Gateway Keyvisual

BA ou MA en conservation-restauration

Conservateur/-trice-restaurateur/-trice HES

conserver, restaurer, concevoir, peindre, coller

Conservateur/-trice-restaurateur/-trice HES
Télécharger le portrait professionnel complet

Que fait un/une conservateur/-trice-restaurateur/-trice HES ?

Les conservateurs-restaurateurs et conservatrices-restauratrices recensent, conservent et documentent de l'art et des biens culturels. Ils sauvent ainsi des trésors artistiques tels que des tableaux, des sculptures, des églises et des châteaux, qui seraient sinon laissés à l'abandon et exposés aux intempéries, aux insectes, à la pollution, etc.

Les spécialistes examinent l'art et les biens culturels et élaborent ensuite des concepts de conservation concrets. Sur la base de ces concepts, ils planifient la conservation et la restauration appropriées et les effectuent ensuite. Ils examinent les dommages et les causes de ces derniers et sauvent les objects parfois irremplaçables de façon manuelle avec diverses techniques de conservation. Ils documentent consciencieusement toutes les étapes de leur travail.

Les spécialistes cherchent à se rapprocher le plus possible de l'état d'origine d'un bien culturel. Il existe différents domaines spécialisés dans cette profession: les peintures et les sculptures, les stucs, les objets d'art contemporain, les objets historiques et culturels, les textiles, les documents écrits, les arts graphiques et la photographie, le verre et la peinture sur verre, les meubles, les instruments de musique. Pour les deux dernières spécialités citées, la formation n'est possible qu'à l'étranger. Les méthodes de travail restent les mêmes dans toutes les disciplines.

Quoi et pourquoi?

  • Afin de déterminer les causes des dommages et des signes de détérioration d'un bien culturel, le conservateur-restaurateur examine la composition matérielle et l'état de conservation de ce bien.
  • Afin d'obtenir des informations sur la technologie de l'art, l'utilisation et l'histoire, la conservatrice-restauratrice examine l'œuvre d'art à la loupe.
  • Afin de ralentir la dégradation d'un bien culturel et de le maintenir dans un état aussi intact que possible pour l'avenir, le conservateur-restaurateur le conserve de la meilleure façon possible.
  • Afin qu'une figurine précieuse en porcelaine brisée puisse retrouver tout son éclat et que sa valeur soit ainsi nettement augmentée, la conservatrice-restauratrice la restaure.

Les faits

Admission
Une formation professionnelle initiale avec CFC dans ce domaine et la maturité professionnelle ou la maturité gymnasiale ou spécialisée et 1 année de stage pratique dans la restauration. Examen d'admission.
Formation
6 semestres (à plein temps) d’études pour le Bachelor et 2 semestres pour le Master à une haute école spécialisée d’arts appliqués.
Les aspects positifs
Le métier de conservateur-restaurateur et de conservatrice-restauratrice allie des connaissances théoriques dans les domaines des sciences naturelles, de l'histoire de l'art et de la technologie de l'art à une habileté et un savoir-faire manuels. Les interventions de restauration permettent d'améliorer l'appréciation, la compréhension et la lisibilité des biens culturels.
Les aspects négatifs
Lors d'une restauration, l'aspect d'un objet est souvent modifié. Les restaurations ne sont pas toujours totalement réversibles. Les interventions exigent donc le plus grand soin lors de la planification, de la justification, de l'exécution et de la documentation.
Bon à savoir
Les conservateurs-restaurateurs et conservatrices-restauratrices travaillent souvent de manière indépendante. Ils travaillent pour des musées, des archives, des collections privées et publiques, pour la conservation des monuments historiques et la recherche ou pour des entreprises qui possèdent des collections d'art. Le travail s'effectue souvent en équipe avec d'autres experts: des historiens de l'art, des conservateurs de monuments, des architectes ou des scientifiques. Il y a peu de postes vacants.

TOP 10 requis

important
important
très important
indispensable
indispensable
important
très important
indispensable
très important
indispensable

Plans de carrière: Conservateur/-trice-restaurateur/-trice HES

Séminaires d’organisations professionnelles ou d’institutions; stages pratiques en Suisse comme à l’étranger ainsi qu’à des hautes écoles spécialisées, des académies d’arts et des institutions étrangères; études post-diplôme.

Master of Advanced Studies (MAS) en conservation du patrimoine et muséologie

Cours postgrades en management culturel

Conservateur/-trice-restaurateur/-trice HES

Formation professionnnelle initiale (CFC) avec MP ou titre équivalent (voir admission)

Télécharger le portrait professionnel complet