Gateway Keyvisual
Gateway Keyvisual

Professions A-Z

Professionnel/le du cheval CFC

nourrir, brider, seller, monter, racler, longer, enseigner

Professionnel/le du cheval CFC
Télécharger le portrait professionnel complet

Description

«Le bonheur de cette terre repose sur le dos des chevaux». En tout cas, c'est ce que voient les professionnels et les professionnelles du cheval, qui ont fait de leur passion un métier. Ils soignent et s'occupent des chevaux de façon autonome dans un centre équestre ou une écurie et font bouger quotidiennement les animaux qui leur sont confiés.

Ils pratiquent différentes techniques d'équitation ou de monte, par exemple pour le dressage, les sauts ou les courses. Ils entraînent les chevaux à la longe, au sol et à la main ainsi qu'en selle. Ils entraînent patiemment les élèves à monter à et sur le cheval. Ils assument également les travaux de nettoyage quotidien dans l'écurie et les installations, le pansage, l'alimentation et l'abreuvement des chevaux.

Les professionnels et les professionnelles du cheval connaissent les besoins des différents types et races de chevaux. Dans leur travail quotidien, ils se conforment aux directives concernant la protection des animaux, de l'environnement et de la santé. Par exemple, ils éliminent les déchets conformément à la réglementation et réagissent correctement et calmement en cas d'accident.

Leur journée de travail est parfois physiquement épuisante et longue, et ils travaillent même le week-end. Au cours de l'apprentissage, on se spécialise dans l'un des domaines suivants: soins aux chevaux, monte classique, monte western, chevaux d'allures, chevaux de courses, attelage.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.gateway.one/formations

Orientations

Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine de l'attelage conduisent des calèches et des chars tractés par des chevaux. Ils entraînent les chevaux dans les disciplines du dressage, de la conduite tout terrain et du parcours d'obstacles et conduisent généralement des attelages à un, deux ou quatre chevaux. Lors du dressage, ils effectuent un programme de dressage attelé prescrit sur un carré. Habituellement, il s'agit de certaines figures de coups de sabots que les chevaux doivent réaliser dans les allures données. En tout-terrain, les chevaux franchissent des ponts, des cours d'eau ou des sentiers étroits et sinueux avec leurs attelages. Ils prennent soin de respecter certaines allures et certaines heures. Lors des parcours d'obstacles, ils évitent divers obstacles (cônes) avec leur attelage. Cela dépend toujours de la vitesse, de la dextérité, de l'obéissance et de la souplesse des chevaux.
Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine de la monte de chevaux d’allures entraînent les chevaux aux différentes allures de base telles que la marche, le trot ou le galop. De plus, selon la race du cheval, ils encouragent les allures spéciales telles que le tölt, le pas, le paso, etc. Le mouvement doit toujours être fluide et, de préférence, ne doit pas secouer le cavalier. Une formation conséquente est nécessaire pour que le cheval puisse garder la cadence. Les chevaux de course les plus répandus en Europe sont les chevaux islandais. Mais les chevaux de course viennent de pays très différents. Les professionnels du cheval, qui ont opté pour cette voie, les entraînent souvent dans le type d'équitation de leur pays d'origine.
Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine des chevaux de courses entraînent les chevaux pour les courses hippiques. Les animaux doivent parcourir une certaine distance le plus rapidement possible. Les courses de chevaux sont organisées à la fois à des fins de sélection génétique (élevage de chevaux), et à des fins de loisir de l'homme. Les paris associés, la dynamique, le tonnerre des sabots lorsque le cheval galope sur la piste et l'esthétique de ce sport sont autant des facteurs qui en font son charme. Comme les chevaux de course sont très précieux et coûtent cher, ils doivent être traités avec le plus grand soin par les professionnels et les professionnelles du cheval qui ont opté pour cette voie.
Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine de la monte classique entraînent les chevaux dans cette discipline. L'équitation classique comprend des leçons d'équitation données par des maîtres et des maîtresses du XVIIe au XIXe siècle ainsi que par des moniteurs et des monitrices d'équitation modernes. Ils exercent les chevaux en harmonie avec leur anatomie, en les entraînant de façon à ce que l'accent soit mis sur la légèreté et l'élégance. Les professionnels et les professionnelles du cheval, qui ont opté pour cette voie, ont une bonne vision des chevaux et peuvent répondre aux particularités de chaque animal. Les chevaux de taille « massive » tels que les Andalous, les Lusitaniens ou les Lipizzans sont particulièrement adaptés à ce style d'équitation.
Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine de la monte western entraînent les chevaux dans cette discipline. La monte western est le style de monte qu'empruntaient les cow-boys américains et qui a par la suite évolué en une discipline sportive. En tant que méthode de dressage, elle est conçue pour que le cheval et le cavalier puissent se déplacer toute la journée à un rythme lent afin de ménager les forces. Les professionnels du cheval, qui ont opté pour cette voie, entraînent les chevaux dans différentes disciplines de l'équitation western, telles que le travail sur le bétail ou le franchissement des obstacles au sol. Les chevaux western entraînés ont souvent des mors vifs dans la bouche et sont donc montés d'une seule main avec des brides de dressage souples.
Les professionnels du cheval spécialisés dans le domaine des soins aux chevaux passent beaucoup de temps à soigner les chevaux, à les nourrir, les abreuver, nettoyer, etc. Ils mettent des bandages aux chevaux afin de protéger leurs articulations. Ils grattent leurs sabots, les brossent et les pansent. Ils font bouger les chevaux grâce à l'équitation, au travail au sol et à la longe, ils participent aux cours pour débutants et débutantes, ils préparent les animaux pour les tournois et ils contribuent à l'organisation des compétitions. Ils prennent soin des animaux malades ou blessés selon les instructions et s'occupent de la clientèle. Il est extrêmement important que les professionnels établissent une relation de confiance avec les chevaux dont ils s'occupent.

Quoi et pourquoi?

  • Afin que les chevaux se sentent à l’aise, la professionnelle du cheval nettoie ses boxes tous les jours et remet de la paille fraîche.
  • Afin que le cheval soit quotidiennement sorti en toute sécurité, le professionnel du cheval monte les chevaux qui ne sont montés par personne d’autre.
  • Afin que les chevaux puissent participer à des compétitions, la professionnelle du cheval les entraîne quotidiennement en suivant un plan d’entraînement élaboré.
  • Afin que les chevaux malades, blessés ou particulièrement fatigués puissent récupérer rapidement, le professionnel du cheval s’occupe d’eux en suivant les instructions du vétérinaire.
  • Afin que la fourrure et la crinière du cheval soient saines et brillantes, la professionnelle du cheval brosse et panse l’animal régulièrement.
  • Afin que les chevaux pratiquent sans cesse ce qu’ils ont appris, le professionnel du cheval les fait tourner en cercle autour de lui à l’aide d’une longue corde (longe) et les entraîne aux différentes allures.
  • Afin de garder les chevaux en bonne santé et forts, la professionnelle du cheval les nourrit et les abreuve.

Les faits

Admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau moyen ou supérieur. Expériences en contact avec des chevaux sont souhaitables.
Reconversion professionnelle: Plusieurs années d'expérience professionnelle.
Formation
3 ans d’apprentissage. Tous les apprenants commencent leur formation dans l’orientation soins aux chevaux.
Reconversion professionnelle: 2 ans d'apprentissage.

Gardien/ne de chevaux AFP: formation de base de 2 ans avec attestation.

Une description individuelle est disponible sur www.gateway.one/formations.
Les aspects positifs
Les professionnels du cheval travaillent de manière autonome et assument des tâches variées et à haute responsabilité. Ils sont auprès des chevaux toute la journée.
Les aspects négatifs
La journée de travail est longue. Par conséquent, le temps de loisir est non seulement relativement limité, mais les efforts physiques sont également élevés. De plus, tous les chevaux ne sont pas sociables.
Le travail au quotidien
Les professionnels et les professionnelles du cheval ne peuvent pas monter à cheval toute la journée à leur guise. Ils doivent également veiller à l’ordre, à la propreté et à l’hygiène de l’écurie, ce qui est physiquement pénible et parfois même désagréable. L’équitation n’est qu’une partie de leur travail, et exige toujours un dévouement et une concentration extrêmes.

TOP 10 requis

Pour la monte classique et western, les chevaux d'allure, de course et l'attelage: bonnes connaissances en équitation.

très important
important
indispensable
très important
très important
important
indispensable
indispensable
indispensable
important

Plans de carrière

Des tâches plus exigeantes sont confiées aux professionnel/les ayant acquis de l'expérience.

Ingénieur/e HES en agronomie – sciences equines (Bachelor)

Expert/e du domaine équin DF (diplôme fédéral)

Spécialiste du domaine équin BF (brevet fédéral)

Maître/sse d’écurie; spécialisation en tant que jockey, meneur/-euse d’attelage

Professionnel/e du cheval CFC pour chevaux de course et de saut d’obstacles très doués

Professionnel/le du cheval CFC

Gardien/ne de chevaux AFP ou scolarité obligatoire achevée

Télécharger le portrait professionnel complet