-trice-conservateur/-trice HES, designer de produits HES (Bachelor)

Technicien/ne ES en technique du bois (diplôme fédéral)

Maître/sse tourneur/-euse DF (diplôme fédéral)

Concepteur/-trice dans l’artisanat BF (brevet fédéral)

Contremaître/sse, préparateur/-trice du travail

Menuisier/-ière CFC, sculpteur/-trice sur bois CFC (apprentissage complémentaire)

Artisan/e du bois CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet