Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Spécialisation

Aumônier/-ière d'hôpital

accompagner, écouter, conseiller, gérer, aider

Aumônier/-ière d'hôpital

Description

Depuis la fondation d'hospices pour les malades en phase terminale par les monastères et les ordres chrétiens au début du Moyen Âge, le souci des besoins des personnes gravement malades et mourantes a été au centre de la pastorale et de l'existence. Entre-temps, les aumôniers d'hôpitaux sont devenus membres d'une équipe de soins au sens large, car, notamment dans les hôpitaux et les établissements de soins, il y a des personnes qui n'ont pas seulement besoin d'un soutien physique et psychologique, mais qui recherchent également un dialogue en matière spirituelle.

Les aumôniers d'hôpitaux aident dans les situations de crise, les questions existentielles ou les préoccupations religieuses et proposent également des services religieux. L'accompagnement des personnes dans leur dernière étape de vie fait également partie de cette activité. Les aumôniers sont également le point de contact du personnel et des proches des patients et des personnes nécessitant des soins, quelle que soit leur religion ou leur idéologie.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que la patiente ne se sente pas trop perdue à l'hôpital, l'aumônier d'hôpital lui rend visite dans sa chambre et cherche avec elle des ressources en termes de ce qui lui donne de l'espoir, du soutien, du confort, de la confiance et de l'assurance.
  • Afin que la personne âgée se prépare à sa mort prochaine, l'aumônière d'hôpital prend beaucoup de temps, établit une relation, est attentif et empathique et assure la fiabilité par ses visites régulières.
  • Afin que le patient gravement malade ne perde pas espoir, l'aumônier d'hôpital observe les thèmes exprimés, les relie à la situation actuelle et crée des références à la dimension spirituelle-religieuse.
  • Afin que les proches puissent mieux faire face à la terrible maladie du patient, l'aumônière d'hôpital s'occupe également d'eux et les accompagne en fonction des besoins et des ressources.

Les faits

Admission
Études de théologie achevées et expérience en matière de soins pastoraux ou dans des domaines similaires d'accompagnement et de conseil.
Formation
En règle générale, la formation CPT (Clinical Pastoral Training) est une condition préalable à l'exercice de cette profession:

- Cours hebdomadaires modulaires menant au certificat CAS.

- Cours hebdomadaires modulaires avec un module universitaire supplémentaire et un mémoire, conduisant au diplôme DAS.

Sur cette base, il est possible d'obtenir le Master (MAS) en Pastorale et Psychologie Pastorale.
Les aspects positifs
Les aumôniers et les aumônières d'hôpitaux ont la certitude de faire quelque chose de bien avec leur travail. Les expressions occasionnelles de gratitude ou les processus qui se mettent en place et entraînent des changements notables sont des moments très spéciaux.
Les aspects négatifs
Le contact quotidien avec des personnes qui ne vont pas bien n'est pas facile. Il faut faire attention à ne pas trop se projeter dans une personne et à nommer les choses nommer les choses, même si elles ne sont pas forcément bien perçues. C'est un défi de conseiller avec sensibilité et délicatesse, de ne pas blesser, tout en restant honnête et clair.
Le travail au quotidien
Les aumôniers d'hôpitaux travaillent dans des hôpitaux ou des hospices, où ils rencontrent de graves difficultés et tentent de donner le courage d'accepter la difficulté, de l'endurer, de la surmonter et d'éveiller la confiance en Dieu.

TOP 10 requis

important
indispensable
important
indispensable
très important
indispensable
très important
indispensable
très important
important

Plans de carrière: Aumônier/-ière d'hôpital

Il existe des cours de formation continue proposés par les institutions ecclésiastiques, les universités et les universités théologiques ou les associations professionnelles.

Aumônier/-ière d'urgence

Aumônier/-ière d'hôpital

Théologien/ne HES ou titre équivaqlent (voir admission)