Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Monteur/-euse automaticien/ne CFC

monter, câbler, raccorder, mesurer, tester, régler

Monteur/-euse automaticien/ne CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

Les monteurs automaticiens et les monteuses automaticiennes veillent à ce que, par exemple, les compteurs d'électricité, les feux de signalisation ou les systèmes de guidage pour les parkings fonctionnent.

Le monteur automaticien et la monteuse automaticienne exécutent des tâches variables selon les entreprises qui les emploient. Ils travaillent souvent à plusieurs à des travaux en grande partie manuels. Ils montent et câblent des appareils, des machines ou des tableaux électriques et électroniques. Ils contrôlent leur fonctionnement, ils détectent les pannes et y remédient. Ils utilisent à cette fin des appareils de mesure et de contrôle modernes.

A l’aide de machines spéciales, ils fabriquent des bobinages électriques, les montent dans des moteurs et les testent. Les données nécessaires leur sont fournies par des dessins techniques et des schémas. En dehors du domaine de la production et du montage, ils s’occupent également de la réparation et de l’entretien du matériel.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les machines et les appareils puissent être commandés, le monteur automaticien installe des systèmes de commutation avec les éléments de commande et le câblage nécessaire.
  • Afin que les éléments de commande et le câblage soient correctement installés, la monteuse automaticienne maîtrise les techniques de montage, de raccordement et de câblage nécessaires.
  • Afin que les machines et les installations fonctionnent correctement, le monteur automaticien fabrique les commandes électriques, assemble et câble les composants électroniques.
  • Afin qu’il n’y ait pas de dysfonctionnements, la monteuse automaticienne entretient également les moteurs électriques et les composants du système électrique et effectue des réparations si nécessaire.
  • Afin que les branchements des feux de signalisation ou des systèmes de guidage pour les parkings fonctionnent correctement, le monteur automaticien met à profit son savoir-faire.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur.
Formation
Trois ans de formation professionnelle, soit deux ans de formation de base et formation complémentaire, plus formation spécialisée parallèle. Au terme de cette formation il est possible d’entrer en cours d’apprentissage de automaticien.
Les aspects positifs
Les monteurs automaticiens réalisent des travaux manuels et font l’expérience directe du résultat de leur travail. Grâce à leurs compétences professionnelles pratiques, divers secteurs d’activité leurs sont ouverts.
Les aspects négatifs
Le progrès oblige à une formation continue constante. Dans certaines entreprises, il faut s’attendre à ce que le travail se fasse en équipe.
Le travail au quotidien
Les monteurs automaticiens et les monteuses automaticiennes fabriquent, câblent et testent les composants. Ils travaillent principalement en équipe. La profession est donc moins adaptée aux travailleurs solitaires, mais plutôt aux travailleurs en équipe. Il s’agit d’une vaste formation qui font des professionnels des personnes demandées.

TOP 10 requis

très important
indispensable
indispensable
indispensable
important
indispensable
très important
très important
important
important

Plans de carrière

Ingénieur/e HES en génie mécanique ou en génie électrique (Bachelor)

Technicien/ne ES en génie mécanique, en génie électrique, en systèmes industriel ou en informatique (diplôme fédéral)

Maître/sse tableaux électriques et automation DF, maître/sse dans l’industrie DF (diplôme fédéral)

Agent/e en automatique BF, agent/e de processus BF, expert/e en production BF, chef/fe de projets BF, chef/fe d’atelier en construction de tableaux électriques BF (brevet fédéral)

Automaticien/ne CFC (formation professionnelle complémentaire)

Monteur/-euse automaticien/ne CFC

Scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet