Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Bijoutier/-ière CFC

mouler, scier, limer, plier, souder, meuler, polir

Bijoutier/-ière CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les personnes ont toujours été fascinées par la diversité et la beauté des trésors de la terre. Elles voulaient plaire à leur entourage et portaient donc des bijoux. Plus un métal ou une pierre est brillante, plus le bijou est apprécié. Les bijoutiers et les bijoutières fabriquent ces bijoux tant convoités, mais aussi des objets destinés au service de la table, tels que gobelets, channes, chandeliers, assiettes, couverts, etc. Ils travaillent principalement avec des métaux précieux en or, en argent, platine, en palladium et leurs alliages.

Pour le façonnage de bijoux, les bijoutiers et les bijoutières travaillent les matériaux eux-mêmes: ils roulent, forgent, étirent et fondent. En utilisant des outils différents ils scient, liment, percent, courbent et soudent les métaux précieux pendant des heures.

Avant de créer un bijou, il faut faire un projet sous la forme d’un croquis ou d’un modèle en papier, en métal commun, ou parfois en cire, en plastiline ou encore en plâtre. Afin que les matériaux précieux ne soient pas gaspillés, ils planifient les processus de travail avec précision, calculent les surfaces et le contenu ainsi que les matériaux nécessaires. Les modifications et les réparations font également partie de leur travail. Lors de leurs études, ils se spécialisent dans l’une des orientations suivantes: bijouterie, orfèvrerie, sertissage.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.gateway.one/formations

Orientations

Le travail du bijoutier orientation bijouterie consiste à créer, à exécuter et à réparer des bijoux faits de pierres, de métaux précieux, mais aussi d’autres matériaux. Les bijoux en platine, en or et ses alliages ou en or blanc, ornés de pierres précieuses, généralement des diamants, sont ce que l’on appelle des joyaux. Bien qu’aujourd’hui l’or soit livré sous différentes formes, il arrive que le bijoutier doive le préparer lui-même pour certaines utilisations particulières. Il fera fondre les lingots d’or, qui seront ensuite forgés, laminés ou étirés selon qu’il veut obtenir une plaque, une tôle ou un fil. Comme le bijoutier est assis la plupart du temps à son établi, il devra aménager sa place de travail avec soin. Il travaille souvent à la lumière artificielle, pour pouvoir distinguer les plus petits détails.
Le métier du bijoutier et de la bijoutière orientation orfèvrerie représente la deuxième profession de base dans l’artisanat et l’industrie des métaux précieux. L’orfèvre fabrique artisanalement des objets destinés à la décoration de la maison, au service de la table ou à l’exercice du culte, comme des calices, des ostensoirs, des objets servant à la communion. La matière première utilisée est le plus souvent l’argent, plus rarement l’or. L’orfèvre travaille parfois avec des métaux non précieux, pour fabriquer des pièces qui seront ensuite plaquées d’or ou d’argent. Ils restaurent et polissent les articles d'argenterie, débossellent les plateaux, channes ou coupes, réparent et remplacent les pièces abîmées ou manquantes. Dans les petits ateliers, il arrive que les orfèvres créent également des bijoux en argent.
Le bijoutier et la bijoutière orientation sertissage sont chargés d’encastrer à la main des pierres précieuses ou des diamants dans les montures préparées par des bijoutiers ou des orfèvres pour des bijoux tels que des pendentifs, des chaînes, des broches, des bagues, des montres. Ils travaillent dans leur propre atelier ou dans une grande bijouterie ou une entreprise d’horlogerie. Le sertissage est un travail délicat, car souvent les pierres sont très petites et peuvent de ce fait facilement être endommagées. Les bijoutiers orientation sertissage percent et fraisent un trou à la mesure exacte de la pierre. Ils travaillent à l’aide d’une loupe et encastrent la pierre de façon à ce qu’elle se montre sous son plus beau jour.

Quoi et pourquoi?

  • Afin qu’une broche soit éblouissante même sans pierres précieuses de couleur, le bijoutier combine des pièces d’or rouge, jaune et blanc pour créer des formes intéressantes.
  • Afin que la cliente soit sûre d’obtenir un bijou à la hauteur de ses attentes, la bijoutière dessine différents dessins et les lui soumet.
  • Afin que le bijoutier, spécialisé dans l’orfèvrerie, remette une boîte en argent endommagée à son état d’origine, il soude les pièces cassées comme les poignées ou les ornements.
  • Afin qu’une coupe d’argent puisse être produite en orfèvrerie, la bijoutière, spécialisée dans l’orfèvrerie, roule, plie et forge les différentes parties en un tout.
  • Afin que les saphirs et les rubis d’un bijou tiennent bien, le bijoutier, spécialisé dans le sertissage, réalise le sertissage correspondant à la pierre précieuse selon les techniques qu’il a apprises.
  • Afin que rien ne soit perdu lors de l’insertion des plus petits diamants, la bijoutière, spécialisée dans le sertissage, travaille avec une loupe et des outils spéciaux.

Les faits

Admission
Une scolarité secondaire ou supérieure est souhaitable, surtout pour une formation complémentaire éventuelle. Formation en école: examen d’admission.
Formation
Formation professionnelle initiale de 4 ans dans un atelier, une entreprise ou à plein temps à l’école.
Les aspects positifs
Les bijoutiers et les bijoutières produisent des pièces uniques ou des petites séries. Chaque pièce est une œuvre d’art précieuse dont on peut être fier.
Les aspects négatifs
Le travail se fait pendant des heures sur la table de travail, ce qui demande de la concentration et une capacité de rester assis.
Le travail au quotidien
Avec suffisamment d’expérience, les bijoutiers et les bijoutières peuvent diriger leurs propres ateliers et concevoir la plupart de leurs bijoux librement et indépendamment. Cependant, cela exige beaucoup d’implication personnelle et de flair artistique. Dans le secteur de la bijouterie, il s’agit du propriétaire du magasin et dans le secteur de la fabrication, il s’agit généralement du créateur de bijoux qui prend en charge le travail de conception.

TOP 10 requis

très important
très important
indispensable
indispensable
important
très important
important
indispensable
indispensable
important

Plans de carrière

Avancement: Poste supérieur dans une fabrique ou un atelier de bijoutier, propre atelier.

Prototypiste ou designer de bijoux indépendant/e

Bachelor of Arts HES en design industriel et de produits, orientation bijou-objet et accessoires

Designer ES en design de produit (diplôme fédéral)

Bijoutier/-ière CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet